vélo loisir provence

Pour Émilie, l’Échappée Belge dans le Luberon en septembre 2016 a été aussi l’occasion d’aller à la rencontre des acteurs engagés en faveur du tourisme à vélo. Qui est Vélo Loisir Provence?

Vélo Loisir Provence est un acteur local clé. Cette association anime, accompagne et promeut le tourisme à vélo dans cette région du Luberon. Et Sylvie Palpant, la présidente de Vélo Loisir Provence, sait transmettre son énergie, qui fait « du bien »!

Vélo loisir Provence

Vélo loisir Provence © Edith Frébutte

Le vélo loisir en réseau avec une échelle de proximité

Sylvie connaît le Luberon sur le bout des doigts et elle a aujourd’hui constitué un véritable réseau d’acteurs qui lui a permis de développer une offre touristique la plus près du territoire. Cette association a été créée en 1996 par le Parc Naturel Régional du Luberon.

Sa structure se distingue des autres, de part son statut et dans la mesure où elle agit à l’échelle du territoire du Parc Naturel (le Luberon et aujourd’hui également le Verdon), donc non pas à celle d’un seul département. Cette spécificité semble montrer des avantages pour à la fois communiquer plus efficacement sur la destination, mener à bien des actions conjointes avec l’équipe du Parc Naturel, et travailler de manière non cloisonnée en restant proche du terrain.

Aujourd’hui 180 prestataires sont adhérents à la marque « Accueil Vélo », marque détenue par Vélo Loisir Provence. C’est un outil essentiel qui garantie une qualité d’accueil et des services à la clientèle cyclistes. Elle va d’une certaine manière plus loin que la marque nationale, puisqu’elle inclue d’autres prestataires: les producteurs et artisans, les transporteurs, les accompagnateurs et les agences de voyage. Car Vélo Loisir Provence défend avant tout la qualité des services et une pratique du vélo pour tous!

Un réseau local bien structurée

Ce réseau sera rattaché à l’itinéraire européen de 700 km « La Méditerranée à vélo ». A l’heure où nombre de territoires développent des boucles locales structurantes pour compléter leur réseau cyclable existant, le Luberon possède déjà un itinéraire cyclable structurant bien jalonné mettant en scène les atouts de son territoire. Il a été imaginé en lien avec ses villages et son patrimoine.

Le circuit « Autour du Luberon » (236 km)  a été réalisé sur les petites routes peu fréquentées, avec un fléchage bidirectionnel et des traces GPS à télécharger. Mettre en place une boucle structurante en lien avec ses patrimoines, qui plus est dans un territoire de Parc Naturel avec ses paysages exceptionnels, permet de proposer une offre attractive, mais il faut également qu’elle soit « vivante » c’est-à-dire, en lien avec les dynamiques locales. Car faire du tourisme à vélo, c’est aussi des visites, des découvertes et des rencontres!

Le réseau local de circuits vélo se structure autour de cet « itinéraire jalon », et 4 autres itinéraires viennent compléter cette offre. Si ces itinéraires sont balisés, la communication d’idées de parcours vient compléter cette offre et attirer d’autres publics! D’où la préciosité de s’appuyer sur les spécificités locales. Cet atout, on en pris conscience dans le Luberon, mais selon Sylvie Palpant: « il faut continuer à parfaire le réseau ». Pour cela, elle compte bien aussi profiter du projet EuroVelo 8 qui rattachera les itinéraires existants à un réseau national et européen!

Le vélo loisir, pour les territoires et le tourisme

Dans le Luberon, le vélo est pratiqué par 30 % des touristes. Et de nombreux signes sont aujourd’hui bien visibles. Il n’est plus rare de traverser un village sans apercevoir des touristes avec vélo et sacoches, des familles et des séniors à vélo … Si les touristes comme les habitants sont de plus en plus nombreux sur un vélo dans le Luberon, les aménagements et leurs détails ont leur importance!

Voici une série de bonnes pratiques « vélo loisir » repérées au fil de la route.

Des stationnements vélo, sécurisés et adaptés avec des emplacements en U renversé au pied du site ou même à l’intérieur

Vélo provence loisir mines de Bruoux

Mines de Bruoux © Emilie Hergibo, EFDV

Des espaces de détente au fil du parcours équipés de mobilier confortable pour faire une pause à l’ombre!

Vélo provence loisir Mines de broux

Espace de détente dans le Luberon © Emilie Hergibo, EFDV

Une « signalétique vélo » intégrée au site de visite, facilitant l’accès des visiteurs à vélo

  • Mines de Bruoux, à Gargas
velo provence loisir signalétique

Signalétique vélo © Emilie Hergibo, EFDV

Cafés, petites restaurations ou produits du terroir, visibles depuis le parcours

velo loisir provence panneau fromage

Signalétique produits du terroire © Emilie Hergibo, EFDV

Certains sites touristiques proposent un service de location vélo avec un parcours vélo thématique (Conservatoire des Ocres)

Alors que les bénéfices du vélo sont aujourd’hui largement reconnus, beaucoup d’acteurs touristiques restent encore à convaincre. Et les projets ne manquent pas à Vélo Loisir Provence pour développer le vélotourisme en Provence et bien au-delà. Aussi en région PACA !

Car encourager le vélo, c’est:

  • allonger la saison touristique,
  • attirer de nouveaux publics,
  • contribuer efficacement à la lutte contre le changement climatique quand on sait que les transports et l’industrie représentent un poste clé dans les émissions en CO2.

On souhaite de belles réussites à Vélo Loisir Provence, qui fête ses 20 ans cette année, pour contribuer au rayonnement du vélotourisme en Provence et dans le sud de la France!

Et vous, racontez-nous votre expérience vélo dans le Lubéron!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.