TOP

Les produits à éviter: La bombe anti-crevaison

Les produits à éviter: La bombe anti-crevaison.

Les produits à éviter: La bombe anti-crevaison

On voudrait bien avoir à sa disposition une solution miracle contre les crevaisons. Malheureusement ce n’est pas la bombe anti-crevaison…
La crevaison c’est le cauchemar du cycliste. Finir le trajet à pied, trouver la fuite, la colmater… Ce ne sont pas activités très séduisantes! Tout naturellement les industriels ont donc cherché des solutions à cet épineux problème.

Attention mousse gluante!

Un petit tour dans les rayons des magasins spécialisés et nous ne pouvons pas manquer de jolies petites bombes « anti-crevaison » qui ressemblent à des bombes de mastic pour boucher les trous dans le murs. L’objectif est en fait un peu le même: remplir la chambre à air d’une mousse qui est censée vous permettre de rouler à nouveau tout de suite sans démonter votre roue.
Oui, mais… Le produit n’a pas beaucoup d’avantages en réalité. Déjà il faut qu’il fonctionne, ce qui n’est pas évident. Il arrive que la mousse à l’intérieur de la bombe ressorte tout simplement du pneu, par exemple par le trou qu’elle est censée boucher ou par le valve. On se retrouve alors avec le même pneu dégonflé mais en plus une mousse gluante sur les mains. Le désespoir absolu… Si le produit fonctionne, vous serez de toute manière obligé de changer la chambre à air assez rapidement à votre retour chez vous.
Conclusion: c’est vraiment la solution du dernier recours. Est-il bien nécessaire d’en avoir une en permanence avec soi? J’en doute. Et vous, qu’en pensez-vous?

pub

Commentaires (10)

  • Avatar

    roissé eric

    Sincèrement, il y a longtemps que j’ai abandonné les bombes anticrevaison. Pour les raisons évoquées. Je fais 5-6000kms par an. Je dois avoir 1 ou 2 crevaisons par an.
    Je roule toujours avec 2-3 chambres neuves de réserve. Dorénavant il y a des très bons démonte-pneus en plastique, légers et très fonctionnels. Et les clubs cyclo sont de très bons centres de formation pour apprendre la petite mécanique

    répondre
  • Avatar

    bonjour, après la lecture de ton article je voudrais te dire que je ne suis pas tout à fait d’accord ou du moins de façon plus nuancé : tu as peut être eu une ou plusieurs expériences négatives d’où la conclusion mais il y a du bon et du mauvais dans l’usage de ces petites bombes « après » crevaison. Je privilégie en priorité le remplacement de la chambre à air (j’en ai 2 en permanence dans la sacoche de selle) quand je suis seul mais lorsque je roule en groupe le dimanche avec mon club si je viens à percer j’essaye une bombe pour ne pas stresser avec tout le monde qui attend autour même si personne ne se plaint et que beaucoup donne un coup de main mais bon… Avant tout il faut voir quel type de crevaison ? si tu as coupé ton pneu ou si ta chambre à éclater pas la peine de sortir ta bombe, tu peux tout de suite passer aux démonte pneus. Par contre si c’est une crevaison dû à un petit bout de silex, une épine ou encore mieux une crevaison lente là ça vaut le coup d’essayer. Tu écris « ça sort par le trou ou par la valve » effectivement si le trou et trop important le produit n’a pas le temps de colmater et s’échappe donc mauvais pioche mais là la bombe n’est pas efficace, par contre si c’est par la valve (qui normalement doit être fermée) là je dirai que c’est presque normal. Une fois le produit injecté il faut vite faire tourner ta roue (toi sur le vélo) afin qu’il se répartisse bien et que le produit coagulant fasse son effet au plus vite. Ensuite tu peux compléter l’air avec la pompe si besoin, par contre tu n’es pas obliger de changer ta chambre une fois rentré à moins que tu fasses de la compétition et que tu veuilles des chambres légères … j’ai roulé 6 mois avec ma roue arrière cette année et une chambre réparée à la bombe à la fin de l’hiver car j’avais trop froid aux doigts pour faire une réparation complète. Une dernière chose: les bombes ont une durée de vie limitée (un an) et suivant comme on les stocke le produit perd de sa capacité. Voilé désolé d’être aussi long mais je suis bavard même avec un clavier.

    répondre
    • Avatar

      Rebecca, la Curieuse

      Bonjour Gil,
      Merci pour votre partage d’expérience! En effet, cela permet à nos lecteurs d’avoir un autre avis pour pouvoir se faire leur propre idée concernant la bombe anti-crevaison! J’espère à très bientôt sur notre magazine en ligne!

      répondre
  • Avatar

    Pier41

    Aujourd’hui même ,crevé à 22km de chez moi ,utilisé bombe BTwin . Efficacité immédiate ,et retour sans problème .
    Expérience également réussie sur pneu de voiture ,il y a quelques années . Mais bon ,ça dépend de la crevaison…
    Sinon ,que pensez vous des chambres « linéaires » ?

    répondre
  • Avatar

    Alain57

    Je ne suis pas d’accord non plus avec le 1er intervenant. Aujourd’hui une crevaison vient de me tomber dessus après 12 Km de parcours. Cela a été très concluant avec la bombe anti-crevaison, j’ai même été étonné que la roue soit suffisamment gonflée et que je puisse continuer mon parcours sans problème. Je dois néanmoins préciser qu’il s’est agit d’une crevaison lente, donc un petit trou. La mousse de la bombe d’origine Décathlon n’est absolument pas collante, un simple mouchoir en papier a fait l’affaire au moment où j’ai dévissé l’embout.

    En même temps cela tombe bien si j’ose dire. En effet, comme le précise Gil un peu plus haut ces bombes ont une durée de vie limitée, chose que j’ignorais, et donc la mienne aurait bientôt été « obsolète, comprenez périmée.

    répondre
  • Avatar

    jean yves rollin

    je viens d’en acheter une , la date de péremption est indiqué au fond de la bombe et elle est valable 2 ans

    répondre
    • Avatar

      jean yves rollin

      j’ai oublié de vous dire c’est une BTWIN de chez decathlon

      répondre
  • Avatar

    Dan31

    Bonjour je viens de tester je n avais que la bombe pour réparer et j ai été très surpris par la simplicité et la rapidité de la réparation.
    Un point important il faut chercher l épine et l enlever à nat de procéder sinon elle va refaire le trou.
    Sinon un seul mot genial

    répondre

Ajouter un commentaire