TOP

Un voyage à vélo jusqu'au Chateau de Gasbeek, l'aventure!

Un voyage à vélo jusqu'au Chateau de Gasbeek, l'aventure!

Un voyage à vélo jusqu'au Chateau de Gasbeek, l'aventure!

Ce vendredi, j’ai eu l’occasion d’accompagner ma mère pour un voyage à vélo jusqu’au chateau de Gasbeek avec sa classe et ce n’était pas triste!

Je me souviens encore du sourire bête que j’ai lancé à ma mère le jour où elle m’a demandé gentiment :  » Dis, pour notre sortie jusqu’au chateau de Gasbeek, il nous manque des accompagnateurs, tu peux venir?  » Et moi, en temps que fils gentil et modèle – si quelqu’un a quelque chose à redire à ça, le bureau des réclamations est ouvert ! –, j’ai dit oui. – et ma copine aussi du coup.. –

Une journée qui commençait bien…

Le réveil a donc sonné à 6h et des rawettes – rawettes = et quelques petites minutes de plus – nous nous sommes courageusement levé afin d’aller déjeuner, nous doucher et nous préparer mentalement à la journée qui nous attendait. Nous avons chargés les vélos sur le porte vélos et sommes partis jusqu’à l’école.

Dans la voiture, nous avons appris qu’en arrivant nous allions devoir faire les sandwichs pour une quarantaine de gamins. – Euh… Et en combien de temps ? – De plus, sur le ton de la rigolade, ma mère nous apprend que dans le tas, il y a des enfants qui avaient encore des vélos Barbie et même que l’un d’eux a spécialement appris à faire du vélo pour l’excursion. Tout de suite, la journée s’annonçait moins bonne… Mais au final, tout a été sans problème, nous avons remis une dizaine de chaine en place, regonflés trois ou quatre pneus et pansés cinq ou six genoux blessés. – Normal quoi ! – Ah oui, et pour une journée entière de voyage, nous n’avons rouler en réalité que 1h30, qu’on se le dise!

Rouler en groupe c’est pas du gâteau

Alors, j’avais déjà voyagé à vélo en groupe mais ma mémoire avait quelque peu occulté le fait que rouler en groupe, ce n’est pas que du gâteau. Il faut souvent freiner et faire attention aux gens devant soi, derrière soi, à sa droite et à sa gauche. Partout quoi! C’est encore plus frustrant quand on est censé faire la signalisation et que l’on est bloqué par des enfants qui roulent à gauche de la route en zigzaguant.
Du coup, je voudrais vous faire part de mes observations qui pourraient peut-être vous servir si vous comptez faire une sortie en groupe.
Consigne à donner aux enfants:

  • On roule à droite de la route;
  • On regarde devant soi – et pas la taupe morte sur le bord du chemin -;
  • On ne zigzague pas à tout va;
  • On laisse passer les accompagnateurs;
  • On ne change pas ses vitesses lorsque l’on est à l’arrêt;
  • On vérifie où on roule – pour pas avoir un pneu plat -;
  • Et surtout, surtout, on se met par ordre de faiblesse, ceux qui savent bien rouler devant, les autres derrière ou diviser en deux groupes si possible, ce serait plus simple…

J’espère que ces conseils pourront vous être utiles et si vous voulez y ajouter des points n’hésiter pas à commenter ci-dessous. Je vous invite également à aller relire cet article sur l’écarteur de dangers

pub

Ajouter un commentaire