TOP

Deux filles sur le tour du Lac-Saint-Jean à vélo

Deux filles à vélo autour du Lac-Saint-Jean

Deux filles sur le tour du Lac-Saint-Jean à vélo

Le tour du Lac-Saint-Jean à vélo: trois jours bucoliques et sportifs sur une véloroute accessible. Parfait pour ma première sortie de la saison.

Originaire des Îles-de-la-Madeleine, j’ai aménagé au Pays des Bleuets (Canada) à l’automne 2013. Pour souligner ma nouvelle vie dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, j’ai décidé de faire le tour du Lac à vélo en empruntant la Véloroute des Bleuets. Du 10 au 12 mai, accompagnée de mon amie Léa, nous avons parcouru les 256 kilomètres de cette route récréotouristique. Malgré le froid (la température oscillait entre 3 et 10 degrés), nous avons pu apprécier les joies de parcourir une piste cyclable déserte pendant 3 jours!

Jour 1: Alma – Dolbeau (94 km)

Emmitouflée de vêtements chauds, à 8h du matin, je suis prête pour l’aventure! Une journée de plus de 90km nous attend et il s’agit de ma première sortie cycliste de la saison. Le ciel est gris, mais nous nous réjouissons des paysages bucoliques que nous traversons. Au court de la journée, nous roulons 23 km au bord de l’eau. Or, malgré la beauté panoramique du Parc National de la Pointe Taillon, j’admets que je déteste rouler dans du gravier mouillé. Je passe 15km à maudire ce que je surnomme de la « litière à chat ». Une fois sortie du parc, nous roulons à nouveau sur de l’asphalte. Arrivées à Sainte-Monique, nous nous arrêtons au Casse-Croûte chez Guylaine.
Jour 1 : Alma – Dolbeau (94 km)
Le bedon bien rond, nous repartons vers Dolbeau. En chemin, nous faisons une pause à Sainte-Jeanne d’Arc y admirer la fureur de la rivière Péribonka qui coule sous le pont du Vieux Moulin. Un peu plus loin, nous passons la Chute des Pères, juste avant d’arriver à notre destination. Pour une modique somme, nous dormons au motel La Maison Blanche. Un seul regret: ne pas avoir apporté de boules Quies. La chambre n’est pas chère, certes, mais les murs ne sont pas insonorisés!

Jour 2: Dolbeau – Roberval (92 km)

Les premiers coups de pédale sont agréables. Nous roulons sur le bord de la rivière Mistassini. Le son puissant de l’eau est enivrant. Malheureusement, le plaisir ne dure pas longtemps. Nous devons ensuite pédaler plus d’une dizaine de kilomètres sur le bord de la route aux côtés du trafic, en plus de lutter pour avancer contre un vent de face! À un certain moment, une averse de grêle s’abat sur nous! Par chance, nous trouvons rapidement un abri où attendre qu’elle passe. Lorsque nous repartons en direction ouest, le temps et la route deviennent plus cléments. À mi-chemin, nous arrêtons luncher dans un sympathique café à Saint-Félicien.
saint-jean-2
Nous passons la seconde nuit chez une-amie-d’une-amie qui nous accueille chaleureusement dans sa grande maison bleue située en face du Lac-Saint-Jean. C’est en vain que nous tentons de combattre le sommeil. La fatigue nous emporte avant le coucher de soleil!

Jour 3: Roberval – Alma (70km)

Je me réveille avec une douleur lancinante au genou. Je dois donc faire de nombreux arrêts sur le chemin du retour. Au moins, la dernière partie présente de magnifiques points de vue sur le Lac-Saint-Jean. Nous roulons plusieurs kilomètres à l’abri du trafic sur une piste cyclable longeant le chemin de fer. Après une pause sur le bord de l’eau derrière l’Auberge des îles, la route nous mène au cœur de la forêt et nous traversons deux barrages. J’adore cette partie de la Véloroute! Après avoir passé Dam-en-Terre, nous revenons à Alma, épuisées et heureuses de ce cyclo-voyage!

Le tour du Lac pour toutes!

Le Tour du Lac est accessible à toutes les cyclistes. Les dénivelés sont de niveau facile à intermédiaire et la piste cyclable est clairement indiquée. Il y a plusieurs possibilités d’hébergement autour du Lac, vous pouvez donc choisir de faire le tour en 2, 3,4 ou 5 jours.
saint-jean-3
Amies canadiennes, ça vous dit le tour du Lac-Saint-Jean à vélo?

pub

Ajouter un commentaire