record en vélo couché

Barbara Buatois repart pour le Nevada pour tenter de battre son ancien record en vélo couché: 121,81 km/h.

Interview de Barbara Buatois juste avant son départ pour le World Human Powered Speed Challenge, compétition mondiale de véhicules à propulsion humaine.  Voici une ancienne vidéo de Barbara Buatois pour mieux comprendre.

Nous avons eu le privilège d’interviewer Barbara Buatois, juste avant son départ ce jeudi 31 août 2017, pour Vancouver. De là, elle rejoindra Georges Georgiev, le constructeur des Varna, pour découvrir son nouveau vélo qui s’appelle « Concepts and Proportions ». Quelques jours avant d’aller à Battle Mountain pour disputer les World Human Powered Speed Challenge, compétition mondiale de véhicules à propulsion humaine, qui aura lieu du 11 au 16 septembre 2017.record en velo couché

Lieu idéal pour un nouveau record du monde

Pour information, cette compétition à lieu dans le désert du Nevada, à 1500m d’altitude, sur la route 305, une portion toute droite et plate d’environ 10 km, qui est fermée à la circulation par tranches d’1/2h, avec 3 séries de courses le matin et 3 en soirée. La prise d’élan se fait sur 8km, et la vitesse est chronométrée sur 200m, puis il y a environ 1km pour la décélération.

Le nouveau Varna « Concepts and Proportions » avec son constructeur

LW (Laure Waché): Retourner à Battle Mountain après 2 ans d’absence (la dernière participation de Barbara remonte à septembre 2014), doit être une grande satisfaction?

B.B (Barbara Buatois) : Oui bien sûr ! Cela nous permet aussi de revoir des amis, que nous ne rencontrons qu’à cette occasion. L’ambiance à Battle Mountain est toujours très spéciale. Je suis très contente d’y retourner même s’il y a aussi un peu d’appréhension.

LW : Quel est votre objectif affiché?

B.B  (Barbara Buatois): Mon objectif? Améliorer mon record de 121,81 km/h, que j’avais établi au même endroit en 2010.

LW : Ce record a t’il depuis été approché par une autre concurrente?

B.B : Pas vraiment la vitesse chez les femmes n’a pas dépassé les 120 kms/h.

LW : Y’a t’il d’importantes modifications sur ce nouveau Varna?

B.B : La plus grosse différence est qu’il est maintenant équipé d’une caméra (il n’y a plus de fenêtre, cela permet d’être encore plus « couchée »), comme ce sera d’ailleurs le cas de la plupart des engins engagés cette année. Le système retenu est le même que celui qui équipait l’Aérovélo, qui a permis de réaliser le record masculin de 139 kms/h. Je n’ai jamais pu tester ce type de montage, il va donc falloir s’habituer rapidement, car il n’y aura que quelques jours sur place pour réaliser les derniers réglages, notamment du siège, du guidon, et autres.

Le vélo fait un poids d’environ 25 kilos, avec un pédalier de 70 dents et une grosse démultiplication, la base reste la même que l’ancien Tempest. Le fait de ne pas être proche du concepteur / fabriquant Varna ne facilite pas les choses, mais nous avons déjà travaillé ensemble durant 6 années, et cette expérience est précieuse.

LW : Quels sont vos sponsors pour cette année? Votre récente apparition télévisée (BFMTV le 4 juillet 17) vous a t’elle apportée des contacts?

B.B : Mes sponsors sont Varna, et mon entreprise Le Vieux Campeur, et nous démarrons dans quelques jours une campagne Indigogo. Je n’ai pas eu directement de contacts après l’apparition télévisée, mais sur mon site nous avons vendu quelques tee-shirts et une casquette. Chaque apport est le bienvenu, car il faut financer le voyage, l’hébergement, les frais d’inscriptions, et cela coûte.

record en vélo couché

LW : Comment est constituée l’équipe? Avez-vous toujours Steve Nash comme lanceur pour cette tentative de record en vélo couché?

(le lanceur tient le vélo au départ durant un maximum de 15 mètres) B.B : Oui, Steve Nash sera bien là avec son épouse et Georges aussi bien sûr qui est généralement à l’arrivée pour la réception avec mon mari. Après il y a aussi des bénévoles de l’organisation.

LW : Y’a t’il des modifications / évolutions sur le règlement depuis votre dernière participation, notamment concernant le vent légal?

B.B : Je n’ai pas connaissance de modifications notables. Nous verrons sinon au briefing du début de la compétition. Concernant le vent légal, effectivement il ne doit pas dépasser les 3km/h durant les 200m chronométrés, et ce quelque soit sa direction, même si celle-ci est plutôt défavorable. Et ce serait bien que la direction du vent et non seulement sa vitesse soit prise en compte, car j’ai déjà battu 2 fois mon record, (dont une fois à plus de 123kms/h) mais cela n’a pas été validé car le vent a été déclaré non légal, ce qui était d’autant plus dommage que sur la session concernée, le vent avait été légal pour les autres concurrents. En fait, sur ce genre de compétition, la météo reste toujours la grande inconnue.

LW : Parlez-nous de votre préparation pour cette compétition.

B.B : Ma préparation a été moins soutenue que d’habitude, car je n’ai appris qu’en Juillet que le vélo serait prêt pour ma participation. Ce qui fait relativement court pour l’organisation de cette tentative de record en vélo couché. Mais comme je continue le vélotaff quotidien de 35 km par jour, et la muscu en salle, et que je me suis entraînée sur le Ventoux cet été, je me sens bien.

Suivez Barbara pour sa tentative de record en vélo couché

Il sera possible de suivre la compétition sur la chaîne youtube de Barbara et le site indiegogo pour soutenir cette tentative de record.

Merci Barbara pour votre temps juste avant votre départ pour votre nouvelle tentative de record en vélo couché. Nous vous souhaitons bonne chance avec la météo, et bonne réussite pour cette aventure technologique, sportive et humaine.


2 commentaires à propos de “Barbara Buatois en route vers un nouveau record en vélo couché”

  1. Isa dit :

    Merci pour ce beau dialogue avec Barbara !

  2. Dominique dit :

    Eh oui, c’est une réalité !
    Tandis que le football qui n’apporte pas grand-chose pour la planète et le genre humain, draine une foule de gens ébahis et des fortunes dont la honte n’effleure personne ; notre courageuse recordwoman mondiale est partie concourir aux USA, sans aide et de ses seules maigres finance…
    Le sourire éclatant de Barbara Buatois et son moral d’acier, n’en sont que plus méritants et formidables.
    Une campagne de financement internet a été ouverte pour l’aider.

    https://www.indiegogo.com/projects/help-barbara-buatois-and-varna-set-2-world-records-bike/coming_soon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.