Peggy, le vélo contre vents et marées

Qu’il pleuve, qu’il vente ou que le soleil chauffe, Peggy conjugue le vélo à tous les temps! Premiers souvenirs et derniers grands défis: elle nous raconte!

« Objectif vélo, ou que j’aille et quoique je fasse! »

Économique, sportif, pratique: le vélo, c’est son moyen de transport fétiche. Contre vents et marées, Peggy ne regrette jamais le choix de son deux-roues pour se déplacer au quotidien ou voyager. Cap sur ses premiers souvenirs et ses derniers défis en date.

J’utilise le vélo tous les jours comme moyen de transport, qu’il pleuve, qu’il vente ou que le soleil chauffe. J’enfourche mon vélo pour me rendre à mon lieu de travail, aller boire mes verres, rendre visite à mes amis, ma famille… Sans regret, que du contraire! D’abord pour un choix financier, j’ai vite trouvé les milles et unes autres qualités de ce moyen de transport et pour rien au monde je ne l’échangerais! Mes meilleures vacances, je les fais à vélo! Quel bonheur de prendre le temps de découvrir les paysages, de passer là où les voitures ne peuvent pas venir, de regarder 15 fois la carte parce que l’on croise des routes inattendues… Et le tout, en faisant du sport.. Que demander de plus?
Mon premier trajet à vélo n’a pas dû dépasser les 15 mètres! Grande fiesta quand mon Papa a pu lâcher le manche à balais qu’il coinçait sur mon porte-bagages pour me tenir en équilibre! Après ça, la grande aventure, c’était le parc, à 20 minutes de la maison! Objectif, marchand de glace et puis retour à la maison! Mon premier voyage à vélo, c’était l’Irlande, avec les fontes et la tente.. Et les amis!! Quel souvenir! Et quelle découverte!
Difficile de trouver le plus beau souvenir parce qu’ils se valent tous! Je dirais que mes dernières vacances auront été un bon challenge! La Toscane à vélo! Magnifique et sportif. Sous la chaleur, entre montées et descentes, avec mes fontes qui ajoutaient un peu de challenge, je l’ai senti passer! Mais qu’est-ce-que j’ai adoré! traverser les vignes, passer sous les oliviers ou entamer l’ascension vers San Giminiano, je n’ai jamais regretté le choix du vélo! Il y a aussi le défi « Greencaps », « Mai sans voiture »… Objectif vélo, ou que j’aille et quoique je fasse! Génial de l’essayer contre vents et marées!
Je prends rarement mon vélo sans ma fonte rouge! J’y mets de tout et cela m’évite de devoir m’encombrer de mon sac à dos! Mes élèves me connaissent avec ma fonte rouge dans les couloirs, en guise de cartable!
Quelle liberté! Pas d’attente du bus ou du métro, pas d’attente dans les embout’s! Pressée? Foncez! Relax? Pédalez pénard! Énervée? Défoulez-vous! Vous êtes le maître du temps et ne dépendez que de vous-mêmes! Et puis quelle belle manière de s’imprégner des ambiances du quartier, le soir ou en pleine journée! La belle excuse, c’est la sécurité! Mais détrompez-vous, avec l’habitude, on devient vite confiante et prudente! Et pour couronner le tout, sans le savoir, on fait du sport et on s’entretient. Quel autre transport pourrait en dire autant?
ET ON MOULINE!

Vous aussi vous êtes un(e) Bike addict? Contactez-nous et témoignez!

Étiquettes : , ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.