cyclistes-feminines-femmes-velo-liberte

Claude Marthaler a passé près de seize ans de sa vie à voyager sur son vélo, dont sept pour faire le tour du monde. Il a écrit un livre sur les cyclistes féminines: A tire d’elles, femmes, vélo et liberté!

Prologue du livre sur les cyclistes féminines

«Quand les femmes pédalent, le monde s’embellit et retient son souffle. » Ainsi entonne le prologue de ce livre passionnant à plus d’un titre.

Ce livre nous offre les portraits de 33 femmes (dont un duo) issues de 14 pays, de Barbara Buatois (la cycliste la plus rapide, à plus de 121km/h), à la bloggeuse (mais pas que) Isabelle Lesens (Isabelle et le vélo), en passant par Silke Pan en handbike de compétition, Anne-Sophie Rodet baroudeuse à monocycle, et Denise Belzil mécanicienne vélo, et tant d’autres, sans oublier les pionnières.

Quand les femmes pédalent, le monde s’embellit et retient son souffle

cyclistes feminines monocycle

Anne-Sophie Rodet en Monocycle

33 cyclistes féminines c’est à la fois peu, et beaucoup.

Peu, car le 1er portrait est celui de Louise Armaindo, née en 1863, et depuis il y en a eu tant qui auraient mérités leur place dans ce livre (peut-être dans un tome 2 ?).

Et beaucoup, car à raison de 4 à 6 pages par portraits ce livre est déjà conséquent.

Au cours des pages, on retrouve souvent le thème du vélo dans l’émancipation féminine, de la préface de Lisa Mazzone, à l’historique des débuts de la bicyclette en Europe et aux Etats-Unis, et à travers les portraits des pionnières, et des voyageuses, dont ceux de Gabriella BOLLIGER qui enseigne la pratique de la bicyclette aux immigrées qui vivent en Suisse, de Shannon Galpin, Américaine qui pédale souvent en Afganistan avec l’équipe locale pour les soutenir, et d’Amanda NGARIBANO AZIDAH cycliste urbaine à Kampala, pour qui le vélo est un trésor ignoré. « Les gens ignorent en général le rôle émancipatoire de la bicyclette, notamment par l’introduction du port féminin du pantalon. » nous dit Antonella Bianco cinéaste Italienne qui prépare un documentaire sur les femmes cyclistes.

Les gens ignorent en général le rôle émancipatoire de la bicyclette, notamment par l’introduction du port féminin du pantalon

Seul bémol, le livre sortant en librairie juste après les JO paralympique et au moment de la compétition annuelle de Battle Mountain, certaines indications sont déjà obsolètes. Par exemple la vitesse max est maintenant de 144,17 km/h, et Silke Pan, n’a malheureusement pas pu participer aux Jeux Paralympiques de Rio.  Il reste que ce « kaléidoscope de destins » est bien un livre à offrir à toute femme pour qui la bicyclette est une passion, pour lui rappeler qu’il est une porte grande ouverte vers l’aventure et la liberté.

Infos pratiques sur les cyclistes féminines

A TIRE-D’ELLES – Femmes, vélo et liberté, de Claude MARTHALER aux éditions Slatkine.

Et vous, avez-vous d’autres bonne lecture vélo au féminin à nous proposer? Bien à vélo!


3 commentaires à propos de “Un livre sur les cyclistes féminines: A tire d’elles, femmes, vélo et liberté!”

  1. Luc Goffinet dit :

    Claude Marthaler est… un homme 😉

    1. Vinciane dit :

      c’est justement ça qui est beau !

  2. Anonyme dit :

    Silke Pan, n’a malheureusement pas pu participer aux Jeux Paralympiques de Rio:
    Une lecture attentive des 2 derniers paragraphes de la page 191 d’A tire-d’Elles vous aurait permis de lire cette information expliquée en détail!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.