Sophie

S’il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème!

Son vélo se plie pour elle. Cheveux aux vents, casque sur la tête, elle traverse la cité, hivers comme été. Son train-train est en seconde classe. Son crayon est sa raison.

Découvrir tous ses articles


< Revenir à La Rédaction

Sophie, la Vélotafeuse