TOP

Caméra de sport : gadget ou utile ?

Caméra de sport : gadget ou utile ?

Caméra de sport : gadget ou utile ?

pub

Comment choisir une caméra de sport ? Quels sont les critères ? Une seule réponse : tout dépend de vos besoins et de l’activité sportive que vous faites. Fréquence d’usage, longévité de la batterie, type de sport et d’environnement. Parlons-en. 

Les caméras de sport continuent d’avoir le vent en poupe. D’année en année, elles sont toujours plus sophistiquées. Et de nouveaux modèles, de nouvelles marques apparaissent. Mais peut-on parler vraiment de caméras. Ne sont-ce pas des gadgets plutôt ?

Quel cycliste, même sportif, ne s’arrête pas lors d’une sortie pour prendre une photo voire filmer une petite séquence vidéo et ainsi immortaliser la beauté de la nature alentour ?  Avec un appareil photo numérique ou un smartphone, ce n’est pas évident : il faut s’arrêter, dégainer et le temps d’être prêt, la scène a changé. Depuis que j’ai acheté ma caméra d’action, je ne sors plus jamais sans : je l’accroche à mon casque et je filme tout en roulant. Je passe mon temps derrière à faire de petits films de mes sorties.

— Valérie, cycliste loisir, qui nous a partagé cet article.

La caméra de sport : l’accessoire qui révolutionne la vidéo ?

Elles abondent le marché, elles ne tarissent pas de fonctions, d’options et de configurations, de lignes, de formes et de couleurs, ce sont, ce sont … les caméras de sport. 

La caméra de sport est devenu un accessoire indispensable pour immortaliser nos exploits. C’est également vrai pour la pratique cycliste. Que ce soit en mode vélo loisir ou cyclosportive, les GoPro, Sony, Samsung et autres caméscopes en jogging et action cams ne tarissent pas d’atouts.

Petites en taille, robustes, elles nous accompagnent partout et sont, parfois, dotées de fonctionnalités inédites.

Du coup, comment faire pour choisir son modèle ? Et comment, surtout, définir ses besoins ? Voici quelques astuces pratiques qui vous seront utiles.

Avez-vous vraiment besoin d’une caméra de sport ?

La caméra sportive a été conçue pour permettre aux sportifs d’effectuer des prises de vue en pleine action : mouvements, chocs, déplacement rapide, etc. C’est pour cela qu’elle porte le surnom de « caméra d’action« . Autrement dit, si vous recherchez une caméra portative, de petite taille pour du vélo loisir, vous n’aurez peut-être pas besoin d’une caméra d’action en tant que telle. Un smartphone avec support pour vélo suffirait.

Une caméra bourrée de qualités spécifiques

La caméra de sport vise à prendre des vidéos au format 4K (ultra HD), pour un rendu qualitatif, fidèle et précis des exploits sportifs. Oui, c’est la qualité d’image exceptionnelle, la variété des angles de prise (jusqu’à 170°) qui encouragent souvent à l’achat d’une caméra de sport. 

Autre détail utile, certains modèles sont étanches et permettent de filmer dans l’eau, sous la pluie, etc. Pratique pour le pédalo ! 😀

Enfin, on l’a évoqué : la caméra d’action à l’avantage d’être compacte et légère, mais aussi : robuste. Autrement dit, elle craint moins les chutes que nous à vélo. 😀

Fréquence d’utilisation, type de sport, accessoires, luminosité : soyez fixés sur vos critères de choix avant l’achat.

Caméra de sport : un peu, beaucoup, passionnément

La première question à se poser c’est la fréquence d’utilisation que vous ferez de votre caméra de sport. Comme dans tout : pour un usage régulier, autant s’offrir un modèle de qualité. Qui performe dans la durée et produise de bons rendus, avec une bonne qualité d’image. A cet égard, le 4K (4 096 pixels) est devenue la grande tendance.

Vous pratiquez un sport intensif, vous bougez vite et tout le temps ? Optez pour une caméra de sport dotée d’un stabilisateur d’images. Les prises en ultra HD, vous allez adorer.

Vous pratiquez le vélo le soir ? Un de mes voisins de 70 ans fait 3 à 4 x par semaine une sortie à 19 heures en hiver, et 22 heures en été, depuis une dizaine d’années. Dans ce cas, vous chercherez peut-être un modèle qui puisse filmer par faible luminosité. Il pourrait capturer de super séquences la nuit : dans notre région, ça grouille de faune nocturne.

… mais surtout : longtemps et n’importe où !

L’autonomie de la batterie de la caméra d’action est aussi un critère sélectif. Les adeptes de fondo et gran fondo préféreront une caméra qui tient de longues heures en marche. 

Et qui dit longues heures de prises de vue, dit transfert des fichiers … Pensez donc également à la façon dont vous allez traiter vos fichiers en suite : port HDMI, port USB, wifi pour le partage à distance … 

Enfin, pensez à la géolocalisation … Si comme moi vous n’avez pas trop le sens de l’orientation, un modèle de caméra doté d’un GPS sera un précieux atout. 

pub

Ajouter un commentaire