Essayer c'est l'adopter nous dit Marion. Moi, j'en ai fait un outil de déplacement au quotidien!

J’utilise mon vélo pour aller travailler ou pour m’entraîner le week-end. Je ne quitte plus mon outil de déplacement favori et j’ai de beaux projets vélo en cours de préparation!

J’ai découvert le vélo par la pratique du triathlon mais aujourd’hui, j’en ai fait un vrai outil de déplacement au quotidien. J’utilise mon vélo pour aller travailler le matin, je suis à 20km de mon travail. Le matin en hiver, j’arrive souvent avec les sourcils blancs, ce qui amuse beaucoup mes collègues de travail.

Et puis bien sur, je roule le week-end pour m’entraîner, ou lorsqu’une envie folle d’aventure me prend. Le week-end dernier, je me suis dit que j’allais parcourir Niort-Biarritz….à vélo ! Pour le plaisir ! Je suis devenue une vraie cyclosportive après avoir participé au Paris-Brest-Paris en 2015… Je ne peux plus me passer de mon « biclou », mon merveilleux outil de déplacement!

C’était il y a quelques jours… Sur un coup de tête je me suis lancée le défi de faire Niort-Biarritz à vélo! 400km environ, en plein mois de février… J’avais hâte de partir! Il faisait un soleil magnifique… J’étais complètement euphorique… J’ai donc pris la route et … je n’ai cessé de me perdre malgré avoir préparé mon itinéraire et une carte… Mais j’ai adoré!

J’ai roulé roulé pour prendre le BAC à Royan (sorte de Ferry pour contourner Bordeaux) et heureusement, car je suis arrivée juste à temps pour prendre le dernier à 19h15. Les gens sur le ferry m’ont posé 1000 questions et m’ont applaudie lorsque j’ai repris mon vélo à la sortie du BAC. Trop drôle !

J’ai rencontré des gens plein de gentillesse sur tout le parcours et surtout, je me suis écoutée tout le long. J’ai eu très froid dans la nuit, ce qui m’a donc obligé à me poser dans un hall de banque bien au chaud. Malgré cela au petit matin, lorsque la fatigue de la nuit est passée et que je me suis réchauffée, quelle paix intérieure…

Il y avait moi et le cliquetis de la roue… Des kilomètres de forêts… Une route des lacs superbe… Mon petit vélo comme fidèle destrier… m’a emmené jusqu’à Biarritz où j’ai pris une bonne douche bien méritée 28h après ! Je suis arrivée sereine, calme, heureuse. Cette petite virée m’avait complètement mise en joie !

…Sans nourriture! C’est ma petite récompense surtout lors de gros efforts ! Je me fixe mes petits challenges et j’emmène de délicieuses compotes de fruits, barres diverses, petits sandwichsJe m’arrête souvent en boulangerie, à l’épicerie du coin croquer dans une poire fraîche… En été, c’est un régal, et surtout, je ne veux pas manquer d’énergie !

Lorsque j’ai commencé le vélo, j’avais mal partout. Aux fesses, aux coudes, à la nuque. Je ne voulais pas passer sur pédales automatiques car j’avais trop peur de tomber.

J’ai fait une étude posturale, toutes mes douleurs sont parties. J’ai commencé à rouler avec les copains et qu’est-ce qu’on a rigolé, qu’est-ce qu’on a partagé des moments de bonheur! Aujourd’hui, je ne peux plus me passer de mon nouvel outil de déplacement… et seule ou accompagnée, je me régale.

En fait, l’essayer c’est l’adopter. Et puis, une fille sur le vélo et tous les gars vous chouchoutent !!!  C’est un sport non violent, accessible à tous, et qui permet de jolies balades….

De grands moments et bonheurs vous attendent mesdames !

Ma participation au Paris-Brest-Paris en 2015… 1232km d’un traite. J’ai ainsi mis 88h30 pour parcourir l’aller-retour jusqu’au vélodrome de Saint Quentin en Yvelines. Une expérience incroyable! Je suis allée au bout de moi-même lors de cette aventure.

Le départ était un pur moment d’euphorie… 6000 participants de + de 60 nations qui s’élancent par vagues de 300 coureurs… Les coureurs sont extrêmement solidaires entre eux. Sur le bord de la route, il y a toujours des gens pour nous offrir le café généreusement… et les regards échangés avec les autres cylco-touristes sont d’un précieux réconfort.

L’arrivée s’est donc faite le jeudi matin, sous la pluie. J’ai passé la ligne sans grande arrivée en fanfare mais avec une sensation de joie immense!

Suivez Marion via son blog

ET ON MOULINE!

Vous aussi, vous êtes une passionnée du vélo? Envoyez-nous votre témoignage!

 

Étiquettes : , ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.