Anne, un Toutes à vélo 2016 fort en mollets

Anne a repris le vélo depuis peu. Objectif? L’aventure du Toutes à vélo 2016 à Strasbourg. Elle compte bien montrer que les femmes savent pédaler!

« Enfin une rando réservée aux femmes! »

Ancienne cyclote (environ 3000 à 4000 km par an), j’ai arrêté pendant près de 20 ans pour m’occuper de mes enfants. J’ai repris avec mon compagnon depuis 2 ans et nous roulons tous les week-ends et pendant les vacances. En vélo solo et en tandem. Nous comptons même reprendre le cyclo camping, en France et à l’étranger. Les grandes distances ne me font pas peur, ni les reliefs montagneux.
Enfin une rando réservée aux femmes! Ça va nous changer des randos du dimanche matin où on nous regarde bizarrement quand on fait les grands parcours, où on entend en tandem: « elle ne pédale pas derrière! ». Montrer que des femmes peuvent traverser la France juste pour le plaisir de pédaler et de se retrouver, sans l’aide de ces messieurs, et enfin démocratiser un sport traditionnellement masculin.
Non malheureusement, je n’avais pas encore repris le vélo à cette époque.
Jamais sans ma sacoche (nécessaire de réparation, imperméable, lunettes de soleil, de quoi éviter la fringale,…), sans mon appareil photo, sans ma carte routière. Ni sans l’envie de dévorer des kilomètres, de profiter des paysages et de faire de nouvelles rencontres.
Venez, ça va être génial! Vous allez découvrir un sport dont vous ne pourrez plus vous passer, où vous découvrirez une grande indépendance et le plaisir d’accomplir des grandes distances rien qu’avec vos petites jambes!
Votre portrait Toutes à vélo
Vous aussi vous participez au prochain événement Toutes à vélo à Strasbourg? Remplissez votre portrait de cycliste!

Étiquettes : , ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.