TOP

Sur les Routes de l’Ardéchoise…

Sur les Routes de l’Ardéchoise...

Sur les Routes de l’Ardéchoise…

Les cyclistes ardéchoises (ou pas) vont pouvoir se faire plaisir! La variante permanente de la cyclosportive « l’Ardéchoise » vous ouvre ses portes!
En projet depuis de nombreuses années, Sur les Routes de l’Ardéchoise est un projet de pérennisation de la célèbre cyclo-course l’Ardéchoise. Anne Laure Dardun, de l’Agence de Développement Touristique d’Ardèche, nous en dit plus sur ce produit vélo à l’année et son balisage permanent.

Bonjour Anne-Laure! Dites-nous, que symbolise « Sur les Routes de l’Ardéchoise »?

« Sur les Routes de l’Ardéchoise c’est 13 itinéraires vélos en Ardèche sur lesquels s’aventurer, tout au long de l’année! Il s’agit d’une offre complète avec des parcours balisés, des hébergements « Accueil Vélo » le long des itinéraires, la possibilité de transférer ses bagages, un site internet dédié, la réservation en ligne de ses hébergements, une application mobile spécifique… pour organiser et passer un séjour vélo inoubliable! »
« Sur les Routes de l’Ardéchoise, c’est aussi de 85 à 620 km de petites routes peu fréquentées, aux paysages grandioses. Entre challenge sportif et découverte itinérante, il y en a pour tous les goûts! »

Pourquoi l’organisation d’un tel projet?

« L’Ardèche est un environnement naturel idéal pour le vélo ! L’Ardéchoise est un événement cyclo de référence. L’idée était donc de proposer une offre complète, dédiée à une activité respectueuse de la nature. Le tout s’est vite imposé comme une évidence, pour devenir un projet phare de tout un département. »
« Porté par le Conseil Général de l’Ardèche, l’Agence de Développement Touristique de l’Ardèche et l’association l’Ardéchoise qui organise l’évènement du même nom, ce projet représente une offre fortement structurante pour notre territoire. Elle irrigue en effet (à travers ses parcours) l’ensemble du département, du Nord au Sud, en passant par les zones de montagnes. Elle nous permet en outre d’élargir la saison touristique, avec une pratique qui privilégie plutôt l’avant et l’arrière-saison.

Qu’est-ce qui fait votre force, selon vous?

« Forte de 20 ans de succès de l’Ardéchoise, classée parmi les premières compétitions cyclo au monde, l’Ardèche a décidé d’ouvrir ses routes et ses paysages exceptionnels aux cyclotouristes. Elle devient ainsi LE premier département de France à proposer une offre globale adaptée aux exigences de la pratique du vélo de route. »
« Il y a aussi la mise en place d’outils numériques innovants à travers le site internet dédié : www.monardechoise.com. L’application mobile Monardéchoise (disponible sur Apple Store et Google Play) offre en outre une vraie valeur ajoutée à ce produit vélo. Nous proposons notamment sur monardechoise.com un module spécifique pour construire son séjour et réserver ses hébergements en ligne jour après jour. Développé spécialement pour la réservation de séjour itinérant (une opération pouvant vite devenir un casse-tête), c’est un outil précieux qui facilite la préparation de leur séjour vélo par nos touristes. Enfin, l’engagement pris concernant la qualité des hébergements via une démarche de labélisation « Accueil Vélo » des hébergements aux abords des parcours garantit aux cyclotouristes un accueil personnalisé (local à vélo sécurisés, petit déjeuner adapté à l’effort, possibilité de laver son linge…). »
Et vous? Connaissez-vous l’Ardèche? Pour un petit avant-goût, lisez notre article La France à vélo, entre le Gard et l’Ardèche!
Crédits photo: Anne-Laure Dardun

pub

Ajouter un commentaire