Beryl Burton, cette extraordinaire femme cycliste

Nous allons vous parler d’une extraordinaire femme cycliste. Peu de femmes dans le cyclisme tiennent une place aussi exceptionnelle que Beryl Burton.

Femme de caractère au parcours unique, elle a cumulé un nombre extraordinaire de récompenses. Icône du cyclisme féminin, elle a inspiré bien des vocations, et voici son histoire…

Découvrez en images sa personnalité exceptionnelle.

Beryl Burton: portrait d’une cycliste atypique

Beryl Burton est née le 12 mai 1937 en Angleterre à Leeds. Elle est décédée en 1996 d’un arrêt cardiaque à vélo, à seulement 58 ans. C’est une véritable ironie du sort quand on sait l’extraordinaire femme cycliste championne qu’elle a été. Elle a même reçu le titre d’Officier de l’ordre de l’Empire britannique. Un jardin porte son nom en hommage dans sa ville de Morley.

Son histoire est une épopée hors du commun. A 11 ans, Beryl Burton souffre d’un trouble nerveux et reste 9 mois à l’hôpital. Ensuite, elle arrête l’école et travaille dans une usine de vêtements. Elle se marie très jeune, à 17 ans, et c’est son mari qui lui prête son premier vélo. Cela va devenir la passion de sa vie. Elle inspirera bien des femmes et notamment sa fille qui deviendra elle aussi une championne.

Une carrière performante pour cette extraordinaire femme cycliste

Son palmarès est sans commune mesure pour l’époque. Elle cumule les records dans toutes les compétitions. Elle est championne du monde sur route en 1960 et 1967. On peut citer sa première place de championne du monde de poursuite pendant 5 années. Elle détient les meilleures performances mondiales féminines des 25 – 50 et 100 miles. Il est difficile de citer les dizaines de titres en tous genres qu’elle a obtenus durant toute sa carrière de cycliste.

Cette capacité à enchaîner les performances vient sans doute de son extraordinaire volonté. Une passionnée, d’une grande détermination, capable de s’entraîner sans relâche. Cette extraordinaire femme cycliste ne laissait rien l’arrêter, ni les difficultés, ni ses concurrents masculins.

Ellesfontduvélo met à l’honneur les femmes extraordinaires telles que Beryl Burton. Tout d’abord, elle a su s’imposer dans un monde d’hommes (surtout à l’époque ! ) et obtenir une place de championne dans le cyclisme. BRAVO.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.