Le vélo au Japon: coutumes et pratiques

Moyen de locomotion très prisé, le vélo au Japon permet de circuler partout en ville, mais aussi d’apprécier les paysages de la campagne.

Le vélo au Japon pour éviter les transports en commun

L’encombrement dans les wagons du métro et dans les autobus, les « tasseurs » qui doivent pousser sur la foule pour en fermer les portes font des transports en commun une expérience qui nécessite patience et tolérance. Aussi, le vélo au Japon représente une alternative de choix pour se rendre au travail, visiter les quartiers de la ville ou découvrir les merveilles de la campagne japonaise. Autre avantage non négligeable: vous économiserez davantage en optant pour ce moyen de transport. Dans ce pays, le vélo est roi ; il peut même circuler sur les trottoirs.

Location ou achat

La location de vélo ne s’inscrit pas dans les coutumes traditionnelles du Japon ; il n’existe pas de système de type Velib, comme on en trouve dans plusieurs villes d’Europe et d’Amérique. Même si vous trouverez quelques loueurs de vélos dans les grandes villes, les marchands de vélos qui proposent des modèles neufs ou d’occasion, pour convenir à tous les budgets, y sont beaucoup plus nombreux. Ces boutiques se trouvent souvent près des gares. Même si le vélo électrique et le multivitesses gagnent en popularité, le vélo le plus vendu demeure le Mama Chari (traduction: le vélo de maman) pour son excellent rapport qualité-prix. Un siège arrière ou avant peut y être ajouté pour asseoir un enfant ou transporter des colis.

Les règlements à connaître

Si vous comptez faire du vélo au Japon, il faut savoir que vous devrez enregistrer votre bicyclette au bureau local de la police. Un autocollant avec un numéro correspondant à votre nom vous sera attribué. Si vous louez un vélo, on vous demandera de sortir votre passeport et certains loueurs exigent le paiement d’une petite caution. Dans ce pays, il faut retenir qu’on y roule toujours à gauche. Comme ailleurs, il faut respecter les panneaux routiers ainsi que les feux de circulation.

Les meilleurs lieux à visiter à vélo au Japon

À Osaka, par exemple, ville de la bicyclette par excellence, il est recommandé de de vous rendre admirer le superbe Château de la ville et son parc fleuri. Une ballade le long de la Yodogawa, rivière située au nord d’Umeda, constitue un autre incontournable ; tout comme le Sud de la région de Namba. Une visite de Kyoto et de sa périphérie vaut également le détour.

Que ce soit en solo, en couple ou en famille, faire du cyclotourisme au Japon est une expérience de vie qui vous laissera des souvenirs inoubliables.

Une idée de destination pour vous prochaines vacances?

Étiquettes : , , , ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.