Laura, la passion du vélo au quotidien

Volontaire et passionnée de vélo, Laura aime dépasser ses peurs. Son truc à elle, c’est simplement faire ce qu’elle aime… rouler!

« Être à vélo, c’est la liberté. Pas d’excuses… essayer le vélo, c’est l’adopter! »

J’utilise le vélo pour aller travailler. Je n’habite pas loin et donc, je trouve ça plus sympa et plus écologique. Et lorsque j’ai des pauses assez longues, je vais à la plage, je pose mon vélo sur le bord de la plage ou alors je continue un bout de chemin sur la Velodyssée. Je fais beaucoup de vélo, avec mes enfants aussi car ici, c’est vraiment agréable, donc on va à l’école à vélo!

Mon meilleur souvenir à vélo, c’est quand j’ai fait une randonnée pour la première fois avec mes enfants et qu’on s’était arrêté dans les champs pour pique-niquer. J’ai ressenti un moment de liberté et de communion avec eux. On était KO mais C’était une bonne fatigue.

Je pars demain faire la Velodyssée seule, de La Palmyre à Mimizan, soit à peu près 250kms en une semaine. C’est un défi que je me suis lancée à la mort de ma grand-mère. j’avais besoin de me prouver que je pouvais combattre mes peurs et faire ce que j’aime! Du coup j’en ai discuté avec l’office de tourisme de chez moi et ils m’ont sponsorisée! Je suis très fière de ce défi et j’espère le mener à bien… et, qui sait, cela m’aidera peut-être à trouver du travail dans…. Le vélo!

Je ne pars jamais sans une pompe, mes pinces multiples, mon kit de crevaisons et, bien sûr, mon téléphone que j’utilise pour prendre des photos. Il est primordial d’avoir ces choses-là. En plus, ça ne prend pas de place. Donc c’est simple et, au moins, pas besoins de garçon pour m’aider… je suis autonome.

Il ne faut pas hésiter à prendre les pédales! Être à vélo, c’est la liberté. Ça fait du bien au moral, ça fait du bien au corps aussi et c’est gratuit! De plus, il y a davantage de route adaptées pour les vélos, et parfois – si vous vous en servez comme moyens de locomotion – votre entreprise peut vous payer la moitié de la location de vélo dans les grandes villes. Donc, plus d’excuses… et puis l’essayer c’est l’adopter!

laura-robin1

Suivez les aventures à vélo de Laura sur sa page Facebook

ET ON MOULINE!

Vous aussi vous êtes un(e) Bike addict? Contactez-nous et témoignez!

Étiquettes : ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.