chouchouter vos mains à vélo

Chouchouter vos mains à vélo est une priorité ; il faut tenir le guidon fermement, freiner énergiquement, amortir les vibrations des pavés, affronter le froid et la pluie. 

Avoir mal aux mains à vélo est alors très fréquent. Mais ce n’est pas une fatalité. Voici quelques conseils pour protéger vos mains à vélo.

Pédalez cool

Oubliez l’attitude « je suis crispée sur mon vélo » ! En effet, la contraction des muscles entraine des tensions au niveau des mains mais également des douleurs au niveau du cou et du dos. Le vélo doit rester un plaisir, même si vous l’utilisez tous les jours pour vous déplacer. Alors détendez-vous, décontractez-vous et tenez moins fermement le guidon.

Si la route est dégagée et sans danger, vous pouvez mettre une main sur la jambe pour dégourdir le bras et changer de position.

Astuces pour chouchouter vos mains à vélo

Avant d’enfourcher votre engin, il est conseillé de vérifier si tout est à la bonne hauteur. Un guidon trop haut ou trop bas peut entrainer des douleurs aux mains mais aussi un mal au dos et à la nuque. Une selle mal ajustée peut faire basculer le poids du haut du corps sur les poignées.

Le guidon et la selle doivent être réglés à la bonne hauteur. Vos mains doivent se trouver dans le prolongement des bras pour ne pas casser le poignet. Cela évite la compression du nerf médian du haut de la paume de la main. Prenez un peu de temps pour ajuster les éléments de votre vélo avant de vous lancer sur la route.

N’oubliez pas vos gants de vélo!

Les gants sont un must pour ne plus avoir mal aux mains à vélo. Ils sont indispensables pour se protéger du froid et de la chute, mais pas seulement ! Des gants dotés de renforts et douillets sont un accessoire de confort et atténuent les chocs. On trouve aussi les manchons pour vélo de Wobs pour avoir les mains bien au chaud. Et désolé les filles, mais il est conseillé de retirer les bagues qui peuvent s’accrocher à l’intérieur des gants.

Poignées ergonomiques pour vélo

Les poignées de vélo ergonomiques sont conçues avec une forme optimisée spécial vélo. Les points de pression sur la main sont mieux répartis grâce à une plus grande surface d’appui. La paume de la main est moins compressée. Certains modèles proposent des systèmes antidérapants et un revêtement en mousse pour absorber les vibrations et les chocs. Le prix de ces poignées ergonomiques commence à moins de 10 euros pour la gamme la moins chère. Cela serait bête de s’en priver !

Si vous avez d’autres astuces pour chouchouter vos mains à vélo, laissez-nous un commentaire…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.