Chaussette Scrambler pour le vélo

Des pieds chouchoutés pendant le sport ? J’ai testé la chaussette SCRAMBLER de la marque « La Chaussette de France » lors de mes sorties vélo.

S’il est toujours délicat d’être bien chaussées, été comme hiver, quand on pratique un sport intense comme le triathlon, il est tout aussi compliqué de trouver de bonnes chaussettes, adaptées à nos activités.

L’été, la chaleur nous fait transpirer, et pédaler ou courir peut devenir un véritable supplice si nos petons ne sont pas enveloppés de fraîcheur et de douceur. A l’inverse, en hiver, et au début du printemps, le froid et les gelées peuvent apporter de l’inconfort comme l’endormissement des orteils et les fourmis au niveau de la plante du pied.

Quand on m’a proposé de tester la chaussette SCRAMBLER pour le vélo de la marque ultra-connue La Chaussette de France, j’ai tout de suite accepté. J’étais intriguée de découvrir si confort, robustesse, thermorégulation et design pouvaient être compatibles. De plus, une marque 100% française depuis 1961 méritait qu’on accorde une attention particulière au concept.

J’avais deux sorties longues à vélo de route à effectuer en préparation de l’Ironman de Barcelone, le 30 septembre 2017. Ça tombait plutôt bien !

La chaussette Scrambler pour le vélo

Une première approche visuelle et tactile de la chaussette Scrambler pour cycliste.

A peine reçues dans ma boite aux lettres, j’ai été bluffée visuellement par la chaussette Scrambler pour le vélo. Les couleurs bleue-orange et noir sont acidulées, pleines de punch. Elles donnent une impression de dynamisme et de confort à la fois.

Au toucher, la chaussette Scrambler pour le vélo est ultra douce. Il s’agit d’un tricotage Nid d’abeille et bio-céramique, une structure très souple et agréable. On ne sent pas les coutures. Les talons et les pointes sont renforcés en fil d’argent, ce qui confère à la SCRAMBLER une robustesse sensible au toucher, avant même de les enfiler. Dès lors, je n’avais plus qu’une envie : les essayer à vélo.

Septembre : une période idéale pour tester

En effet, il faut essayer le matériel cycliste en conditions « variées » et j’ai été servie!

Première sortie vélo sous le soleil

Lors de ma première sortie à vélo, prévue pour 130 kilomètres, les conditions météo étaient idéales : du soleil, une légère brise et une température de 22 degrés. Septembre nous réserve toujours de belles surprises (ou pas !!!).

Ce jour-là, au programme de ma sortie, des bosses et du faux-plat. J’enfile mes chaussettes SCRAMBLER cyclistes et je chausse mes vieilles chaussures MAVIC. J’éprouve tout de suite du confort. La chaussette Scrambler pour le vélo est très douce à l’intérieur. Elle remonte légèrement sur la cheville mais pas trop. (J’avoue qu’à titre personnel j’aime quand la chaussette remonte haut). Reste à découvrir si les bonnes sensations persistent avec la chaleur et les 4h30 de selle.

De retour de ma sortie, les sensations sont bonnes. Je n’ai pas ressenti de frottement, ni de gêne. Je n’ai pas eu trop chaud et je n’ai pas transpiré (même si je ne suis d’ordinaire pas sujette à la transpiration, j’ai quand même vérifié si c’était toujours le cas). L’épaisseur moyenne de la chaussette ne m’a pas dérangée, et j’ai apprécié de ne pas me sentir trop serrée dedans.

Seconde sortie vélo sous la pluie

Deuxième sortie vélo, la météo fait des siennes ! Je pars rouler 115 kilomètres dans le vent et sous une fine bruine. Il fait 11 degrés. Je porte une autre paire de chaussures, des SCOTT. Il ne fait pas chaud dehors et j’ai peur d’avoir les pieds glacés. Cependant, je n’ai pas envie de mettre des sur-chaussures dès le mois de septembre !

Les 70 premiers kilomètres se passent bien. Je n’ai pas froid aux pieds et les sensations sont bonnes. Mais petit à petit, avec l’humidité, je ressens des fourmillements. Lorsque je rentre à la maison, j’ai les pieds mouillés et très froids. Les chaussettes m’ont protégée jusqu’au 80eme kilomètre et c’est déjà vraiment pas mal ! Cette chaussette est prévue pour le printemps et l’automne et elle a rempli son contrat.

Bilan du test chaussette Scrambler pour le vélo

La chaussette SCRAMBLER est, selon moi, un produit d’excellent rapport qualité-prix (19€ sur le site www.lachaussettedefrance.com). Son look acidulé (3 coloris disponibles orange, jaune et rose) est très moderne et dynamique. Au toucher, la douceur du produit surprend et donne immédiatement envie de le porter. Au pied, la chaussette est agréable, légèrement montante, et on sent la thermorégulation efficace dès le début. Sa texture renforcée permet d’amortir les chocs et éviter les échauffements.

Pour ma part, dans des conditions pluvieuses et venteuses, la SCRAMBLER m’a protégée du froid et de l’inconfort jusqu’au 80eme kilomètres (environ 3h00 de vélo). Elle a donc largement rempli son contrat de chaussette prévue pour le printemps et l’automne.

Après deux lavages en machine, elle n’a pas bougée : comme neuve.

Je suis globalement très satisfaite du produit, et je reste curieuse d’en essayer d’autres, comme les chaussettes de running ou celles de confort en hiver pour les longues marches en montagne.

Car il faut se rendre à l’évidence : l’automne est bien là ! Et nos petons méritent qu’on les chouchoutent. 

Étiquettes :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.