TOP

3 conseils nutrition pour les fêtes de fin d'année

3 conseils nutrition pour les fêtes de fin d'année

3 conseils nutrition pour les fêtes de fin d'année

Les fêtes approchent et, avec elles, leur lot de calories en tous genres. Nos 3 conseils nutrition à adopter pour bien gérer son alimentation.

Nos conseils nutrition: avant, pendant et après les fêtes

1. Avant, on s’offre un rééquilibrage alimentaire

Un rééquilibrage alimentaire, voilà un bon geste à adopter avant les fêtes. On mise donc sur une alimentation saine, privilégiant les légumes drainants tels que les poireaux, le fenouil, les endives ou encore les courgettes. Ces alliés nutrition apportent des vitamines tout en favorisant l’élimination d’eau et le transit intestinal.
C’est par ailleurs l’occasion de faire le point sur vos habitudes alimentaires. On planifie donc une activité physique régulière typiquement hivernale, on retrouve une hygiène de vie correcte, y compris en respectant les phases de sommeil.
Pourquoi c’est efficace? Parce qu’on met en place une dynamique positive qui permet d’aborder les fêtes sereinement. En adoptant les bons gestes en amont, on a aussi plus de facilité à se réguler après les fêtes.

Attention à l’effet rebond! Une privation trop restrictive risque de provoquer une surcompensation favorisant une reprise de poids plus rapide. On rééquilibre donc, sans se contraindre à un régime draconien qui aurait un effet contre-productif.

2. Pendant: on allège petit-déjeuner et déjeuner

Le jour J et le lendemain, optez pour des repas légers, exception faite du repas de fête bien entendu.

  • Au petit-déjeuner, privilégiez un laitage maigre, une boisson chaude (du thé vert à la menthe par exemple) et un fruit frais. Faites l’impasse sur les produits céréaliers, si vous le pouvez.
  • Au déjeuner, légumes cuits, poisson blanc, potages, laitages maigres: offrez un break à votre système digestif!
  • Et pendant le repas? On mise sur de petites quantités, pour pouvoir profiter de tout. Et on ne lésine pas sur l’eau pétillante: riche en bicarbonates, elle a une action anti-acide et facilite la digestion.

3. Après: on pense « élimination »

Inutile d’optez pour la technique du « oh ça va, je compenserai par un régime d’enfer après les fêtes ». Pourquoi? Déjà, parce qu’après le repas de Noël et le réveillon, viennent les raclettes et autres tartiflettes sans oublier la galette des rois. Vous n’êtes donc pas au bout de vos peines.
Par ailleurs, en exposant soudainement votre organisme à la privation, vous vous exposez dangereusement à l’effet « yoyo »… L’ennemi n°1 du régime au féminin!
Le bon geste? On opte pour une petite cure de détox après les fêtes. On maintient une activité physique régulière et on rééquilibre notre alimentation au quotidien. On mise aussi sur la réhydratation: eau bien sûr, mais aussi thés et tisanes pour favoriser la digestion et l’élimination des toxines.

Le petit plus? Un footing de décrassage le lendemain à jeun. Pour ma part, j’enfile chaque année mes baskets le 26 au saut du lit et je pars pour 45 minutes à allure modérée. Un bon moyen de décrasser l’organisme et de déculpabiliser (un peu). Sans compter l’ambiance rigolote du lendemain de fête: vous ne croiserez jamais autant de sportifs faisant grise mine sur les sentiers du parc!

Et vous, quels sont vos conseils nutrition pour bien gérer les excès des fêtes?
Crédit photo: John Fraissinet

pub

Commentaires (1)

  • Avatar

    Pabst

    Euh, les courgettes en décembre, vraiment ? 🙂

    répondre

Ajouter un commentaire