EFDV-casque a vélo

Le port du casque à vélo, obligatoire ou non, ici ou là-bas, a toujours fait débat. Notre avis sur la question.

Oui, nous conseillons vivement le casque à vélo.

Nous conseillons fortement de porter un casque à vélo en permanence, quel que soit le type d’activité cycliste. Pourquoi ? Parce que le casque à vélo nous protège:

  1. des autres usagers: cyclistes, piétons, automobilistes, etc.
  2. de l’environnement figé: infrastructures et obstacles, bordures, routes glissantes, trous, rails de tram, etc.
  3. de soi-même: fatigue, distraction, éblouissement, mésestimation de ses capacités, etc.

Le casque à vélo: remède contre l’imprévisible

Personne n’est à l’abri d’un accident qui reste par définition un événement imprévisible. Nous sommes nombreux à connaître des cyclistes qui ne seraient plus de ce monde s’ils n’avaient pas porté le casque, un certain jour, de leur précieuse vie.

Notre mot d’ordre: privilégions la prévention. Cela ne veut pas dire qu’on n’a pas envie, parfois, d’éprouver cette sensation agréable que procure le vent dans les cheveux, avec la vitesse, ou encore la caresse du soleil sur le front et les joues… Même un bonnet sur la tête, parfois, nous appelle à troquer le carcan de la coque contre cette légèreté tant appréciée des hipsters

Et si le casque à vélo était un instrument du Ça, du Moi et du Surmoi? Pourquoi?

Parce que nous respectons la diversité de notre lectorat?

En effet, dans notre magazine, il y a quelques photos de cyclistes sans casque. Une grande minorité, pourrait-on dire même.

Nous respectons notre audience et sa diversité. Nous publions donc aussi des photos envoyées par nos lecteurs qui ne portent pas de casque. Nous publions aussi des photos des Pays-Bas ou de Flandre, par exemple, où la culture veut que les cyclistes soient rarement casqués.

Parce que les individus ont la liberté de choisir?

Non, ce n’est pas une obligation légale à l’heure actuelle, de porter un casque à vélo, en France, en Belgique et ailleurs… Le port de l’oreillette est interdit. Chaque individu est libre de vouloir se protéger ou pas. Chaque individu décide en son âme et conscience de porter un casque à vélo ou non.

UPDATE du 26/12/2016: et oui, le gouvernement français a décidé de le rendre obligatoire. Dès le 22 mars 2017, les enfants de moins de 12 ans devront porter un casque à vélo, qu’ils soient conducteurs ou passagers.

En conclusion…

Si Ellesfontduvelo conseille énergiquement de porter le casque à vélo, nous respectons néanmoins la liberté de choix de chacune et chacun, et encourageons nos lectrices et lecteurs à faire de même.

Et notre casquette Ellesfontduvelo se porte tout aussi bien sous et sans le casque.

Nota Bene: ce billet n’a donc pas pour objectif de lancer le débat sur le port du casque ou non, à coups d’arguments: dernières tendances, statistiques d’accidents, type d’activité cycliste, importance du trauma, état des infrastructures, résultats des recherches, et taxes des contribuables…

Bien à vélo


9 commentaires à propos de “Le casque à vélo: une question de Ça, de Moi et de Surmoi?”

  1. bjr
    le velo,jamais sans mon casque,apres une chute a velo,fin aout,a faible vitesse,mon casque s’est brisé en 2,je vous laisse deviner le gravité de mes blessures si je ne l’avais pas porté
    bonne reception
    RG

    1. lyonavelo dit :

      Portez-vous votre casque en voiture ou à pied ? Bien plus dangereux pour la tête pourtant.
      http://static1.squarespace.com/static/50243645c4aa8efe0b634495/t/530b0043e4b039a663b33d75/1393229896647/chart+copy.png?format=750w
      http://www.howiechong.com/journal/2014/2/bike-helmets
      Cela étant dit que chacun fasse comme il le souhaite, mais promouvoir le casque dans le cadre du vélo en ville c’est accréditer l’idée que faire du vélo – en ville – c’est dangereux, ce qui n’est pas le cas.
      La voiture est bien plus dangereuse pour la tête – dans l’habitacle de celle-ci – pourquoi personne ne fait la pub pour des casques en voiture ?

      Le vrai danger en ville comme de récents exemples nous l’ont montré, ce sont les poids lourds et leurs angles morts… et là le casque ne protège en rien.
      Londres essaye de traiter le problème, bientôt un article ici pour demander aux autorités de traiter ce problème rapidement ? Ou pour expliquer aux cyclistes que le vrai danger en ville ce sont les poids lourds et qu’avec quelques astuces il est relativement facile de s’en prémunir ?

      Je suis coursier à vélo et porte mon casque dans le cadre du travail, ainsi que lors de mes sorties VTT.
      Pour mes déplacements perso en ville je n’ai pas besoin de cet objet encombrant et plutôt inutile.

      1. BikePower dit :

        Un article concernant la prévention du risque des écrasements par les poids lourds est une très bonne idée, et pourquoi ne pas développer le sujet vous-même dans les témoignages, je suis sûr que votre expérience de coursier pourrait profiter à tous !
        Bien cordialement

  2. lyonavelo dit :

    « ce billet n’a donc pas pour objectif de lancer le débat sur le port du casque ou non, à coups d’arguments: dernières tendances, statistiques d’accidents, type d’activité cycliste, importance du trauma, état des infrastructures, résultats des recherches, et taxes des contribuables… »
    Ah… donc il faut porter le casque parce que vous le dites, sans qu’on puisse y opposer quelques faits ?
    Parce que justement les statistiques d’accidents ne montrent pas de clairs bénéfices pour le casque, que faire du vélo en ville n’a rien à voir avec le VTT ou le cyclisme sur route, et que de bonnes infrastructures font bien plus pour la sécurité que le casque.

    1. BikePower dit :

      Mais faites comme bon vous semble mon ami, mais prenez le temps de lire les articles correctement si vous voulez en tirer la substantifique moelle (ou bien ne les lisez pas si vous n’avez pas le temps)
      Bon, plus sérieusement, et sans vous faire un développement que vous n’auriez pas le temps de lire à fond, juste 2 points rapide :
      – E=1/2mv2 « L’énergie varie au carré de la vitesse »
      Est-il nécessaire de développer ?
      (Vous pouvez réfuter la physique, mais elle est têtue !)
      – Dans le domaine de la couverture de risques (on y est bien ici) il est extrêmement rare (c’est un euphémisme !) que l’on puisse trouver une mesure et une seule qui couvre tous les risques, et par conséquent, face à un ensemble de risques vous aurez besoin de déployer un ensemble de mesures et réfuter l’une parce qu’elle ne couvre pas les autres n’est pas très…. professionnel !
      Bien cordialement

  3. louis céga dit :

    Bonjour,
    Je vous invite à lire à fond le dossier de la Fubicy sur le sujet … http://fubicy.org/spip.php?article136&var_recherche=casque
    Pour ce qui me concerne le casque pour adulte n’est qu’une mode… fauché par une voiture le casque ne sera pas efficace et il n’autorise pas à ne pas respecter « Stop et Feux tricolores » comme c’est trop souvent le cas !!!
    Bien à vous.

    1. BikePower dit :

      @Louis céga
      Bonjour,
      Je ne suis pas favorable au port du casque obligatoire, mais j’en porte (presque) toujours un, que ce soit en ville ou sur route.
      Ceci étant dit j’ai du mal à ne pas grincer des dents lorsque je lis des phrases comme les vôtres, je cite
       » Pour ce qui me concerne le casque pour adulte n’est qu’une mode… fauché par une voiture le casque ne sera pas efficace et il n’autorise pas à ne pas respecter « Stop et Feux tricolores » comme c’est trop souvent le cas !!! »
      Vous avez parfaitement le droit de penser que le port du casque est une mode, mais justifier sa non utilisation par le fait qu’il ne protégera pas son propriétaire fauché par une voiture (je pense que vous pensiez à un choc très violent) est juste intellectuellement malhonnête et parfaitement comparable à un raisonnement qui ôterait toute légitimité à la ceinture de sécurité sous prétexte qu’elle ne sauvera pas les passagers lors d’un choc frontal à 90kms/h !
      C’est d’ailleurs le type d’argutie totalement fallacieuse qu’il était possible d’entendre aux comptoirs des bars lors de l’introduction de la ceinture de sécurité !! (internet n’existait pas à l’époque…)
      Quant au « respect des stops et feux tricolores », vous vous égarez…
      Bien sportivement

  4. On ne vous impose pas de porter le casque parce qu’on le dit. D’ailleurs on ne dit pas qu’il faut le porter. On dit de foutre la paix à ceux qui le portent, et à ceux qui ne le portent pas. D’autant les arguments pour et les arguments contre sont toujours les mêmes: danger, protection, statistiques, etc. La ceinture de sécurité en voiture, c’était le même débat avant qu’on l’impose légalement. Pareil pour l’oreillette et le portable au volant, avant qu’on les interdise. Et en attendant qu’on rende le port du casque à vélo obligatoire, nous, on le porte, en toute circonstance: loisir, boulot, etc. Et avant qu’il ne soit obligatoire donc, on vous invite simplement à foutre la paix à tout le monde: ceux qui seront pour, et ceux qui seront contre.

  5. @MatttRab dit :

    Bonjour,

    la comparaison avec la ceinture est aussi intellectuellement biaisée…
    Utiliser la voiture est mauvais pour la santé… si imposer le port de la ceinture diminue l’usage de la ceinture, c’est double bénéfice !
    Se déplacer à vélo est bon pour la santé… si imposer le casque fait baisser son usage, alors l’intérêt est tout relatif…
    Bien évidemment que si on subit un choc à la tête (à vélo, mais aussi en voiture, à pied, dans le bus…) un casque ne pourra a priori qu’être bénéfique pour limiter les traumatismes ! Le problème est que le rendre obligatoire peur faire augmenter la fréquence des chocs (effet « sécurité par le nombre » qui incite les autres usagers de la route à plus d’attention envers les vélos + sentiment de sécurité par le cycliste qui prendra inconsciemment plus de risque).
    Donc oui à la possibilité de porter un casque pour ceux qui le souhaitent, notamment en fonction de son usage, mais surtout par pitié non à l’obligation, on voit les dégâts que cela a pu causés en Australie sur l’usage globale du vélo urbain…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.