Pour voyager à vélo, j’assure!

Quand on part en voyage à vélo on est jamais à l’abri d’un petit pépin en cours de route! Quelques tips sur sur les assurances pour voyager à vélo…

Chez vous, votre vélo peut être assuré via votre assurance habitation. À l’extérieur, et notamment en voyage à l’étranger, c’est une autre histoire. Voici quelques conseils pour vous aider à vous y retrouver.

Voyager à vélo: pourquoi s’assurer?

Dans certaines situations, il peut s’avérer nécessaire d’avoir recours à une assurance. Plusieurs cas de figure : l’accident, la perte, le vol.

Avant de choisir votre assurance, il faut bien distinguer ce qui vous couvre vous, en cas d’accident subit (accident corporel) ou provoqué (responsabilité civile). Et ce qui couvre votre matériel: votre vélo bien sûr et, éventuellement, ses accessoires.

Assurance vélo: bon à savoir…

La couverture géographique

Pour bien choisir,  la couverture géographique est, bien entendu, un critère essentiel. Certaines responsabilités civiles ne couvre pas, par exemple, les incidents que vous pourriez provoquer à l’étranger.

Dans la majorité des cas, votre vélo n’est pas considéré comme un bagage. De ce fait, il n’est pas non plus assuré contre le vol.

La durée

La durée de la courverture est importante parce qu’il est souvent facile de trouver des assurances qui vous couvre pour une durée de 90 jours. Au-delà, la tâche est plus ardue. C’est le cas, par exemple, pour certaines cartes visas, qui comprennent déjà une assurance mais qui est limitée dans le temps.

Renseignez-vous, et soyez vigilante également au montant maximum des frais pris en charge.

La notion de « pratique »

Un autre point de vigilance: vérifiez que votre (future) assurance couvre bien vos déplacements à vélo en tant qu’activité principale. Vous constaterez que, dans certains cas, le distingo est fait entre la pratique occasionnelle comme la balade à la journée (souvent prise en charge par votre assurance classique) et la pratique quotidienne, en tant qu’activité principale. Dans ce cas, une assurance complémentaire peut être nécessaire.

Notez également que pour certains assureurs, le vélo est considéré comme « sport à risques ». De ce fait, il faut être très vigilante au moment de faire votre choix: une assurance de voyage « classique » peut s’avérer totalement inadaptée à votre voyage à vélo.

Les bonnes questions à (se) poser

  1. Votre assurance vous couvre-t-elle pour vos déplacements à vélo à l’étranger, sachant que c’est votre activité principale?
  2. Ce que l’assurance prend en charge: vous, votre matériel, votre rapatriement et celui de votre matériel (vélo et bagages) en cas de pépin…
  3. Quelle est la durée de couverture proposée? En cas de courte durée, pouvez-vous la renouveler et sous quelles conditions? Méfiez-vous: certaines assurances ne peuvent être renouvelées que depuis votre pays de résidence.
  4. Que couvre votre assurance actuelle? Inutile de vous embarquer dans des démarches inutiles si les prestations actuelles sont adaptées à votre projet.

Pour aller plus loin:

Et vous mesdames, quels sont vos conseils pour choisir votre assurance vélo? Partagez vos bons plans!

Crédit photo: Anne Guegan

Étiquettes : , ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.