Maria Ward, auteure du guide "Des vélos pour les femmes", a aussi participé à l’émancipation de la gent féminine. Un outil qui a marqué l’histoire!

Maria Ward, auteure du guide « Des vélos pour les femmes », a aussi participé à l’émancipation de la gent féminine. Un outil qui a marqué l’histoire!

Maria Ward, un guide qui marque l’histoire

L’histoire du vélo au féminin démontre que la bicyclette a participé à l’émancipation de la femme. Les « bloomers » s’affirment en pantalons, d’autre Kittie avec leurs origines.

De retour en 1896, aux prémisses du vélo au féminin, Maria Ward a bien conscience de la puissance du vélo. Et pour pousser le mouvement encore plus loin, elle publie un ouvrage appelé « Bicycle for ladies ».

Ce « guide du vélo pour femme » a pour but de rendre la femme tout à fait autonome dans sa pratique du deux roues. On y trouve tous les conseils pour choisir, entretenir et même réparer un vélo. Maria affirmait qu’il n’y a pas de réelle émancipation sans une autonomie cyclable.

L’initiative du livre de Maria Ward résidait sur un constat: si les femmes savent manier des ciseaux et maîtriser l’art de la couture; elles peuvent tout aussi bien utiliser des outils, à l’égal des hommes.

Maria était donc de ceux qui considèrent que le vélo contribue à l’émancipation de la femme et fournissant à travers son guide, « l’outil dont les femmes ont besoin dans leur chemin de la liberté« .

Quelques années plus tard, ce guide est toujours disponible. Et notre magazine du vélo au féminin a suivi l’exemple, en version 2.0!

Découvrez le portrait d’autres femmes qui ont participé à l’histoire du vélo au féminin, comme Maria Ward!

Crédits photo: momentummag.com et Michael Neubert


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.