TOP

L’histoire de la bicyclette

L’histoire de la bicyclette

L’histoire de la bicyclette

 On la chante, on la fredonne, mais connaissons-nous l’histoire de la bicyclette?

On était tous amoureux d’elle
On se sentait pousser des ailes
A bicyclette
Sur les petits chemins de terre
On a souvent vécu l’enfer
Pour ne pas mettre pied à terre
Devant Paulette » de Yves Montand

Il était une fois, en plein coeur du 19e siècle, un allemand de 32 ans, le baron Drais. Il crée une drôle de machine: deux roues reliées à une poutre en bois qu’on déplace par action des pieds sur le sol.

Et fût le vélocipède

Saviez-vous que la bicyclette d’aujourd’hui était appelée, en 1818, le vélocipède? « Véloce » pour rapide, pède pour « pied ».  Il occupe alors le devant de la scène, surtout à Londres et à Paris mais retombe très vite dans l’oubli.
Ce n’est qu’en 1861, le jour où le vélo se dote de pédales, qu’il redevient le centre des conversations. Une invention signée Pierre Michaux.

Mais l’histoire de la bicyclette ne s’arrête pas là

Pierre se rend compte du désagrément qu’il éprouve pour garder les jambes levées, une fois lancé. Une formidable idée le frappe: des repose-pieds.
Mais un second problème se pose  : comment augmenter sa vitesse? La solution, Pierre la trouve très vite: augmenter la roue avant et diminuer la roue arrière. Ainsi naît le grand bi dans les années 1870. Et vous imaginez la suite?

Du bois au vélo d’aujourd’hui

Le grand bi en bois est remplacé par le grand bi en acier… encore doté de roues de 3 mètres de diamètre. De tout évidence, la sécurité en prenait un coup.
Le saviez-vous? Nous avons pris cette habitude de monter à vélo par la droite. Pourquoi? Tout d’abord, nous avons plus de force dans la jambe droite. Ensuite, les femmes avaient pris l’habitude de monter à la droite du vélo (à l’opposé de la selle) pour ne pas se salir. Notez que les cyclistes gauchers étaient mal vus….
Et vous, vous la connaissez la suite de l’histoire? 

pub

Commentaires (3)

Ajouter un commentaire