Interview de Nathalie Even-Lancien: une ancienne cycliste pro française qui a ramené une médaille d'or aux JO de 1996 en course aux points.

Interview de Nathalie Even-Lancien: une ancienne cycliste pro française qui a ramené une médaille d’or aux JO de 1996 en course aux points.

Nathalie Even-Lancien nous a spécifiquement demandé une des superbes photos de Valérie Jollivet (Harel) lors du Tour de Rance 2016 pour illustrer notre interview.

Nathalie Even-Lancien, que faites-vous actuellement dans la vie?

J’ai une vie débordante! Je suis mère de 3 enfants (entre 11 et 18 ans), épouse de Frédéric Lancien (actuellement à la présidence de l’école de cyclisme de piste de Rennes), marraine de l’association Souffles d’espoir contre le cancer avec Bernard Hinault et d’autres personnalités, je suis entraîneuse de l’équipe d’athlétisme locale des benjamins et aussi employée au service des Ressources Humaines de la SNCF. C’est la SNCF qui m’avait engagée en tant que sportive de haut niveau et m’avait proposé un contrat d’insertion professionnelle et de reconversion. Ce qui m’a permis, à l’époque, de pouvoir m’entraîner en étant rémunérée.

Le vélo, une grande passion encore aujourd’hui?

Le vélo est toujours un sujet quotidien en famille, car mon mari est président de l’école de cyclisme de piste de Rennes et mon fils roule en VTT.  Par contre, je me suis tournée davantage vers la course à pied. Le cyclisme nécessite pas mal de temps et d’organisation pour bien en faire. La course à pied est plus démocratique et plus abordable.

Nathalie Even-Lancien, était d’ailleurs présente au 31e Grand Prix Cycliste de la Liberté à Rennes pour supporter la course.

Une association qui vous tient très fort à coeur?

Association Souffles d’espoir contre le cancer: une association bretonne créée en 2010, à l’initiative de son Président, Christophe Lefort avec le soutien de partenaires prestigieux. Cette association récolte des fonds dédiés à la lutte contre le cancer en organisant différentes actions caritatives autour du sport.

Au total depuis le départ, plus de 120 000 € ont été récoltés grâce, notamment, à la générosité de grands noms du cyclisme, tels que Bernard Hinault, qui ont donné des maillots dédicacés et ainsi permis chaque année l’organisation d’une formidable vente aux enchères.

Quel est votre projet dans le plus long terme?

Je souhaite faire l’acquisition d’une maison au bord de la mer pour passer du temps en famille.

Déjà en 1996, au retour des JO, Monsieur Gouriou, maire de Lannion à l’époque, l’avait invitée dans son bureau pour lui demander ce qu’elle voulait. Nathalie avait répondu, du tac au tac: « Une maison! ». Un fait relaté dans un autre article de presse.

Nathalie Even-Lancien que vous souhaitez partager avec notre public?

L’Association Souffles d’Espoir CLC que je vous invite à soutenir également via leur page Facebook et leur site, l‘École de Piste de vélodrome de Rennes où mon mari est actuellement président ainsi que le site des Casquetteurs.

Le magazine EFDV vous encourage également à soutenir l’Association Souffles d’Espoir dont Nathalie Even-Lancien est marraine

Étiquettes : , ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.