J'ai testé le Bike&Run, une excellente manière d'allier tactique et symbiose!

Le Bike&Run est une épreuve sportive qui se pratique en équipe de deux. Il alterne la course et le vélo pour un vrai moment de partage avec son co-équipier.

J’ai eu l’occasion de pratiquer le Bike&Run il y a peu. J’avais envie de partager avec vous mes impressions suite à cette première expérience.

Le Bike&Run kesako ?

C’est une épreuve sportive qui se prbike&runatique en équipe de deux, en mixte ou pas. Il s’agit de parcourir une distance donnée avec son partenaire avec un seul vélo pour deux, baskets aux pieds et casque sur la tête. On est libre de partager le vélo comme bon nous semble ou plutôt comme notre forme nous le permet. Le tout étant d’arriver ensemble au bout au plus vite. En résumé on fait du vélo et on court en alternance.

A qui s’adresse-t-il ?

Ce sont généralement les clubs de triathlon qui organisent ce genre événements. Ils le font en parallèle d’une épreuve de duathlon (vélo et course à pied en individuel). Cela permet aux triathlètes de sortir de la saison hivernale et d’attendre ainsi les beaux jours,  pour ensuite passer au triathlon en y ajoutant la natation. Les Bike&Run sont la plupart du temps ouverts à tous (pas besoin d’être licenciés, seul un certificat médical est nécessaire). Ils sont donc généralement un peu plus “détendus” que les duathlons.

Qu’est-ce que j’ai pensé du Bike&Run ?

bike&run Course et Vélo

Premières constatations, il faut être rigoureux et bien respecter le règlement. Les consignes données avant le départ sont à suivre à la lettre même si elles ne sont pas forcément toujours très claires…. Il y a en effet des arbitres qui contrôlent que les dossards sont bien accrochés en 3 points fixes par exemple. Des pénalités sont données en cas de non-respect des règles !

Au niveau de l’épreuve en elle-même, il m’a semblé que le plus important est la cohésion d’équipe. L’écoute et le fait de bien se connaître ainsi que son partenaire sont également décisifs. Cela permet d’anticiper sur les besoins de son co-équipier et d’être en parfaite symbiose. Nous avons trouvé, avec mon binôme, qu’il était plus judicieux d’alterner relativement souvent, toutes les 2 minutes à peu près. Cela évite trop de douleurs musculaires et permet aussi d’être très rapide en course à pied. Cela a donc beaucoup ressemblé à une bonne séance de fractionné, avec des récupérations relatives et actives à pédaler! Le parcours était vraiment sympathique car typé VTT/trail. Il était donc très ludique tout en étant accessible. J’ai adoré le côté tactique qu’il faut avoir avec son binôme. C’était un vrai moment de partage dans l’effort.

Un grand merci aux organisateurs et bénévoles du club CRV Lyon Triathlon et à l’année prochaine !

bike&run bike&run

Et vous, avez-vous déjà tenté l’expérience ?

Crédit photos : CRV Lyon Triathlon.

Étiquettes : , , ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.