Entretenir ma tenue cycliste, c'est aussi prendre soin de ma passion!

Prendre soin de son vélo est souvent évoqué, mais qu’en est-il des vêtements de la cycliste? Voici mes meilleures astuces pour entretenir ma tenue cycliste.

Si vous êtes comme moi, une passionnée de vélo, vous aimez sans doute prendre soin de votre matériel car il vous permet de rouler loin et en toute sécurité. Il en est de même pour ma tenue cycliste. J’aime l’entretenir afin qu’elle reste belle et pour longtemps! Alors quelles sont mes meilleurs conseils? Je vous livre ici le fruit de mon expérience:

Entretenir ma tenue cycliste commence par les fibres

Je n’utilise pas de lessive pour mes vêtements techniques, mais du savon noir. Pourquoi? Parce-qu’il n’agresse ni les fibres, ni les couleurs.

Laquelle d’entre nous n’a jamais été se frotter à sa transmission? Du coup, si vous avez une tache de graisse, il suffit de mettre du savon noir sur la trace indésirable avant le lavage: le savon noir est gras, et le gras se dilue avec du gras…

Vous trouverez le savon noir sous forme solide, en pâte ou liquide. S’il n’est pas liquide, diluez-le d’abord dans un peu d’eau, puis mettez ce mélange dans le bac à lessive.

Enfin, sachez que le savon noir ne mousse absolument pas, il n’est pas noir (mais marron) et il devient blanc une fois dilué. Je mets 50ml de savon noir liquide pour un cycle de 5kg environ.

Une autre alternative intéressante, si vous ne trouvez pas de savon noir, est d’utiliser des paillettes de savon de Marseille. Il me permet lui aussi d’entretenir ma tenue cycliste avec douceur.

Que faire face à l’odeur persistante?

Un des gros inconvénients de ces vêtements, c’est l’odeur. En effet, dès que l’on transpire, la fibre synthétique sent malheureusement mauvais. Et elle peut, en plus, devenir tenace avec le temps, même après plusieurs lavages.

Alors mon truc imparable pour entretenir ma tenue cycliste: le bicarbonate de soude. Additionné au savon noir ou à de la lessive si vous préférez! Il supprime efficacement les odeurs et désinfecte en plus le linge! Il conserve très bien les couleurs vives et permet au blanc de rester éclatant!

Je mets personnellement deux grosses cuillères à soupe pour un cycle de 5kg environ.

Le filet, idéal pour entretenir ma tenue cycliste!

Je trouve le filet à linge vraiment très pratique pour y mettre ma lingerie sportive. Il protège mes autres vêtements durant le cycle de lavage. Les attaches de brassières ou soutien-gorge peuvent en effet s’accrocher et endommager ainsi les mailles des autres tissus.

Et enfin, comment je préserve la forme de mes tenues?

Dernière astuce pour entretenir ma tenue cycliste: ne pas laver ses vêtements à plus de 30°C! Réglez aussi votre machine sur un essorage moyen. Et n’utilisez surtout jamais le sèche-linge qui dessèche les élastiques de manière irrémédiable. L’étendoir classique reste donc votre meilleur allié, d’autant plus que les vêtements techniques sèchent très vite.

Et vous mesdames, quels sont vos trucs pour profiter longtemps de vos vêtements techniques?

Étiquettes : , , ,


3 commentaires à propos de “Entretenir ma tenue cycliste, c’est aussi prendre soin de ma passion!”

  1. Marie dit :

    Vivant dans un pays chaud et humide on transpire énormément et en plus des odeurs tenaces, les champignons sont aussi nos ennemis.
    Et là le seul remède reste le lavage à 60°. Aucun dommage pour les vêtements de sport qui supportent bien cette température.

    1. Vélizienne Vélizienne dit :

      Bonjour Marie,
      Merci pour votre partage d’expérience. Il est clair que de vivre dans un environnement chaud et très humide est un peu plus compliqué à gérer.
      Ayant moi même vécu aux Antilles plusieurs années, je connais très bien le souci du linge et des vêtements tout le temps humides.
      Cependant, certains de mes vêtements techniques ne supportant pas 60°C, j’aurais tendance à ajouter des huiles essentielles pendant les cycles de lavage, telles que la Cannelle ou le Tea Tree, pour leur effet anti-fongique et la bonne odeur qu’elles dégagent.
      Bien à vélo.

  2. Isabelle dit :

    Bonjour,

    Un grand Merci pour ce partage. Après avoir testé plusieurs lessives pour les vêtements techniques, je suis également passée au savon noir.
    Malheureusement, le bicarbonate ne vient pas toujours à bout des odeurs.
    Il me reste donc à essayer les huiles essentielles. En quelle quantité dois-je les additionner au savon noir ?
    Merci et belle journée à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.