Rouler cheveux au vent, randonner à vélo... Belle saison rime avec cyclotourisme mais aussi avec sécurité, dixit la Fédération française de cyclotourisme.

Rouler cheveux au vent, randonner à vélo… Belle saison rime avec cyclotourisme mais aussi avec sécurité, dixit la Fédération française de cyclotourisme.

Prendre le temps de découvrir des paysages et des régions sous un autre angle, pédaler dans un esprit de convivialité et de partage: c’est toute la philosophie du cyclotourisme. Une activité appropriée à tous les publics, mais qui nécessite tout de même quelques bons gestes de sécurité pour rouler en toute tranquillité.

En tant que partenaire média 2016, Ellesfontduvelo soutient les initiatives de la Fédération française de cyclotourisme en matière de sécurité à vélo pour profiter en toute sérénité des bienfaits de la pratique du cyclotourisme.

Les recommandations de la FFCT pour la sécurité à vélo

  • Respecter le Code de la route et les autres usagers.
  • Utiliser les aménagements cyclables prévus à cet effet.
  • Être responsable et courtois en toutes circonstances.
  • Maîtriser sa vitesse, son équilibre et anticiper le freinage notamment sur chaussée glissante.
  • Prévenir ostensiblement de tous changements directionnels et arrêts éventuels.
  • Maintenir son vélo en bon état et se conformer aux exigences du Code de la route.
  • Voir et être vu: éclairage en état de fonctionnement, port de vêtements clairs et du gilet rétro-réfléchissant hors agglomération de nuit et de jour en cas de visibilité réduite.
  • Observer: être attentif aux comportements des autres usagers de la route afin de pouvoir anticiper.
  • Porter un casque cycliste même si celui-ci n’est pas imposé par la réglementation.
  • Pour pédaler en groupe, il ne faut jamais être plus de 2 de front. Sur une route étroite ou dangereuse, il est préférable de rester en file simple.

La sensibilisation en matière d’aménagements vélo

La Fédération française de cyclotourisme a établi la Charte cyclable à destination des pouvoirs publics, des décideurs et des collectivités pour un partage équitable de l’espace public. Objectif? Veillez à ce que les aménagements cyclables répondent au mieux aux besoins de sécurité des cyclistes sur route. Renouvelée en 2015, cette charte s’appuie sur l’expérience et la pratique au quotidien de ses 127 000 licenciés sur l’ensemble du territoire français.

L’éducation routière auprès des jeunes

La Fédération française de cyclotourisme forme aussi des milliers de jeunes à la sécurité à vélo grâce à l’apprentissage. La sensibilisation des jeunes à la sécurité routière se fait à travers d’activités pédagogiques pour les rendre progressivement autonomes sur leur vélo. Lorsqu’ils ont bien intégré les concepts enseignés, ils ont la possibilité de passer le Brevet d’éducation routière (BER). Il s’échelonne sur trois niveaux: « mon premier Brevet d’éducation routière », « qualifié », « expert ».

Les enfants progressent au fur et à mesure et le passage du dernier niveau donne accès au Concours national d’éducation routière qui se déroule durant la Semaine nationale et européenne des jeunes, ouvert aux jeunes licenciés de la FFCT âgés entre 10 et 12 ans. Les jeunes participants sont ensuite sélectionnés par la sphère jeunesse pour participer au Concours européen d’éducation routière.

Besoin d’informations complémentaires? N’hésitez pas à contacter la FFCT pour recevoir le livret de prévention à l’attention des jeunes et les fiches et dépliants consacrés aux bon réflexes à vélo, en solitaire ou en groupe.

Et vous, quels sont vos gestes de sécurité à vélo quand vous pratiquez le cyclotourisme?

Étiquettes : , ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.