Quand j’annonçais à demi-mot que je voulais déménager à vélo, mon entourage trouvait l’idée vraiment cool, bien que farfelue. Personne n’était par contre très optimiste quant au succès du projet. J’avoue avoir ressenti alors un petit soupçon de doute au fond de moi. 

Déménager à vélo, oui, je l’ai fait et c’était extra!

En fin de compte, ce fut une belle journée et seulement trois voyages ont été nécessaires pour transporter toutes les affaires, y compris lit, lave-linge, canapé, table, armoires et tutti quanti. Vous êtes tenté par l’expérience? Voici quelques conseils basés sur mon retour d’expérience pour réussir votre déménagement à vélo!

1- S’équiper pour déménager à vélo

Déménager à vélo ne s’improvise pas. Pour déplacer des charges volumineuses, il faut être équipé de remorques et/ou vélos cargo. Pour ma part, je suis allée au Chat Perché, un atelier vélo participatif à Lyon, qui a plusieurs remorques fabriquées par leur soin. Vous n’êtes pas sur Lyon? Retrouvez l’atelier le plus proche de chez vous avec le réseau de l’Heureux Cyclage. En plus et pour l’occasion, le réseau Cyclable a mis à ma disposition deux vélos cargo. Enfin le vélo électrique est évidemment un plus, en particulier s’il y a un peu de monté ou pour les charges vraiment lourdes. Pour résumer, pour déménager un appartement tout équipé nous avions:

  • Un vélo électrique
  • 4 remorques avec leur vélo
  • 2 vélos cargo
demenagement velo

Les vélos cargo!

Les premiers tours de roue avec un vélo cargo ne furent pas évidents, mais au bout de 1 ou 2 km, on commence à prendre le coup et c’est très agréable à piloter.

demenagement velo

Les remorques du Chat Perché

Une des remorques pour déménager à vélo était aussi large qu’une voiture, elle ne passait pas entre les poteaux des pistes cyclables!

Pensez aussi à prévoir de quoi protéger et fixer. Des cartons et couvertures sont efficaces pour protéger vos affaires. Pour ce qui est des fixations, les sangles sont évidemment utiles. Mais tout le monde n’a pas des dizaines de sangles. J’ai trouvé mieux: des chambres à air usagées! Demandez à vos amis où à votre marchand de cycle préféré, ils en jettent à la pelle tous les jours (demandez-leur aussi des cartons de vélo, ils seront contents de s’en débarrasser).

demenagement velo

On m’a offert une quinzaine de chambres à air trouées, le plus beau jour de ma vie! (ou presque)

2- Repérer le trajet pour bien déménager à vélo

Un tel convoi pour déménager à vélo ne passe pas inaperçu et peut tout aussi bien amuser les passants qu’agacer les automobilistes coincés derrière. Bien que nous sommes en droit d’utiliser la route, pour la santé mentale de tous, je vous recommande d’éviter les grands axes et de prendre le plus de pistes cyclables possible. Pour cela, une reconnaissance au préalable du trajet à effectuer est nécessaire. Pensez à effectuer la reconnaissance pour l’aller ET le retour s’il y a des sens uniques.

À éviter (si possible):

  • les montées (presque insurmontables une fois les vélos chargés)
  • les marches (sauf si vous aimez la vaisselle cassée)
  • les passages étroits (en particulier si vous avez une remorque large)
  • le trafic (sauf si vous aimez vous faire klaxonner)

Bien sûr, plus le trajet sera long, moins vous aurez le temps de faire d’aller-retour. Aussi, pensez le trajet en fonction de la condition physique de la main d’œuvre, un déménagement à vélo est relativement éprouvant…

3- Commencer de bonne heure et prier pour qu’il fasse beau

Tout le monde le sait, l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt. En fonction de la quantité d’affaires à déménager, vous aurez certainement plusieurs allers-retours à effectuer. A cela, ajoutez-y les pauses nécessaires et votre journée sera bien remplie sans avoir chômé!

Retour d’expérience – le timing

  • 1h pour descendre les affaires de l’ancien appartement et les fixer,
  • 30min pour faire le trajet (5km),
  • 30-40min pour monter les affaires dans le nouvel appartement,
  • 20min pour revenir à vide.

Soit un peu plus de 2h30 pour un aller-retour avec 8 personnes.

demenagement velo

Le camp de base

4- Nourrir la main d’œuvre du déménagement à vélo

Un déménagement à vélo ne peut pas se faire seul. Il vous faut de très très gentils amis sans qui rien ne serait possible. Porter, pédaler, ça creuse! Prenez soin des gens que vous avez réussi à convaincre de venir (ceux qui n’avaient pas aqua-poney par exemple)… Fournissez nourriture en quantité (la livraison de pizzas est une bonne option!) et boissons appréciées de tous, rigolez à leurs blagues et flattez-les.

demenagement velo

Pause repas bien méritée!

5- S’organiser pour bien déménager à vélo

Au préalable, avoir fait tous ses cartons… mais c’est une évidence (quoi que…). Une fois que la main d’œuvre et les « transporteurs » sont sur place, tout se fait plus ou moins automatiquement. Les plus costauds s’occupent des charges lourdes, les plus ingénieux se concentrent sur le Tetris du rangement et la fixation des affaires pour que rien ne bouge, d’autres surveillent le camp de base… Tout le monde trouve rapidement sa place.

demenagement velo

Encore quelques cartons?

demenagement velo

demenagement velo

Un frigo, un lit, des chaises? Pas de problème!

demenagement velo

demenagement velo

La remorque fait maison de Denis a parfaitement rempli son rôle: cartons, machines à laver… c’est du costaud!

Pour les plus grosses remorques, il peut être tentant de les charger le plus possible. Mais n’oubliez pas que c’est à la force du mollet qu’elles vont se mouvoir! Ou alors, vous avez à votre disposition un vélo électrique (ça reste du vélo) pour donner un coup de pouce.

Le vélo électrique, ce n’est pas vraiment de la triche et ça aide pas mal. Ici, un VAE qui traine un vélo qui traine une remorque qui traine un autre vélo qui traine une remorque. Tchou-tchou!

Le vélo électrique, ce n’est pas vraiment de la triche et ça aide pas mal. Ici, un VAE qui traine un vélo qui traine une remorque qui traine un autre vélo qui traine une remorque. Tchou-tchou!

Dernier conseil: gardez à portée de main le nécessaire de réparation (multi-outils, rustines et pompe). Trois crevaisons ont été à déplorer pendant le déménagement.

Ce que j’ai retenu de cette expédition « déménagement vélo ».

À la fin de la journée, tout le monde était exténué mais semblait avoir passé une bonne journée. Le défi a été relevé haut la main avec en prime de très bons souvenirs. Le déménagement à vélo est encore trop peu développé en France et c’est bien dommage. En effet, si vous ne déménagez pas très loin et qu’il n’y a pas beaucoup de dénivelé entre les deux habitations, c’est donc complètement faisable! Et ça vaut le coup de le faire rien que pour voir la tête des passants!

Déménager à vélo: c’est possible!

Moi contente!

À peine eu-je le temps de finir l’article que j’entends parler du déménagement à vélo d’Antoine et Eulalie. Leur trajet était 2 fois plus long: environ 11km qu’ils ont effectué en 1h-1h30 avec la circulation. Bien que tout le monde leur proposait leur voiture (« j’ai un break tu sais! »), ils ont voulu tout faire à vélo. Antoine étant porté à fond sur le transport à vélo (construction de cargo et remorques), ça ne pouvait pas se faire autrement.

4 trajets (2 trajets à 6 personnes et 2 trajets à 2 personnes) ont été nécessaires pour transvaser toutes les affaires (dont les meubles et l’équivalent d’un atelier entier dédié à la réparation et construction de vélos). Équipé d’une dizaine de vélos (normaux ou bizarres), leur convoi était constitué de:

  • 2 vélos cargo avec leur remorque (l’ensemble ayant été fabriqué par Antoine),
  • 1 cargo électrique avec une remorque enfant,
  • 2 remorques plateaux (dont une provenant du Chat Perché),
  • 2 vélos avec remorques enfant,
  • 1 tandem avec une énorme remorque qu’Antoine a fabriquée pour l’occasion (qu’il prête aux lecteurs et lectrices de efdv, le contacter ici ).

Il précise que ce fut assez stressant niveau logistique, mais finalement ce ne fut que du plaisir. Avec un peu plus de remorques plateaux, il y aurait certainement de quoi monter son entreprise!

Son conseil : « l’essentiel, c’est de tout bien fixer avant départ, et pour ça, la sangle à cliquet, c’est le must have! »

Déménager à vélo: c’est possible!

Antoine et toute la bande sortant du tunnel de la Croix Rousse.

Déménager à vélo: c’est possible!

Quand on vous dit que les remorques sont costaudes!

Remerciements:

Merci à Cyclable Lyon et Le Chat Perché pour le prêt du matos, et merci aux très gentils volontaires (par ordre alphabétique): Alex et Jules du Team Canard #Disque (« coin coin »), Amérigo (« j’ai mal aux épaules »), Denis (« Mais si ça va tenir »), Mélodie (« j’aime bien les déménagements »), ma môman (« je garde les affaires et je suis punk!»), Mylène et Rémi (le second souffle qui fait du bien pour le dernier trajet) et Sandrine (« toujours prête! »).

Qui d’autre veut tenter le challenge ?

Crédit photos:

  • Déménagement de Laura : Sandrine et Laura ;
  • Déménagement de Antoine et Eulalie : Charles Fontaine, Eulalie Landèche et Julien Rob.


7 commentaires à propos de “Déménager à vélo: c’est possible!”

  1. Jean-Luc dit :

    Hello, super !
    Superbe initiative qui prouve une fois de plus que l’on peut faire beaucoup à vélo et…
    Super initiative de partager cet évènement.
    Bravo à tous et merci.
    Jean-Luc de Montpellier.

  2. Schmitt Jacqueline dit :

    bravo Laura et tous les participants ,j’ai adoré votre expédition

  3. REYMONDON dit :

    franchement très cool et il paraît que ça se fait bien aussi au Québec ! et d’ailleurs, en France on n’est super en retard sur tous les sujets de déplacements en mode doux ! en tous les cas toutes mes félicitations et merci pour tous ces conseils !

  4. Paul dit :

    Belle initiative !

    Comment réaliser facilement ce type de déménagement dans toutes les villes de France ? Personnellement, je roule en cargo et pourrait bien donner un coup de main pour des déménagements locaux

  5. Sam dit :

    Bonjour,
    En France il existe des professionnels de la livraison et du déménagements à vélo :
    – chronovélo à Nantes,
    -Toutenvélo à Rennes, Grenoble et Reims,
    -Carton plein à Paris,
    Au Québec : Transports Myette
    Vous pouvez aussi trouver un professionnel de la livraison à vélo dans votre ville, en tapant coursier vélo + le nom de votre ville dans votre moteur de recherche.
    Cordialement, Sam

  6. Toutenvélo dit :

    Bonjour et merci pour ce bel article !
    A Rennes (Rouen, Grenoble et bientôt Lille), nous en avons fait notre activité. Et nous en vivons ! Ce service a toute sa pertinence en centre ville et intéresse de plus en plus de personnes, d’une part, par un tarif très abordable et d’autre part la flexibilité du service.
    D’ailleurs, nous cherchons des porteurs de projets sur Lyon pour monter une freechise (franchise sociale) 😉 Pour en savoir plus, allez faire un tour sur notre site.
    @ bientôt

  7. vlr69 dit :

    Bravo pour cette super initiative !

    On a organisé plusieurs déménagements sur Lyon il y a quelques années, dont le premier ici : http://velorutionlyon.free.fr/article.php3?id_article=122

    Un autre avec les fameuses remorques du Chat perché, époque la Friche :
    http://velorutionlyon.free.fr/article.php3?id_article=312

    Ou encore : http://velorutionlyon.free.fr/article.php3?id_article=334

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.