La Maurienne à vélo? Oui, la Maurienne est le plus grand domaine cyclable du monde! Petit coin de paradis au milieu des Alpes, en Savoir, c’est la destination idéale pour un séjour entre ami(e)s cyclistes!

1. La Maurienne à vélo car c’est le plus grand domaine cyclable au monde

La Maurienne est la région la plus dense en cols mythiques. Glandon, Croix de Fer, Télégraphe, Galibier et j’en passe, ces noms de col ne vous sont pas inconnus même si vous n’êtes pas cycliste. Loin d’être insurmontables, ces cols que gravissent régulièrement les coureurs du Tour de France sont accessibles à tous sous réserve d’une bonne gestion de l’ascension.

Retrouvez plein d’information sur les cols de la Maurienne dans l’article d’Amandine.

Maurienne

Pour la plupart des cols, des bornes kilométriques vous indiquent la distance qui vous sépare du sommet et le pourcentage de la pente.

2. La Maurienne à vélo: des paysages à couper le souffle

Connu pour les sports d’hiver, il va sans dire que la montagne offre de magnifiques paysages aussi en été. Pour ne rien gâcher, la Maurienne a gardé son charme avec des villages typiques. Ici, les barres d’immeubles n’ont pas leur place pour le plus grand plaisir des yeux.

En grimpant le Galibier

En grimpant le Galibier

En prenant un peu de hauteur lors de l’escalade des cols, des panoramas incroyables se découvrent à nous. On respire profondément l’air frais et pur, et on reste en extase.

En redescendant de la Croix de Fer

3. Le folklore et la gastronomie

Impossible de parler de la Maurienne sans parler de l’Opinel. Le plus célèbre des couteaux, inventé par Joseph Opinel en 1890, est aujourd’hui le couteau le plus vendu au monde avec 4 à 5 million de couteaux par an! Surtout ne passez pas à côté de la visite du Musée Opinel (entrée gratuite) qui vous fera revivre l’histoire de ce couteau légendaire.

Le Musée Opinel

Le Musée Opinel

Toujours dans le registre des spécialités locales: les fromages alpins avec le fameux Beaufort! Les différentes coopératives vous mettront tellement l’eau à la bouche que vous ne saurez pas quels fromages choisir. Sans oublier toutes les spécialités locales qui nécessiteront l’ascension de plusieurs cols pour être éliminées.

Miam!

Miam! Délicieux repas au Chalet des Saveurs à Valloir, ça va être difficile de repartir à vélo!

Pour finir, le label Qualité Cyclo Maurienne vous permettra de trouver les établissements volontaires et impliqués dans l’accueil des cyclistes, tout en favorisant le réseau local pour les produits. Toutes les bonnes adresses y sont répertoriées!

4. Des activités pour tous: cyclistes ou non

Vous n’êtes pas seule à partir et vos compagnons d’aventure ne font pas forcément du vélo de route? Pas de problème, des tonnes d’activités sont accessibles! Que ce soit du VTT, randonnée pédestre, escalade/via ferrata… Tout le monde y trouvera son compte.

Au détour d'un col, des parapentes s’apprêtent à décoller

Au détour d’un col, des parapentes s’apprêtent à décoller

5. Des séjours clef en main pour profiter de la Maurienne à vélo

La Maurienne à vélo: vous êtes séduite mais vous n’avez pas forcément le temps ou l’envie de préparer votre séjour? Relax! Vous avez des formules qui s’occupent de tout pour vous. N’hésitez pas à aller faire un tour sur l’article de Sandrine pour en savoir plus.

Des vues dont on ne se lasse pas

Des vues dont on ne se lasse pas

Crédit photos: Laura et Sandrine


Un commentaire à propos de “La Maurienne à vélo, un grand bol d’oxygène assuré!”

  1. j’ai passé mes vacances cet été à Saint Sorlin d’Arves au pied du Col de la Croix de Fer et je confirme que c’est une région magnifique et vraiment dédiée au vélo, même si je mettrais un petit bémol pour le VTT que je trouve moins bien « servi » que la route!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.