Le Challenge Vercors Pour Elles 2016, raconté par Sandrine. Ce qu'elle a le plus apprécié? L'esprit d'entraide et la convivialité des participantes!

Le Challenge Vercors Pour Elles 2016, raconté par Sandrine. Ce qu’elle a le plus apprécié? L’esprit d’entraide et la convivialité des participantes!

Dimanche dernier j’ai eu le grand plaisir de participer à la cyclosportive « Challenge Vercors pour Elles » format « Grandfondo » c’est-à-dire 90 km réservé exclusivement aux femmes: une grande première pour moi dans ma toute petite « carrière » de cycliste en compétition de rouler seulement entre femmes. On vous avait présenté l’évènement il y a quelques temps

Challenge Vercors Pour Elles 2016: premières impressions

L’idée de réunir des filles pour faire une course sans garçon me plait dans un premier temps. Puis la date approchant, je ressens finalement une petite angoisse à rouler exclusivement avec des filles. Comment est-ce que ça se passe? Quel est le niveau? J’ai à la fois, envie de ne pas me prendre la tête et passer un bon moment mais aussi envie de me dépasser et espère évidemment finir plutôt plus devant que tout derrière… Pour une course avec des garçons, je me serais moins posé de questions.

Juste avant le départ, un léger différent pour une sombre histoire de vent et de parking me donne l’impression qu’il va y avoir des nanas que je qualifierai de « coriaces » pour être polie. Mais avec ma pote et covoitureuse Laura, on préfère en rire et on passe vite à autre chose. Sur la ligne de départ, on a la chance d’avoir la présence de Simon Fourcade, Biathlète olympique, parrain du Team Vercors et qui ne laisse pas indifférentes certaines d’entre nous…

La course, en toute solidarité!

Le départ est donné, nous sommes environ 60 participantes. Neutralisées pour toutes la première descente, heureusement pour moi, car passés les premiers 100 m de micro-côte, il me faut changer de plateau. Et là c’est le drame, ma chaîne décide de sauter pour rejoindre ma pédale…. J’exprime ma rage en laçant quelques mots d’injure envers mon vélo et en me disant que la course s’arrêtait là pour moi quand une nana me souffle « repasse le petit plateau!« .

Je m’exécute sans trop y croire mais « oh magie » ça fonctionne! Je rattrape le groupe en demandant « qui vient de me sauver? Un très très grand merci à celle qui se reconnaitra« . Une fille se retourne et me dit « pas de problème« . Je suis ravie de me rendre compte que les filles sont donc solidaires! Cela me réjouit et me réconforte pour le reste de la course.

gloire

Mon court moment de gloire 😉

La première bosse arrive enfin mais bizarrement le rythme est plutôt faible et je ne me sens pas du tout à l’aise à cette allure. Je décide donc de doubler mais je me retrouve tout devant un peu à mon insu. Ça sera mes quelques minutes de gloire… Car évidemment je me fais rattraper par les championnes. Je les vois partir sans trop pouvoir y faire grand-chose. Byebye girls!

patate

En chasse patate derrière le peloton de tête entre Autrans et Méaudre

Vers le sommet…

Heureusement le sommet n’est vraiment pas très loin. Ça bascule et après la descente je me retrouve dans un petit groupe de 6 filles. On prend à tour de rôle le relais face à un vent à décorner les bœufs ce qui nous permet de rattraper le peloton de tête. Youpi! Bel effort collaboratif. (Sauf pour mon « amie » du parking qui profite juste de nos efforts sans vouloir participer, bel esprit…!).

Une fois avec le groupe de tête, il est temps de reprendre des forces, manger, boire et un peu papoter. Je suis ravie d’être là, même si techniquement j’ai  encore beaucoup de lacunes de novice. J’en profite donc pour m’excuser encore auprès de certaines pour les erreurs que j’ai pu faire en roulant.

Marine

Marine Jeannin (Team Vercors) et moi au sommet du col d’Herbouilly

…et le partage d’expérience!

Suite à une belle épingle, « Pafff » ça recommence à monter. Étant en queue de peloton, je double quelques filles mais je ne vois quasiment déjà plus les filles de tête! Je retrouve finalement une fille du team Vercors. Forte de mon expérience précédente, je lui propose de se relayer pour tenter de rattraper la tête de course.  Elle m’en décourage car elle connait ce col et m’annonce que la fin est difficile.

Et puis c’est vrai qu’avec le recul, faire des relais dans une côte n’est pas très efficace. Tant pis. On roule donc côte à côte. Elle me donne des conseils, m’annonce le nombre de kilomètres qu’il nous reste. Je suis très reconnaissante de son partage d’expérience. On se fait prendre en photos; les photographes semblent être partout! On restera ensemble quasiment toute la fin de course avec devant nous, une moto juste pour toutes les deux qui nous ouvre la route: la classe!

Laura

Laura à l’arrivée, c’est le pompon !

À l’arrivée, quelques filles sont restées pour applaudir, je trouve ça très sympa. Laura arrive peu de temps après. Il est temps d’aller déjeuner à l’abri du vent.

Rencontres d’après courses

Ça sera l’occasion pour nous de rencontrer d’autres filles notamment Gisèle Thureau, 58 ans qui remporte la première place de sa catégorie avec une luminosité et gaité exemplaires.  Des filles de « Donnons des ELLE au TOUR » sont présentes aussi. Malheureusement on n’a pas pu papoter, mais j’espère bien les recroiser bientôt!

Les podiums défilent pendant qu’on finit de manger nos délicieuses ravioles, les premières de chaque catégorie remporte notamment une casquette EFDV parmi d’autres lots.

Gisèle

Gisèle est également  médaillée de bronze au mondial UWCT en 2014 !

Résultats des courses

Les résultats du scratch c’est, en première position (02:45:31), après une belle échappée dès le col d’Herbouilly, Hélène Marcouyre (équipe BH-SR Suntour-KMC)  déjà victorieuse de l’édition 2015 et au palmarès impressionnant: très nombreuses places d’honneur aux coupes ou championnats de France en VTT Cross-Country et VTT marathon. À la deuxième place, on retrouve  Fanny Zambon (02:49:06) notamment Championne de France junior piste en 2014 qui bat  Marion Bessone (02:49:08) dans un sprint final.

Pour terminer, Bravo à toutes et merci pour votre tolérance envers les novices, l‘esprit d’entraide et la convivialité! Je souhaite ici remercier vivement le professionnalisme de l’organisation ainsi que tous les bénévoles, motards, photographes pour cette course superbe qui s’est merveilleusement bien déroulée (malgré le vent). Merci de penser aux filles qui font du vélo 😉

Podium catégorie

Podium catégorie 18-29 ans de gauche à droite : Marjolaine Tupin (3ème) /  Fanny Zambon  (1ère) / Marion Bessone  (2ème)

N’hésitez pas consulter le reste des résultats en ligne!

Et vous, mesdames, vous étiez dans le peloton? Comment avez vous vécu votre course? Rendez-vous pour l’édition 2017? 

Crédits photos:

Étiquettes : , , , , , , , , ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.