TOP

Rencontre avec Laurence, une adepte du VAE!

Rencontre avec Laurence, une adepte du VAE!

Laurence sillonne la ville sur son VAE. Cycliste urbaine convertie, elle partage sa passion du vélo: d’un amour d’enfance à sa pratique aujourd’hui…

« Le vélo, c’est aussi rapide qu’une voiture en ville, on sait à quelle heure on arrive à destination et pas de problème de parking, on s’arrête juste là ou on doit aller. C’est aussi économique et bon pour la forme. C’est un moment relax, on va à son rythme et on voit d’autres choses qu’en voiture. »
Laurence a commencé le vélo par des courses endiablées avec ses frères et soeurs. Aujourd’hui, c’est son moyen de transport préféré tant pour ses déplacements professionnels que personnels. Et, juchée sur son VAE, Laurence savoure chaque trajet…

Professionnel et personnel, c’est mon moyen de transport préféré quand je n’ai pas d’enfants à véhiculer. Avec les sacoches, je transporte mes courses et les KimBox.
Mon vélo est à assistance électrique comme ça pas de souci de tenue vestimentaire et les jours de petite forme je n’ai pas d’excuses!

Ce n’est pas dangereux pour peu qu’on soit attentif et qu’on évite les grands axes. On découvre plein de nouveaux trajets, de jolis passages… plus pittoresques que les boulevards.
C’est aussi rapide qu’une voiture en ville, on sait à quelle heure on arrive à destination et pas de problème de parking, on s’arrête juste là ou on doit aller. C’est aussi économique et bon pour la forme. C’est un moment relax, on va à son rythme et on voit d’autres choses qu’en voiture.

Pas très bien, je me souviens de courses endiablées avec mes frère et soeurs autour de la maison je devais avoir 4-5 ans.

Dès l’âge de 11 ans j’allais aussi à l’école, à mes activités, chez mes amies en vélo. Mes parents ne prenaient jamais la casquette de taxi! Mais c’était aussi pour moi une liberté extraordinaire.

A 17 ans, comme un défi, j’ai monté le col de l’Iseran (2770m) soit près de 1000m de dénivelé sans poser pied à terre. Je ne le ferai plus aujourd’hui…

Mon casque et mes sacoches!


 Retrouvez Laurence sur son site internet!
 Vous aussi vous êtes un(e) Bike addict? Contactez-nous et témoignez! 
pub

Ajouter un commentaire