Laura fait du vélo. C’est aussi une enseignante-chercheuse en biomécanique. Elle roule sur tous les vélos dans toutes les disciplines. Rencontrez-la le 12/09/2017 à Paris.

Laura la cycliste

Après plusieurs années à faire de la compétition VTT avec un entrainement rigoureux, Laura ne recherche plus que le plaisir à vélo. Eclectique, elle pratique toujours le VTT et le vélo de route, mais fait aussi régulièrement du pignon fixe, du vélotaf au quotidien ainsi que plus occasionnellement du gravel. Cependant, elle aime toujours se lancer dans quelques courses pour pimenter sa pratique, sans toutefois se mettre la pression avec une perspective de résultat. Préinscrivez-vous vite à la soirée-débat #ASSOSwomen du 12/09 à Paris >>

Pourquoi un pompon, Laura ?

Le pompon sur le casque, c’est un peu ma marque de fabrique, mais pourquoi un pompon ?

Cela vient de l’époque où je faisais des compétitions, j’avais envie d’avoir une petite touche d’originalité par rapport à mes coéquipiers, et j’ai eu l’idée du pompon. En fin de compte, mes parents ont trouvé ça bien pratique pour me reconnaitre rapidement en course. Et puis, je me suis rendue compte que les gens m’identifiaient au pompon, j’avais même plus d’encouragement! Du coup, je ne roule jamais sans mon pompon 🙂

Depuis 2015, elle est devenue contributrice pour ellesfontduvelo.com. Parallèlement, elle a créé la page et le groupe « Les lyonnaises à vélo » qui a pour but de développer le cyclisme féminin à Lyon. En cela, le groupe permet de faire rencontrer les cyclistes lyonnaises pour qu’elles se connaissent, échangent, partagent,… L’idée est de fédérer une communauté aux sorties occasionnelles pour que le cyclisme féminin lyonnais devienne plus visible.

Laura la scientifique

Après une thèse en biomécanique à l’Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint Etienne sur les effets de la compression élastique sur la jambe (communément appelé les chaussettes de contention), elle a passé deux ans et demi au Cap, en Afrique du Sud, pour faire son post-doctorat en biomécanique cellulaire et biomécanique cardiovasculaire.

Pression à l’intérieur de jambes de différentes morphologies portant des chaussettes de contention. (image issue de la thèse)

Actuellement, Laura est maitre de conférence, autrement dit enseignante-chercheuse. Elle enseigne la mécanique à l’Université Claude Bernard Lyon 1 et pratique ses activités de recherche en biomécanique au Laboratoire de Biomécanique et Mécanique des Chocs (LBMC). Elle a d’ailleurs trouvé le moyen de relier sa passion avec sa recherche. En effet, elle a débuté un projet de recherche sur l’inconfort des selles de vélo. Beaucoup de monde est intéressé et concerné, mais il faudra être très patiente avant d’avoir les 1ers résultats. Vous pouvez avoir un premier aperçu en relisant ce compte rendu de groupe de recherche où elle y avait présenté ses travaux.

Crédit photo: Michel Udny

Si vous voyez un ponpon attaché à un casque vélo, dites-vous bien qu’il puisse certainement s’agir de Laura! Et vous aussi, un signe distinctif?

Étiquettes :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.