TOP

Le vélo féminin roule pour le grand écran

Le vélo féminin roule pour le grand écran

Le vélo féminin roule pour le grand écran

Lucia et Maylis réinventent le vélo féminin au parfum du cinéma ambulant. Leur projet? Raconter les énergies renouvelables de la France à l’Argentine…
Toutes 2 aiment le vélo, le voyage, les découvertes. Leur projet Cin’énergie, c’est un cinéma ambulant au cours duquel les projections se font au rythme des coups de pédale du spectateur

Cin’énergie, le vélo féminin met le cinéma sur roues

L’originalité du concept de ces dames: des films projetés grâce à l’énergie produite par un vélo. Concrètement, comment ça se passe: un membre du public pédale pour faire fonctionner le projecteur, un peu comme sur un vélo d’appartement. L’électricité ainsi produite permet de faire tourner le projecteur, pour le plus grand bonheur de toute l’assistance!
Le must: un système de batterie, permet à la projection de ne pas être interrompue si le courageux volontaire fatigue ou décide de passer la pédale. De quoi rendre le cinéma beaucoup plus participatif!

2 dames à vélo pour les énergies renouvelables

La première est ingénieure son, originaire d’Argentine. La deuxième est spécialisée dans l’énergie et l’environnement, originaire de Chambéry.
En août, Lucia et Maylis ont fait leurs bagages et sont parties de France pour rallier l’Argentine. Le fil rouge de leur voyage et de leurs projections: les énergies renouvelables.
À la rencontre des associations oeuvrant pour les énergies renouvelables dans les différents pays traversés, ces 2 passionnées ont à coeur d’ouvrir le débat et le partage d’expériences et de pratiques.
Envie d’en savoir plus? Retrouvez Lucia et Maylis sur leur blog.

pub

Ajouter un commentaire