De la solidarité cycliste pour faire rouler de manière autonome un club cycliste burkinabé, c’est le projet devenu réalité dans le village de Ziniaré!

De la solidarité cycliste pour faire rouler de manière autonome un club cycliste burkinabé, c’est le projet devenu réalité dans le village de Ziniaré!

La française et très engagée, Céline Combes, se rend depuis presque 10 ans au Burkina Faso durant les vacances. Cette prof d’EPS toulousaine est membre de l’association École pour Tous Ziniaré, qui œuvre à scolariser des enfants burkinabés dont les parents ne peuvent payer les frais de scolarité. 150 enfants sont suivis par l’ONG, de l’école primaire jusqu’au bac.

L’Espérance Club de Cyclisme Ziniaré et la solidarité cycliste française

Figurez-vous qu’à Ziniaré, dans la province d’Oubritenga, on trouve beaucoup d’amoureux de la petite reine! Plusieurs parents d’élèves possèdent un club de vélo: l’Espérance Club de Cyclisme Ziniaré! Dans ce pays où les loisirs sont rares et où le vélo est davantage un moyen de transport, difficile pour les hommes du club de cyclisme de s’adonner à leur hobby. Ils manquent d’argent pour réparer les vélos, dont les pneus crèvent sans cesse à cause des routes abîmées, et pour s’inscrire aux compétitions

Ils ont donc demandé à Céline et d’autres membres de l’ONG de les aider à faire fonctionner leur club. Mais comment permettre à ces fans de cyclo de développer leur club sans récolter du matériel trop encombrant, sans les rendre dépendant d’une aide extérieure et en faisant marcher l’économie locale (vendeurs de chambres à air, gonfleurs, etc.)? C’est la solution qu’a cherchée Céline! Et elle a trouvé grâce à la solidarité cycliste, en créant un partenariat avec 2 clubs français: le Cyclo Pays Mazamétan et le Véloce Club Montalbanais.

Des maillots français pour acheter des poules

Depuis 2012, les membres des clubs font don de leurs hauts de maillot que Céline amène aux cyclistes burkinabés. Eux se débrouillent ensuite pour les vendre… Avec l’argent, ils ont acheté des poules, dont ils ont vendu les œufs. L’année d’après, ils ont acheté quelques poules. Aujourd’hui, ils possèdent environ 25 poules, 32 poussins, 10 pintades, des pigeons, 4 moutons et même un bœuf! Ces animaux leur ramènent des revenus pérennes qui leur permettent de faire tourner leur club! L’Espérance Club de Cyclisme Ziniaré compte désormais une vingtaine de membres!

«  Mes parents font du cyclotourisme et participent à la semaine fédérale. Du coup, ça a été très facile de trouver des maillots en France. Il a fallu que je refuse des maillots, tellement j’en recevais! Ce qui est bien avec les maillots, c’est que c’est léger pour les mettre dans une valise. Et puis en Afrique, ils plaisent beaucoup. D’ailleurs, je ne suis pas certaine que les maillots soient uniquement portés pour rouler à vélo! Les Burkinabés sont férus du tour de France… »

Solidarité cycliste autour d’un club burkinabé

Connaissez-vous d’autres beaux projets qui ont vu le jour grâce à la solidarité entre cyclistes?

Étiquettes : , ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.