Le stage de Triathlon, c’est aussi pour nous, les filles !

Je sais nager, rouler et courir, bon sang ! Je me suis donc inscrite à un stage de triathlon cette année pour en avoir le cœur net. Voici mon expérience.

Quand on entend parler de stages sportifs, on est souvent tentées de s’imaginer des semaines commandos. On se roulerait dans la boue en s’accrochant à une corde grasse, en écoutant un chef aboyer ses ordres. Il nous forçerait à faire des pompes avec un sac de ciment posé sur le dos… Vous souriez? Pourtant, qui n’a pas pensé ça?

Mon stage de triathlon

J’ai donc décidé de m’inscrire à un stage de triathlon cette année. Je voulais en avoir le cœur net. Je sais nager, rouler et courir, bon sang! Par conséquent, je devrais y arriver! Il y a deux semaines, me voilà partie en Espagne, à Calella sur la Costa Maresme, rejoignant 45 autres athlètes épilés et huilés, dont 15 filles.

Dès l’arrivée, on constate que tout est organisé d’une main de maître. L’emploi du temps de la semaine est ainsi affiché à l’entrée de l’hôtel. Je compte rapidement 30 heures de sport prévues en 7 jours. Elles sont réparties sur les 3 sports du Triathlon: natation, vélo et course à pied. Va donc falloir assurer.

Une fois les vélos rangés dans le local prévu à cet effet, nous rejoignons les chambres de l’hôtel tout confort et déballons nos affaires. Il ne faut pas tarder, car le premier entraînement natation va commencer dans la superbe piscine 50m, remplie à l’eau de mer qui jouxte l’hôtel. Ambiance sportive assurée!

Demandez le programme!

Le stage de triathlon, organisé par Gaël Mainard, ancien pro, permet de pratiquer les 3 disciplines que sont la natation, le vélo et la course à pied, quel que soit votre niveau. Il faut juste avoir un minimum de forme physique et d’expérience dans les 3 sports. Qu’on soit donc une femme ou un homme, peu importe ! Des groupes de niveau sont constitués dès le premier jour, afin de se sentir à l’aise immédiatement. J’ai tout de suite trouvé ma place. Trois coaches diplômés sont là pour s’occuper de nous. Voici comment se passent les entraînements:

La natation:

Plusieurs lignes d’eau sont ainsi louées par l’organisateur pour les entraînements. En règle générale, 6 groupes de niveaux différents sont coachés par 2 entraîneurs. Les séances durent environ 1h30 et permettent de nager entre 2500 et 3500m selon les niveaux. Les coaches nous font travailler la technique, la vitesse, l’endurance tout au long des 5 séances de natation du stage. Perfectionnement garanti! L’eau salée est très agréable et ne pique pas les yeux. On se croirait en mer.

Le vélo:

Six séances de vélo sont prévues sur le stage, toujours par groupes de niveaux. Pour déterminer les groupes, ce n’est pas compliqué: le premier jour, tout le monde part ensemble. A la première bosse, on peut déjà voir les différents paquets qui se créent. Au bout d’une heure, on sait donc avec qui on va rouler tout le reste du stage. Quatre groupes différents ont été créés. Les deux premiers sont d’un excellent niveau, et comprennent quand même 5 filles qui n’avaient pas à rougir de leurs prestations! Certains garçons traînaient la roue derrière elles.

Je me suis mise dans le groupe 3, n’étant pas une grimpeuse mais une bonne vieille diésel qui préfère accumuler les kilomètres dans la joie et la bonne humeur. Je me suis donc retrouvée avec plusieurs filles toute la semaine, et on ne s’est pas ennuyées!

Au programme du vélo: de la bosse, du travail au seuil, du vallonné et des kilomètres de routes côtières, avec la mer et la montagne comme compagnes de route. On en a ainsi pris plein les yeux, et les jambes !

La course à pied:

Sept séances de course à pied sont prévues sur le stage. Mais bien souvent la première (celle de l’arrivée) et la dernière (celle du départ) sont sautées par les stagiaires. Le bord de mer est ainsi privilégié pour les entraînements. Chacun son niveau et ses objectifs. Une séance de piste est organisée pour effectuer du fractionné. Tout le monde encourage tout le monde. Aucune différence fille/garçon ici encore. Tous les athlètes savent qu’on est là pour se faire plaisir. Ce sont avant tout des vacances où on a le bonheur de pratiquer notre passion.

Le petit bonus du stage de triathlon:

Compris dans le stage, nous avons droit tous les soirs à 1h30 de SPA de luxe. Comprenez jacuzzi, hammam, sauna, bassin d’eau glacée, piscine à remous… Inutile de vous préciser que les muscles endoloris se régalent et qu’on sort de là revigorés.

Le stage de triathlon en chiffres

En ce qui me concerne et uniquement à titre d’exemple, voici quelques chiffres parlants et totalisants les 7 jours de stage :

  • Natation: 6h30 et 15 kil
  • Vélo: 16h00 et 360 kil. (4375m de D+ accumulés)
  • Course à pied: 4h00 de course à pied et 34 kil

Tarifs: Il faut compter 585€ la semaine du samedi au samedi pour l’hébergement + pension complète +coaches + entrainements + SPA. Le déplacement est à votre charge.

Le bilan de mon stage de triathlon

Je suis rentrée épuisée, certes, mais le cœur et la tête remplis d’images et d’instants merveilleux. En outre, j’ai lié de véritables relations amicales avec plein de filles des quatre coins de la France. Et je compte bien les revoir assez rapidement! En attendant, je pense déjà à refaire un autre stage de triathlon l’année prochaine. Peut-être qu’on s’y croisera? Qui sait!

Étiquettes : , , , ,


3 commentaires à propos de “Le stage de Triathlon, c’est aussi pour nous, les filles!”

  1. Cornélie dit :

    Merci pour ce pétulant récit!! Ca donne envie… Bon vent pour la saison de triathlon qui s’ouvre, Cornélie

    1. Stephanie Stephanie dit :

      Merci pour votre réponse 😀
      Je suis ravie que ca vous ait donné envie ! N’hésitez pas à nous suivre sur ellesfontduvelo
      Bonne continuation
      Stephanie

  2. Cornélie dit :

    Je viens de m’inscrire à un sprint triathlon à Bruxelles (ca faisait un moment que j’y songeais sérieusement) mais rencontre encore des difficultés pour trouver le vélo idéal: j’en utilise actuellement un qui s’avère être un poil trop grand… avez-vous des conseils au niveau des mesures/ratios cadre? D’avance un très grand merci! Cornélie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.