TOP

Le mini vélo pliant, électrique, éclectique

Le mini vélo pliant, électrique, éclectique

Le mini vélo pliant, électrique, éclectique

pub

Un mini vélo pliant c’est pratique surtout quand on doit le transporter. Dans le coffre d’une voiture ou dans un train, il doit vite se replier en un clin d’oeil, être léger et facile à agripper.

Le mini vélo pliant, ça me branche!

Le Brompton est un parfait exemple de mini vélo pliant. Par contre, il n’est pas électrique, certainement un choix de la marque. Et ça, pour du vélotaf, ça manque. Le mini vélo pliant électrique est pourtant bien présent sur le marché. Parmi les VéloSolex, les Mobiky et d’autres marques, le choix n’est pas facile. Qu’est-ce qui peut faire la différence?

Pour pouvoir emmener son vélo partout, le monter à bout de bras dans les escaliers de son immeuble, le hisser dans le train, il doit être léger. Or un mini vélo pliant électrique a deux handicaps: sa batterie et son moteur, qui ont une influence considérable sur le poids du vélo.
  • L’équation de la batterie est plutôt simple à résoudre. Une manière d’en réduire le poids est d’en réduire la capacité. Une seconde est la sélection de la chimie alliée au Lithium qui, suivant la formule, peut permettre des cellules plus légères et de la qualité de fabrication des cellules parfois être plus petites pour une puissance plus grande suivant les constructeurs. La bonne formule est la conjonction des deux.
  • Pour ce qui est du moteur, le choix est beaucoup plus complexe. Les marques grand public utilisent des moteurs chinois, généralement semblables et lourds, placés sur la roue avant, ce qui permet de placer un moyeu Nexus ou autre à 3, voire 7 vitesses sur la roue arrière. Les marques plus élitistes utilisent des moteurs de leur propre conception, plus performants et d’un meilleur rendement.
    Parmi cette élite, on trouve le vélo pliant de GoCycle. Petite merveille de design et de technologie, imaginé par un ingénieur de McLaren, le GoCycle pourrait être le choix idéal, si le budget ne vous fait pas peur.

Gocycle: Retour vers le Futur

Le Gocycle utilise une batterie de 22 volts et 10,75 Ah, ce qui donne une réserve de 236,5W pour un moteur de 250W de conception maison. Si l’on considère que les trajets en ville ne sont généralement pas très longs, cette réserve comblera parfaitement les usages quotidiens du vélotafeur. De quoi rouler plus de 60 km selon le constructeur.
Pour cette performance, le poids de ce mini vélo pliant n’est que de 16 kg et ça, à hisser dans le train, c’est facile. Batterie intégrée dans le cadre, transmission propre, roues avant et arrière interchangeables posées sur un seul bras arrière et avant, le tout contrôlé par une application iPhone. Voilà le top de la technologie. Pour ma part, j’aurais remplacé le moyeux Nexus 3 vitesse par un Rohloff avec une courroie en carbone, vu le budget du vélo, nous n’étions plus à ça près.

Si vous n’êtes pas fan du design futuriste des ingénieurs de McLaren, AHOOGA produit un mini vélo pliant électrique très sympathique et d’un budget beaucoup plus abordable. A l’allure de naked bike, il séduira les plus hypster d’entre vous. Selle Brooks, cadre en aluminium brossé et mini batterie assurant 50 km d’autonomie, il ne pèse que 13 kilos, un record pour un look hyper urbain.

Et vous, vous avez des bons plans de mini vélo pliant électrique?

pub

Ajouter un commentaire