Le vélo couché fait de plus en plus d'adeptes. Au tour de Laure d'essayer de vous convaincre en vous dévoilant ses 5 bonnes raisons d'y passer!

Le vélo couché fait de plus en plus d’adeptes. Au tour de Laure d’essayer de vous convaincre en vous dévoilant ses 5 bonnes raisons d’y passer!

  Merci à Laure W. d’avoir partagé avec nous ses bonnes raisons de pratiquer le vélo couché! 

Le vélo couché, vous allez être convaincu (e)!

Pourquoi passer au vélo couché?  Les raisons sont diverses et nombreuses pour vous convaincre d’essayer le vélo couché. Plus de rapidité, meilleur rendement, confort et sécurité accrus, bon pour la santé

Voici 5 bonnes raisons de l’essayer…et de l’adopter!

  1. Pour la rapidité et le rendement:

    Les vélos couchés ne sont pas autorisés par l’UCI, car justement trop rapides et efficaces par rapport aux vélos droits. Le fait de pousser les pédales à l’horizontale offre un gain d’environ 30% de puissance. De plus la surface frontale étant très réduite par rapport au vélo droit, l’aérodynamisme est bien meilleur.

  2. Pour le confort:

    L’ergonomie est nettement améliorée, et beaucoup de cyclo campeurs au long cours choisissent cette solution, qui permet aussi d’avoir des sacoches supplémentaires facilement accessibles le long du siège. Et le confort général permet d’aligner les kilomètres sans aucune sensation de douleur.

  3. Pour la sécurité:

    Comme l’efficacité est moins liée au poids du vélo, la recherche de vitesse n’empêche aucunement d’avoir des rétroviseurs, ni des phares avant et arrière. D’autre part, le centre de gravité plus bas, augmente la qualité du freinage sans risque de basculer par dessus le guidon.

  4. Pour la santé:

    Le passage au vélo couché peut s’avérer une excellente solution, pour continuer le sport avec plus de confort. Du problème de genoux aux problèmes cardiaques, de l’hyper-laxité ligamentaire aux maux de dos, il peut devenir difficile de continuer sur un vélo droit.

    La position du vélo couché permet alors un contact total du dos et des fesses, sans aucun appui sur les poignets, et une répartition homogène du poids du corps. Comme cette façon de pédaler ne permet pas de se mettre en danseuse, on arrive aussi moins vite dans le rouge au niveau cardiaque, et dans ces cas-là le « 3 roues » est recommandé. Notamment si l’on doit envisager de grandes montées, pour ne pas avoir à gérer l’équilibre, et pouvoir monter tranquillement.

  5. Pour la facilité:

    Pouvoir pédaler juste après le repas, la digestion étant facilitée par l’absence de compression abdominale. L’excellente visibilité est aussi un avantage: pouvoir tourner la tête sur les cotés sans contrainte pour le cou, c’est vraiment pratique. Et en trike, pouvoir prendre des photos en roulant, ne pas être obligé de mettre pied à terre à chaque arrêt, avoir un siège toujours disponible (pour le cyclo camping).

Pour se faire une opinion, rien de tel que de tester. Et vous, vous essayez quand le vélo couché?


20 commentaires à propos de “5 bonnes raisons de débuter le vélo couché”

  1. Cecile dit :

    Oui … Tester ! Bonne idée, mais où?

    1. Hugues dit :

      En France métropolitaine il y a aussi Vélovergne en Auvergne (http://velovergne.fr/), Vélofasto en Ille-et-Villaine (http://www.velofasto.fr/), Roulcouché (http://www.roulcouche.com/) en Seine-et-Marne, Cyclociel à Lyon (http://www.cyclociel.com/), Cyclable On Avance à Montpellier (http://montpellier.cyclable.com/), Atout Vélos près de Lille (http://www.atoutvelos.com/), Cyclatypique à Strasbourg (http://www.cyclatypique.com/), Le Barjonaute en Camargue (http://lebarjonaute.com/), Cycloutil dans la Drôme (http://cycloutil.com/), le Relais Vélo à Besançon (http://www.lerelaisvelo.fr/) etc.
      L’ensemble des professionnels sont recensés ici:
      http://www.afvelocouche.fr/liens/.

  2. Gremy dit :

    Dans la plupart des régions il y a un revendeur pour ma pars en région ouest il y en a un au mans (saisir Cyclesjv-Fenioux dans un moteur de recherche )

  3. Thomas dit :

    Essais possibles chez Velofasto essais et conseils de qualité

  4. Jean-Jacques dit :

    Bonjour,

    Je suis installé là où Camargue et Costières de Nîmes s’entremellent. Sous les enseignes Le Barjonaute & Tourismàvélo, je vous propose des locations à la 1/2 journée, à la journée ou plus. Sur demande, pour valider votre projet « Grand Raid », les trikes peuvent aussi vous être fournis en configuration « Rando » avec porte-bagages, sacoches étanches Ortlieb, garde-boue…
    Je peux vous indiquer plusieurs boucles selon vos capacités et la durée de la location.
    Enfin, pour ceux que la découverte territoriale passionne, vous pouvez être accompagnés pour ne rien perdre des espaces traversés.

  5. guislain dit :

    Attention un temps d’adaptation est nécessaire sur un vélo couché. Pas les mêmes muscles qui travaillent , les démarrages et surtout les freinages………

    1. PatBentrider dit :

      Oui c’est exact, faut prendre le temps. Même en grosse côte on arrive toujours à redémarrer et pas besoin de penser à l’équilibre !

  6. PatBentrider dit :

    Bonjour,

    Je viens de connaître votre joli site grâce à laure.
    Voilà j’ai connu le vélo couché en 2009, alors que je résidais en Isère et, un dimanche il y avait une sortie à Grenoble, donc je m’y suis rendu comme je suis curieuse de tout ce qui sort de ‘l’ordinaire’ !
    A l’époque je n’étais pas trop sportive et je venais de connaître la vraie vie de montagne à Autrans. A ce jour je réside en Ubaye, à côté de l’Italie.
    Et puis en 2015 j’ai acheté mon premier trike pour faire quelques kilomètres, car en hiver on ne peut pas rouler en montagne. En 2016 je l’ai revendu pour m’acheter une ‘bête de course’ !, un modèle un peu plus sportif….ICE VTX.
    En 2016 j’ai participé à deux courses pour voir un peu….sans trop d’entraînement !
    Pourquoi rouler en vélo couché ! et pourquoi pas !
    J’ai fais deux trois saisons de vélo de route en montagne, c’est difficile, on a mal de partout au bout de 50 kilomètres et à la fin j’avais peur de tomber en descente !
    Je me suis enfin décider de rouler autrement……..et je ne regrette en rien.
    Pour cette année 2017 j’ai prévu de faire la Grande traversée des Alpes avec les sacoches cyclo, même avec un modèle typé sport c’est possible de voyager.
    Il n’y a que des avantages à rouler en trois roues…le confort du dos, un déroulé du mouvement très bien équilibré, une sensation très agréable, on peut profiter du paysage sans tomber ! et au bout de cent kilomètres nous arrivons frais !
    Au début c’est assez ‘musclé’ et sportif, il faut bien adapter les développements à sa
    région.C’est vélo qui avale les cols…!
    Pour votre connaissance, un joli site vélo couché vient de naître :
    http://roulercouche.forumactif.com/
    PatBentrider.

    Patricia.

    1. Elsa dit :

      Bonjour Patricia,

      J’ai le projet de faire la route des grandes alpes en 2018 (pour me laisser le temps de m’entraîner avec mon trike que je n’ai que depuis décembre et qui me fait bien travailler le cuissot pour le moment) et parce que ce sera le voyage de nos 15 ans 😉

      je serais intéressée par ton retour (poids de tes sacoches, étapes, truc et astuces etc).
      bonne préparation en tout cas !

      1. PatBentrider dit :

        Bonjour Elsa,

        Je pense que je ferai ça en septembre car là je me suis blessée au ski et donc l’année est bousculée !
        Tu as quoi comme trike ?

        1. Elsa dit :

          bonsoir,
          Ah mince pour la blessure !! pas cool ça 🙁
          j’ai un ti-fly

          1. domenech dit :

            salut Elsa
            je pense me décider à rouler en tifly suite à notre conversation de l’autre jour, je vais l’équiper comme le tricon à plus sur les chemins….
            hervé

  7. PatBentrider dit :

    Faut patienter !
    je connais pas ton vc.

    1. Elsa dit :

      AZUB Ti-Fly, le dernier né de chez AZUB.

      1. claude francine dit :

        bon choix

  8. PatBentrider dit :

    Ok je viens de regarder le modèle.
    Ils commencent à affiner un peu les tubes, il pèse combien..

  9. claude francine dit :

    Pat tu connais le Ti Fly tu t es assise dessus à l’AG de l’AFV à Angé avec l’affiche essayez moi …

  10. PatBentrider dit :

    Ah ok c’est celui-ci !!

  11. Yoann Gueye dit :

    Bonjour !

    Je fais du vélo couché depuis quasiment 10 ans maintenant, ma copine est convaincue et on fait maintenant de jolies balades à deux.

    Comme on s’est dit que ce serait dommage de ne pas faire partager ce plaisir de rouler couché et qu’il n’y a pas des masses de revendeurs dans notre belle région de Toulouse, on se propose de faire des demi-journées d’essai avec qui veut où on prête nos vélos AZUB ! Et le top : c’est gratuit 🙂

    Notre page facebook est la suivante : https://www.facebook.com/essaieunazub/

    Contactez nous si ça vous tente !

    Bonne journée,
    Yoann

  12. PatBentrider dit :

    Bonjour Yo,

    Les 24..26 mars il y a vélo’osons à Chambéry , ira-tu…

    Pour ceux qui veulent venir..Je devrais y être mais sans le vtx .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.