Pierre Michaux, l'inventeur de la pédale à vélo

En étudiant une draisienne, un inventeur parisien a l’idée d’ajouter une sorte de manivelle qui permet de gravir les montées. La pédale à vélo naît en 1861.

Pierre et Ernest Michaux les «pères de la vélocipédie»

L’atelier Michaux, à Paris, récupère une draisienne pour réparation un jour de mars 1861. Ernest, le fils, constate que devoir tenir les jambes en l’air est assez fatigant. Son père, Pierre Michaux, invente alors la pédale à vélo, littéralement en 2 temps 3 mouvements.

Il propose d’abord de poser des repose-pieds à l’avant. Immédiatement après, il trouve encore mieux: placer « un axe coudé dans le moyeu de la roue » qui le fera « tourner comme une meule ». La pédale à vélo est née!

Suite à ce trait de génie, les affaires seront florissantes pour la famille Michaux. La fabrication de vélocipèdes tourne à plein jusqu’en 1870. Date à laquelle la guerre va ébranler leurs affaires jusqu’à céder leur compagnie aux frères Olivier. Mais il n’en reste pas moins que les frères Michaux ont contribué à donner l’impulsion à la vélocipédie.

Mesdames, vous avez d’autres histoires à partager au sujet de la « vélocipédie »?

Crédits: gratisography.com

Étiquettes : , ,


3 commentaires à propos de “Pierre Michaux, l’inventeur de la pédale à vélo”

  1. Isaduvelo dit :

    C’est un peu simplifié!!! Ce sont les affaires des Oliviers, ses éphémères associés, qui ont été florissantes. Les Michaux ont terminé mal en point.

    1. Amandine Peeters Amandine Peeters dit :

      Merci pour cette précision. Vous avez raison, après son apogée, la famille Michaux a dû céder le contrôle de la compagnie aux frères Olivier avant d’être irrémédiablement ruinée par la guerre de 1870 et le siège de Paris. Il n’en reste pas moins que les « pères de la vélocipédie » sont bel et bien Pierre et Ernest Michaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.