Jenny redecouvrir le velo grce au velotaf

Il y a 3 ans, Jenny a pu redécouvrir le vélo. Et comme le vélo, ça ne s’oublie pas: elle est devenu une véritable vélotafeuse/cyclotouriste. 

« Le vélo: c’est le bonheur de voir son environnement autrement »

Depuis que je me suis remise au vélo, il y a environ 3 ans, je l’utilise quasi quotidiennement: vélotaf (j’ai la chance de vivre et travailler dans une ville sillonnée de pistes cyclables, ce qui rend la chose beaucoup plus facile), balades dans le parc voisin (chemin et gadoue au rendez-vous:)), petites virées au marché (après avoir investi dans une belle paire de sacoches), le vélo, en ce qui me concerne, me sert absolument à tout!

Mon premier 10 km avec mon fidèle destrier: j’habitais à l’époque beaucoup plus loin de mon bureau qu’actuellement et je me suis dit que m’y rendre à vélo valait d’être tenté…Je venais à peine d’acheter mon vélo et je n’en avais pas fait depuis des années, autant dire que c’était une gageure!!! J’en ai bavé, mais quel bonheur en atteignant l’objectif ce jour-là…

Faire un long voyage à vélo, en commençant par, pourquoi pas, une bonne partie de la piste cyclable qui longe le Danube (du plat, de beaux paysages et une bonne popote avec bière à la sortie!), avec un minimum de préparation bien sûr…Et si l’aventure nous a plu, pourquoi pas, à la suite, un long trajet aux Etats-Unis ou au Canada…

Un TRÈS bon antivol, mes sacoches, mon gilet fluo (pas très original, je sais, mais ce dernier m’a sauvé la mise plus d’une fois), mon tour de cou/casque (je ne citerai pas de marque, mais les heureux détenteurs de cette petite merveille se reconnaîtront) et surtout une gourde et un petit en-cas, soit pour la route soit pour l’arrivée (eh oui, ça ouvre l’appétit de pédaler).

Surtout, lancez-vous! Les cuisses et le postérieur en béton armé, le bonheur de voir son environnement autrement, le bien fait à la planète et la liberté de se déplacer beaucoup plus facilement qu’en voiture (j’étais sceptique sur le temps gagné, mais le vélo fait REELLEMENT gagner du temps), tout ça en quelques minutes quotidiennes, pourquoi hésiter? Avec le bon matériel et un soupçon de motivation, ce n’est pas bien compliqué…

ET ON MOULINE!

Vous aussi vous êtes un(e) Bike addict? Contactez-nous et témoignez!

Étiquettes : ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.