Découvrez le vélo Specialized Ruby 2017, la nouvelle version de leur vélo de route femme! Specialized nous a invité à découvrir leurs nouveautés technologiques 2017 et à le tester durant 2 journées de pratique intensive.

C’est après plusieurs d’années de recherche et développement que Specialized dévoile enfin les secrets de ce vélo dédié aux femmes, le Specialized Ruby 2017. Il équivaut au fameux Roubaix chez les hommes et donc appartient à la gamme qui allie parfaitement confort et performance. Après une revue en détails des innovations, nous vous donnerons nos impressions sur le terrain après deux journées de pratique intensive.

Le nouveau vélo femme Specialized Ruby 2017

En jetant un coup d’œil rapide sur le vélo, il passerait presque inaperçu si la peinture n’était pas aussi belle. Il faut regarder de plus près pour se rendre compte des innovations.

Specialized Ruby 2017

La suspension est à peine visible si on n’y fait pas attention

5 points clefs du vélo Specialized femme

1- Le confort par la suspension du Specialized Ruby 2017

Vélo Specialized Ruby 2017

Démontage de l’insert pour changer la raideur du ressort. Rapide et ingénieux.

Pas la peine de vous faire languir plus longtemps, attaquons directement par l’innovation majeure: la suspension avant. Avec 20mm de débattement, cette suspension reste discrète mais garantit un confort maximum. À la jonction entre la potence et le pivot de la fourche, un insert constitué d’un ressort fait office de filtre des vibrations venant du sol. Pas d’amortisseur donc pas de réglage du rebond (voir ici pour connaître le fonctionnement d’une suspension). Néanmoins trois duretés de ressort sont proposées pour adapter la suspension au gabarit du cycliste, à son style et au revêtement de la route.

Vélo Specialized Ruby 2017

Trois duretés de ressort sont proposées: souple, moyen et dur.

Les différentes raideurs de ressort et le fonctionnement général de la suspension ont été déterminés suite à une collaboration avec le constructeur automobile McLaren. Leurs compétences en simulation numérique acquises grâce à la Formule 1 ont été exploitées pour développer le Specialized Ruby 2017. En effet, des « vélos numériques » ont subis des milliers de tests dans des simulateurs pour optimiser la suspension. De la Formule 1 au vélo, il n’y a qu’un pas!

Vélo Specialized Ruby 2017

Un cadre McLaren

On peut se questionner sur l’intérêt d’avoir une suspension sur un vélo de route (à part sur les routes pavées, mais ceci est un autre débat). Or, en plus d’avoir un impact sur les troubles musculo-tendineux, les vibrations réduisent l’efficacité musculaire. Réduire les vibrations permet donc d’augmenter sa force musculaire et donc sa performance, tout en limitant les risques de tendinite et de douleur articulaire. « Smoother is faster » (« confort = Performance »), telle est la devise chez Specialized!

À noter toutefois que cette nouvelle technologie nécessite un diamètre de pivot de fourche plus important que le standard actuel. Il n’est donc pas possible de l’installer sur tout autre vélo.

2- Le filtrage des vibrations par la tige de selle du Specialized Ruby 2017

Vous l’aurez compris, le filtrage des vibrations est crucial pour la performance et pour le bien-être du cycliste. Ce Specialized Ruby 2017 est bien conçu puisqu’il permet également de limiter les vibrations transmises par la tige de selle. Ici, nous retrouvons la célèbre tige de selle CG-R (reconnaissable par son « bec » juste sous la selle) qui fléchit naturellement lors d’un choc. En plus, contrairement aux vélos traditionnels, le serrage de la tige de selle ne s’effectue pas à la sortie du cadre, mais en dessous le tube horizontal, pour laisser la tige de selle libre de mouvement. Le tube du cadre est surdimensionné au-dessus du serrage et un joint vient boucher l’ouverture.

Vélo Specialized Ruby 2017

Le serrage du tube de selle est effectué sous le tube diagonal.

Vélo Specialized Ruby 2017

Le tube de selle est surdimensionné pour laisser fléchir la tige de selle.

3- Le boîtier de réparation hyper astucieux: le kit SWAT du Specialized Ruby 2017

Vélo Specialized Ruby 2017

La suspension du vélo Specialized Ruby 2017

On avait déjà vu cette petite astuce ingénieuse dans les cadres carbone VTT où il était possible de loger ses accessoires de réparation par l’intermédiaire d’une trappe dans le cadre. Impossible de faire de même avec les vélos de route, cela nuirait à la rigidité de l’ensemble. Pour pallier à ce problème, voici le kit SWAT. Ce kit est un boîtier qui se place à l’aide de deux vis juste au-dessus du boîtier de pédalier, dans le triangle principal du cadre. La position est idéale pour garder le centre de gravité le plus bas possible. Parfait pour y loger chambre à air et multi-outils, en ayant les poches libre pour les barres/gels et le téléphone.

4- Le guidon surélevé pour une position agréable

Bien que certains en doutent encore, il est loin le temps où il fallait avoir le guidon le plus bas et le plus loin possible. De nos jours, on fait place au confort et à la personnalisation posturale sans négliger l’efficacité. Une des nouveautés pour le Specialized Ruby 2017 sera ce nouveau cintre surélevé de route. Celui-ci permet de relever le buste sans avoir une potence avec un angle trop important. Rouler en tout confort et avec efficacité, oui! Mais aussi avec style!

Vélo Specialized Ruby 2017

Le guidon

5- Pour le reste…

Quatre innovations majeures sur le Specialized Ruby 2017, c’est énorme! Mais n’oublions pas de parler du reste des composants, pensés pour le confort et la performance.

La plupart des composants équipant nos vélos de test ne seront pas les mêmes que ceux proposés pour le marché francophone. Nous n’allons donc pas tout décrire ici, seulement des freins et du cadre. Les Ruby disponibles en France seront le Ruby S-Works eTap, le Ruby Expert, Ruby Comp et Ruby Elite. Nous vous recommandons de vous rapprocher de vos revendeurs pour être informée de l’équipement des Ruby 2017.

Nos vélos en test étaient équipés de freins à disque hydraulique Shimano Ice-Tech. Nous les avions déjà testés précédemment et on était bluffées par leur efficacité (voir les articles de Sandrine, Anaïs et moi-même).

Finissons la partie théorique en regardant d’un peu plus près le cadre. Comme nous avons testé le haut de gamme, il s’agit bien sûr d’un cadre en carbone. Nous n’avons pas eu connaissance du poids, mais Specialized nous certifie que le surplus de la suspension est pratiquement compensé par la perte de poids du cadre.

Tout le monde écoute attentivement Mark, le responsable R&D Specialized.

Tout le monde écoute attentivement Mark, le responsable R&D Specialized.

Test du Specialized Ruby 2017 sur le terrain

Passons de la théorie à la pratique. J’avoue qu’en première impression, j’étais un peu dubitative, mais j’étais très curieuse de voir ce que cela donnait sur le terrain. Deux jours de tests intensifs à enchainer les bosses, les descentes, à rouler à bloc dans les roues, en sprint, sous la chaleur et la pluie, m’ont permis de me faire mon avis sur ce vélo que je partage avec vous.

Un cadre magnifique pour tester le vélo Specialized Ruby 2017

Un cadre magnifique pour tester le meilleur.

Comme tout le monde, lorsque j’ai pris le vélo en main, j’ai fait pomper la suspension, par réflexe. C’est un peu ridicule puisque ça ne sert à rien. Je monte sur le vélo et je cherche le coin de la route le plus dégradé possible « pour voir ». Pas de surprise, ça secoue, c’est une suspension de 20mm, pas de la magie.

Ensuite, après quelques tours de roue, on oublie complètement le vélo. On s’y trouve comme dans un chausson. Les routes au revêtement pas très lisse semblent être un billard. Le confort est quelque chose de difficile à évaluer: plus c’est confortable, moins on y prête attention. Et c’est tout à fait ce qui s’est produit: le vélo s’est fait oublier.

J’ai tout de même testé les trois différentes raideurs de ressorts. Objectivement et en toute honnêteté, je n’ai pas senti de différence. Mais il est intéressant d’avoir le choix pour ceux et celles qui le souhaitent.

Vélo Specialized Ruby 2017

Un peloton de filles qui roulent fort, ça fait plaisir et ça donne envie de tester les limites du vélo. Mais ce sont à mes limites que je me suis heurtée!

Étant VTTiste, j’avais un a priori sur le fait que la suspension puisse pomper. Que nenni! La suspension étant placée au-dessus du cadre, elle ne subit pas de compression lors du pédalage. Plusieurs « sprints à la pancarte » m’ont convaincue qu’il n’y a aucune perte d’énergie à ce niveau-là. Un vrai plaisir!

Tentative de Wheeling avec le vélo Specialized Ruby 2017. N'est pas Danny Mc Askill qui veut!

Tentative de Wheeling. N’est pas Danny Mc Askill qui veut!

La pluie s’étant invitée lors d’une sortie, j’ai pu apprécier la précision et la puissance des freins à disque hydraulique. Les essayer, c’est les adopter, il est très difficile de revenir au freinage à patins après avoir goûté au luxe de l’excellence.

Pluie lors du test du vélo Specialized Ruby 2017

La pluie s’est invitée lors de ces journées tests.

Comment ne pas mentionner la géométrie du vélo qui lui procure maniabilité et stabilité. On est sur des rails, mais le Ruby reste joueur en descentes tortueuses.

Dernier détail qui a son importance. Avez-vous déjà remarqué que lorsque vous avez une pédale en avant et que vous tournez le guidon dans le sens opposé, votre pied touche la roue avant (le « toe overlap« ). C’est souvent un problème avec les petits vélos. Et bien ce n’est pas le cas avec le Specialized Ruby 2017 qui adapte la géométrie du vélo à la taille de la personne. Ce petit détail en dit long sur la façon de concevoir les vélos Specialized.

Conclusion de notre test du Specialized Ruby 2017

Ce Specialized Ruby 2017 est le vélo de route polyvalent parfait au confort incroyable. Il sait se montrer confortable et peu exigeant pour les sorties faciles et/ou longues. Mais c’est également un sportif aguerri qui saura tirer son épingle du jeu lors des cyclosportives.

Specialized a frappé fort en montrant qu’il est encore possible d’innover dans la conception des cadres de route, pour le plus grand plaisir des pratiquants.

Vélo Specialized Ruby 2017

Toutes les heureuses qui ont eu la chance de tester le Ruby.

Crédit photos: In-Yellow/L. Brun et Laura


8 commentaires à propos de “Test du Specialized Ruby 2017, nouveau vélo femme. L’innovation de l’année?”

  1. Taveneau dit :

    On fait comment pour devenir « testeuse » de vélos ?

    1. Bonjour Geneviève,

      Merci pour votre message.
      Toutes les testeuses de matériel vélo sont contributrices #EFDV.
      Vous êtes passionné-e de vélo et avez envie de partager votre expérience dans le magazine? Devenez contributeur-trice #EFDV!

      Contributeur-trice, c’est:

      * Partager sa passion pour le vélo à des milliers de lecteurs
      * S’engager à écrire 6 articles par an en fonction de vos envies
      * Recevoir un appui médiatique, voire logistique, pour vos activités vélos (ou thématique associée)
      * Échanger avec les autres contributeur-trice-s, expert-e-s et l’équipe EFDV
      * Participer activement à la promotion du vélo au féminin

      Contactez-nous si cela vous intéresse: http://ellesfontduvelo.com/contact/

      Bien à vélo

  2. Mimo dit :

    Bonjour,
    Connaissez vous le poids du Ruby ? Particulièrement la version Élite 2017 ?
    Merci
    Mimo

    1. Laura dit :

      Bonjour Mimo,
      J’ai contacté Specialized France et voici leur réponse :

      « Nous ne communiquons pas sur le poids de nos vélos, celui-ci dépendant de différents paramètres. Le poids des vélos est variable en fonction de la taille, du coloris et des tolérances de production. De plus, il n’intègre généralement pas les accessoires essentiels tels que les pédales, porte-bidons et divers autres éléments. Au mieux pour évaluer la performance poids d’un vélo, vous pouvez vous rapprocher de votre revendeur agréé Specialized.

      Le poids du Ruby Elite que nous avons pu peser dans nos locaux est d’environ 8,6 kg. »

      Cela reste à titre indicatif, mais ça vous donne un ordre d’idée.

      1. Mimo dit :

        Bonjour Laura,
        Merci beaucoup pour votre réponse. Effectivement j’ai eu beau cherché sur le net et je n’ai rien trouvé. En tout cas votre réponse me donne une idée.

        Cordialement
        Mimo

        1. Mimo dit :

          J’hésite beaucoup entre l’Amira et le Ruby. Le poids va être un critère de mon choix même si je sais qu’il ne faut pas regarder uniquement ça.

          Mimo

  3. Frédérique dit :

    Bonjour, il aurait été intéressant de connaître le prix. Merci

    1. Laura dit :

      Bonjour Frédérique,
      Le vélo testé était un vélo destiné au marché étasuniens, bien que le cadre et la fourche sont exactement identique, les composants peuvent différer (les roues par exemple). De plus, ce modèle est décliné en plusieurs gammes. Nous vous invitons donc à vous rapprocher de votre revendeur Specialized le plus proche de chez vous pour obtenir ce type d’information. Pour un accès rapide, vous pouvez également consulter la grille tarifaire sur le site Specialized France : https://www.specialized.com/fr/fr/bikes/road/ruby
      A bientôt sur EllesFontDuVelo.com ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.