Oui ça y est, mon projet se concrétise vraiment. Je pars seule à vélo rouler pendant un mois le long de cet itinéraire européen EuroVélo 6 que certains d’entre vous connaisse déjà.

Le départ prévu lundi 3/10/2016 depuis Nantes pour aller à Budapest, soit 2589Km à parcourir en 27 jours. Je le fais seule, c’est un choix. Cela va constituer pour moi une aventure, un challenge sportif, une multitude de découvertes, des rencontres j’espère et puis surtout un mois inoubliable.

EuroVélo 6 par Sandrine

EuroVélo 6 par Sandrine

EuroVélo 6: comment j’ai préparé mon voyage d’un mois?

De par mon activité professionnelle, le mois de septembre était bien chargé. J’avais donc pas beaucoup de temps libre disponible, j’ai dû me consacrer à l’essentiel. Voici ma « todo » d’avant voyage (pas dans l’ordre) :

  • J’ai fait pas mal de recherches sur EuroVélo 6 via internet (oui il y a énormément de blogs sur le sujet…!)
  • J’ai fait beaucoup trop d’achats de matériels (découverte du textile Merino… !)
  • J’ai plus ou moins prévu mes étapes (je me laisse tout de même assez de liberté et si je n’arrive pas au bout ça n’est pas la fin du monde pour moi, je trouverai une autre excuse pour tester les bains publics hongrois…)
  • J’ai téléchargé les traces .gpx sur mon GPS (c’est bon maintenant je maîtrise, youpi!)
  • Je me suis inscrite sur Warmshower (à expérimenter, ça sera une première pour moi)
  • J’ai préparé mes sacoches avec soin (je bataille encore aujourd’hui pour  leur faire perdre un peu de poids.. weight watchers?)
  • J’ai fait réviser mon vélo (changement de câbles, changement de patin de frein, ajout de cornes…)
  • J’ai prévenu mon entourage de mon projet (et prévu une petite soirée d’au revoir)
  • J’ai créé une page Facebook pour que mes amis aient des nouvelles et partager mon aventure avec eux et aussi les lecteurs et lectrices de efdv
  • J’ai contacté Capturs, la société toulousaine qui a créé une balise GPS pour « connecter les sportifs à leur proches ». Par la même occasion, je suis devenue testeuse de leur produit qui sera livré à partir d’octobre au grand public. Ma maman pourra donc me suivre à la trace comme elle le souhaitait, même si ça risque de moins bien marcher en dehors de la France.
  • J’ai essayé d’obtenir un peu de sponsoring mais ce fut un échec… je pense qu’il faut pour cela s’y prendre plus en avance.
  • J’ai tenté de convaincre ma maman (mais en vain… deuxième échec !)
  • J’ai vérifié mon forfait internet/téléphone pour les pays que je traverse (tout bon avec Free!)
  • Ah oui et puis j’ai pris un mois de congés….

Voilà j’espère que cette liste pourra servir à des personnes qui souhaitent organiser leur voyage, EuroVélo 6 ou un autre.

Je vous dirai rapidement si j’ai oublié des choses.

Pour ne rien vous cacher, j’appréhende un peu cette aventure solitaire EuroVélo 6. Mais je n’ai aucun doute, ce sera une expérience inoubliable et riche en émotions et en rencontres que je vous raconterai à mon retour.

Et vous vous partez bientôt? Relisez les articles sur l’EuroVélo 6!

Étiquettes : , , , ,


4 commentaires à propos de “« À moi l’EuroVélo 6! » un article de Sandrine, contributrice EFDV”

  1. jf dit :

    Et pour le retour ? Tu as déjà prévu quelque chose ?

  2. Christine dit :

    C’est justement le périple que je projette de faire.. J’attends avec impatience vos retours d’expérience..
    Bon voyage..!

  3. Team OKYL dit :

    Dommage que vous nous ayez pas contacté, nous aurions vu pour vous fournir un OKYL!
    Bonne aventure!

  4. RadioCamino dit :

    Bonjour Sandrine, Bravo pour ce magnifique périple en solo. Quelle a été ton expérience avec Warmshowers ? J’ai parcouru moi aussi quelques milliers de km à vélo cet été (Belgique, France, Espagne). Je seras ravie d’échanger avec toi. Et de t’héberger si tu reprends le vélo pour un WE autour de Namur :-))) Sylvie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.