TOP

Joyeux anniversaire, Jeannie Longo!

Jeannie Longo

Joyeux anniversaire, Jeannie Longo!

Première femme à avoir médiatisé le cyclisme pro féminin, Jeannie Longo fête aujourd’hui ses 57 ans. Retour sur son parcours…

Jeannie Longo: 57 ans pour 59 titres

Celle qui se disait plutôt skieuse que cycliste semble pourtant ne pas s’être trompée de voie. À 57 ans, la grande dame du cyclisme féminin compte à son palmarès 59 titres nationaux, 13 titres de championne du monde, 4 médailles olympiques dont 1 d’or. Un parcours unique en son genre.
Réputée pour sa longévité sportive, Jeannie Longo affiche un palmarès sur plus de 20 ans. « À sa grande époque, c’était à un point où beaucoup courraient derrière Longo. Déjà finir 2ème c’était une victoire! », se souvient Josselin de Gazette des Sports, dont la maman a couru en Équipe de France avec la championne.

Le « phénomène Longo »

Première femme à avoir médiatisé le cyclisme pro féminin, Jeannie Longo reste le nom qui franchit toutes les lèvres quand on parle du vélo au féminin. Son aura impressionnante a motivé des générations entières à mettre le pied à la pédale.
Ses méthodes d’alimentation naturelles auxquelles elle attribue sa longévité, ses méthodes d’entraînement atypiques, son charisme auront beaucoup fait parler d’elle. Très médiatisée, souvent critiquée notamment suite aux récents propos de Pauline Ferrand-Prévot, Jeannie Longo reste une référence incontournable du cyclisme pro.
« À Grenoble, on la voyait souvent dans nos pelotons amateurs en fin de saison ou s’entraîner le long de la digue » raconte Eric, cycliste amateur et ancien président d’un club en région grenobloise.

Une grande dame qui tire sa révérence?

L’engouement pour la grande championne serait-il une histoire de génération? Selon Josselin, il y a de ça. « C’est sûre que les filles qui ont 10-15 ans aujourd’hui s’identifient plus à une Pauline Ferrand. Mais les générations précédentes ont été littéralement portées par Jeannie. Elle a vraiment eu ce rôle de leader. Pour beaucoup, le fait qu’elle soit critiquée maintenant ne change rien à son aura. »
Bien sûr, beaucoup pensent que Jannie Longo est allée trop loin, qu’elle aurait dû s’arrêter avant et partir au sommet de sa gloire. « Il ne faut pas être pour ou contre Jeannie Longo« , conclut Josselin « mais simplement reconnaître ce qu’elle a apporté au cyclisme pro féminin ».
Vous aussi, les grands noms du cyclisme féminin vous inspirent?

pub

Ajouter un commentaire