TOP

Vélo City Dublin 2019: retour sur 4 journées décapantes!

velo city dublin 2019

Vélo City Dublin 2019: retour sur 4 journées décapantes!

J’ai eu la chance de pouvoir participer à l’incroyable Vélo City Dublin 2019 du 25 au 28 juin 2019. Retour sur 4 journées décapantes.

Vélo City Dublin 2019

Qu’est-ce que Vélo City ?

Depuis 1980, Vélo City c’est THE conférence mondiale du vélo.
Cyclisme, infrastructures cyclables, innovations technologiques, sociales: c’est un retour d’analyse de l’évolution du vélo sous toutes ses formes et sans frontières.
Durant 4 jours des conférenciers venus de monde entier viennent partager leurs avancées sur le vélo, son utilisation et son avenir. Muriel Vandermeulen, éditrice du mag, était d’ailleurs à Vélo City à Nantes en 2015.

velo city Dublin 2019

Olivier Schneider, Président de la FUB – Elodie Trauchessec, Animatrice Mobilité chez ADEME – Priscilla Petitjean contributrice #EFDV – Christophe Najdovski, Adjoint – Transports, voirie, déplacements et espace public dans la ville de Paris.

Pourquoi y aller à Vélo City Dublin 2019 ?

La passion du vélo. Vous aimeriez que dans votre ville, il y ait plus de vélo ? Que plus de personnes pratiques ? A Vélo City vous avez toutes les informations, solutions : rien ne sert de réinventer la roue, autant s’inspirer et partager l’existant.

Vélo City Dublin 2019 centre de convention

Le bike-business. Au-delà de ces considérations pratiques, il y a aussi, cela va sans dire tout un côté commercial fortement présent. On y va pour rencontrer les décideurs en matière de vélo, faire signer un contrat, amorcer des partenariats, faire de la veille, ou bien encore obtenir des subventions.

Velo city Dublin 2019…

Cette année, l’événement a eu lieu à Dublin au Centre de Convention, ce bâtiment qui, d’après les Irlandais, ressemble à une cannette inclinée sur les rives de la Liffey à l’entrée de la ville.

Cette structure imposante a accueilli cette année non moins de 300 conférenciers, 1400 visiteurs, sur 4 jours au rythme de 20 sessions par jours, chacune entre 3 ou 4 intervenants.

Vous commencez à comprendre en quoi cet événement est décapant ?

… vélo 2.0 lors de Vélo City Dublin 2019

Cette année, pour Vélo City Dublin 2019 nous a rapidement mis au diapason :

Application à télécharger dès la validation de l’inscription (voir photo).

Absolument indispensable pour s’orienter, voter, participer, échanger.

-Distribution d’un badge personnel avec QR code qu’il faut de « flasher » pour obtenir les coordonnées de la personne souhaitée : exit les cartes de visites.

-Aussi, entre les « smart-bike », les « smart-infrastructures », les « smart floating », les applications vélos et bien sûr tous les professionnels du traitement des données présents.

On comprend très vite qu’on se dirige vers un futur ou le vélo sera connecté ou ne sera pas..

Et si on faisait fausse route ? Attention aux effets pervers du progrès…

Alors oui bien sûr : un QR code a flasher, un emploi du temps dématérialisé: c’est écologique, c’est pratique… mais pas forcément fantastique!

Personnellement, j’ai trouvé que pointer mon téléphone sur la poitrine de quelqu’un pour obtenir ses coordonnées était un geste intrusif. Toute la symbolique habituelle de l’échange est perdu.

Et l’application était trop lourde. Difficilement lisible pour la plupart des smartphones, elle a souvent mis notre patience à l’épreuve. Sa consultation était ainsi rendu quasi systématique dopant un effet de dépendance bien connu..

Enfin, toute cette débauche de technologie m’a alerté :

Est-ce réellement ce dont à besoin le vélo pour se développer ? Pour être vraiment mis à la portée de tous ? Est-ce le genre de ville et de vie que l’on veut: ultra connectée et siglée? 

Pour résumer ma pensée : je rejoins M. Christophe Najdovski, pragmatique, lorsqu’il s’exprime au sujet des vélos en free floating « tout ces vélos intelligents pour demain oui très bien mais si on pouvait déjà avoir des vélos qui roulent, se serait mieux ! » 

 

Et les femmes dans tout ca ?

Alors je ne sais pas si elles font toutes du vélo en tout cas elles étaient bien présentes et en nombre à la conférence ! Joie !

 

Vélo city dublin 2019
Retour sur mes 3 coups de coeurs de la conférence Vélocity Dublin 2019

Madame Giulia Grigoli, projet « Womens on Wheels », pour ses études sur l’utilisation de l’espace public et son approche inductive du sujet. Partir de l’émotion et des sentiments, des femmes à vélo pour remettre en cause les infrastructures, le contexte, le tangible et répondre à cette question : comment mettre le vélo et sa pratique à la portée de toutes-s ?

L’info sourire : redoutable danseuse du rooftop le soir la clôture de la convention.

Madame Isabelle Clément, association  « Wheelsforwellbeing » qui nous a rappelé avec passion et conviction que la pratique du vélo était bien trop peu incluante pour les personnes porteuses de handicap alors que ce sont celles là même qui ont le plus besoin. Des milliers de vélos intelligents à portée de mains dans toutes les villes mais des tricycle toujours hors de portée et de prix !

L’info sourire : leur reprise de Queen accapela à regarder ab-so-lu-ment !

Madame Livia Suarez, association « La Frida Bike » où comment utiliser le vélo pour permettre l’émancipation professionnelle, intellectuelle et sociale des femmes noires de Rio. Nos sociétés sont, on le sait, encore trop racistes, sexistes et élitistes.. et on retrouve malheureusement la même chose dans le vélo.

L’info sourire : le saviez vous : les casques de vélos standard emmêlent irrémédiablement les cheveux crepus. Ici, un casque enfin désigné pour plus d’inclusivité dans le cycle!

À mon sens, la réelle intelligence n’est pas celle que l’on retrouve dans nos technologies mais bien dans notre agilité à faire ensemble et partager.
Et c’est bien cela qui fait après tout, toute la richesse du vélo: sa capacité à nous rassembler.
A Vélo City Dublin comme ailleurs, au delà de toutes frontières. 

 

pub

Ajouter un commentaire