Bikestock le kiosque velo self-service

La crevaison en ville qui, faute de matériel de réparation, vous condamne à rentrer à pieds, vous connaissez?  Alors vous aimerez le concept du Bikestock!

Tubes, outils, ponchos, patches, boisson, nourriture… le Bikestock c’est un peu la caverne d’Ali Baba du cycliste urbain. Ce  distributeur libre service est littéralement la roue de secours du cycliste malchanceux qui subit une crevaison ou se laisse surprendre par la pluie sans plan B.

Le concept? Mettre à la disposition du cycliste urbain du matériel vélo de première nécessité via des distributeurs automatiques. « Nos kiosques sont des hubs de réparation en self-service. Nos distributeurs vendent l’essentiel des produits nécessaires au cyclisme urbain » selon le site officiel de Bikestock.

N’importe quel cycliste peut donc, à tout moment, s’y arrêter pour réparer son vélo, grignoter un morceau ou se désaltérer. Pratique, non?

Pour la petite histoire: c’est après 3km de marche en pleine la nuit avec un pneu crevé que Matthew von Olhen, co-fondateur de Bikestock, a eu l’idée de créer le distributeur pour cyclistes de ville. En test dans un quartier de Brooklyn, le Bikestock compte bien conquérir la grosse pomme toute entière et, pourquoi pas, d’autres métropoles nord-américaines.

Pour en savoir plus, voici leur page Facebook.

Étiquettes :


Un commentaire à propos de “Bikestock, le kiosque à vélo self-service”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.