Véloroute des Monarques - la cyclonomade - cyclotourisme - cyclotourisme usa - cyclotourisme mexique - cyclotourisme canada

6000 km à vélo: un voyage de prospection pour créer la « Véloroute des Monarques », guide de voyage cycliste en Amérique du Nord, qui incarne mon projet de défense de l’environnement.

Véloroute des Monarques: une idée qui papillonnait par là

Mon problème, c’est que j’ai toujours eu bien trop d’imagination. Alors, quand j’ai appris que les papillons monarques pouvaient parcourir entre 80 et 100 km par jour, j’ai simplement fait le lien avec mes performances de cyclotouriste. Avec la communauté des voyageurs à vélo. Puis je me suis remémoré ma traversée du Mexique 4 ans plus tôt. À toute cette ivresse et simplicité de vivre que j’avais ressentie en pédalant dans ce pays de soleil et de couleurs.

monarque - véloroute des monarques - la cyclonomade

Papillon monarque – Source : Pixabay

Puis j’ai pensé à la route tout simplement, qui traverse l’Amérique du Nord sur environ 6000 km. Comme cette route doit être magnifique. Ce serait drôle de suivre les monarques à vélo. En descendant vers le sud, je pourrai terminer alors le voyage avec le sanctuaire des monarques et le fameux Dia de los Muertos…

Les papillons ont alors fait leur chemin dans mon esprit. Je commence à en parler autour de moi, notamment à la fondation David Suzuki qui appuie le projet immédiatement. Mes soeurs quant à elles parlent de vacances, puis de Mexique, puis de vélo… C’est décidé, on partira donc toutes les 3 de Mexico à vélo, puis je continuerai en solo les 5700 kilomètres restant pour rejoindre la ville de Québec.

Un projet de cyclotourisme environnemental et expérimental

Maintenant que le projet était lancé, il fallait alors le peaufiner et lui faire prendre forme. Alors on a d’abord choisi la date, le 22 février 2018. Ensuite, j’étoffe le tout à coup de grandes idées et d’envolées lyriques.

Ce voyage-là ne sera pas un simple tour à vélo. Il sera alors un voyage de prospection pour réaliser la « Véloroute des Monarques« , un guide de voyage qui va permettre de créer le premier itinéraire culturel immatériel en Amérique du Nord. En voilà un beau projet digne de l’Unesco (avis à tout pays qui souhaiterait soutenir le projet)!

Mais, pour que ce soit un réel projet de défense de l’environnement, je vais aussi utiliser ce voyage pour aller à la rencontre des spécialistes environnementaux qui sonnent l’alerte sur différents aspects du changement climatique. Un changement qui touche directement les papillons monarques qui ont perdu plus de 90% de leur population en 15 ans. Ces merveilles de la nature sont maintenant en voix d’extinction.

Puis, tant qu’à rassembler autant d’informations, autant réaliser un film documentaire qui créerait le lien entre mon regard d’être humain et celui d’un papillon. Ensemble nous allons traverser les mêmes épreuves et les montrer au monde entier.

Alors bon, certains pourraient dire que je me lance un peu dans n’importe quoi puisque rien de tout cela n’a été fait – et on me le dit. Paraitrait que mon optimise en épuise certains à voir toujours les choses simplement.

On verra bien.

En tout cas moi, j’embarque dans cette aventure de Véloroute des Monarques. Voulez-vous la vivre avec moi ?

Étiquettes : ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.