TOP

Simulateur Virtu GO: un autre futur concurrent pour Zwift?

Simulateur Virtu GO: un autre futur concurrent pour Zwift?

Virtu GO: un des 2 concurrents potentiels à Zwift. Ils apparaissent progressivement sur le marché florissant du vélo indoor. Je vous parle aujourd’hui d’un simulateur actuellement gratuit.

Dans mon précédent article, je vous présentais Road Grand Tours, l’un des deux simulateurs concurrents que j’avais repérés ces derniers mois.
Aujourd’hui, c’est au tour de Virtu GO. Voici mes tests et mon ressenti sur l’état actuel du logiciel.
Retrouvez son actualité sur le groupe Facebook et sa communauté.

Présentation de Virtu GO

Disponible uniquement pour OSX et Windows, ce logiciel d’entrainement indoor sur home-trainer connecté en réseau, est pour le moment gratuit (j’ai testé les versions bêtas 0.18.0.6 de juin, et 0.19.0.2 de juillet 2018). L’interface est en Anglais.
Pour le faire fonctionner, il faut un home trainer connecté ANT+ (compatible FE-C, voir liste en fin d’article), un capteur de cadence et une connexion internet. Il n’est pas encore possible d’utiliser Virtu GO avec une HT classique + capteurs de puissance/cadence dans la version actuelle (mais c’est prévu).
Je l’ai testé sur mon iMac (voir configuration dans mon premier article sur Zwift) et avec mon home-trainer connecté Bkool Smart pro 2, avec l’affichage répliqué via airplay sur ma grande télévision pour une immersion totale.

Premières impressions de Virtu GO

  • l’étape habituelle de création de mon compte utilisateur (indépendant de celui créé pour obtenir la version bêta) et la liaison avec Strava, s’est faite sans problème.
  • la liaison de mon HT, du cardio et de mon capteur de cadence de pédalage a été un peu difficile à trouver. En effet, cela ne se fait pas au niveau d’une option du menu principal du logiciel, mais au moment de démarrer un parcours… C’est inhabituel et pas vraiment logique à mon sens… Ceci dit, le simulateur a ensuite parfaitement reconnu mon matériel:
    Test du Virtu Go
  • la personnalisation de l’avatar et du vélo propose peu de choix, mais beaucoup de détails, dont je m’interroge sur l’utilité (pédale, selle, groupe…)
    Test du Virtu Go
    Test du Virtu Go
  • 3 parcours sont disponibles actuellement, il est possible de choisir de rouler seul ou en mode multi-utilisateurs:
    1. Pulseville
      Test du Virtu Go
    2. Coll de Soller
    3. Willunga Hill

Les Free rides de Virtu Go

Je choisis de commencer par rouler sur le circuit de Pulseville, un endroit qui n’existe pas réellement. Les graphismes sont vraiment à la sauce jeu vidéo, mais c’est très joli, surtout si votre ordinateur vous permet de pousser la définition graphique au maximum (mode « fantastic »), ce qui n’est hélas pas mon cas sinon l’affichage est trop saccadé.  C’est lié à mon ordinateur qui n’est pas tout récent.  En mode « Good » et « Beautiful », cela passe très bien, sans souci, chez moi.

C’est parti, je commence à pédaler sur mon vélo. Mon avatar est plutôt réussi, ses mouvements sont fluides et homogènes, il n’y a que la tête qui dodeline constamment qui gâche un peu, mais j’essaye de ne pas y fixer mon attention.
Les informations affichées à l’écran sont suffisantes, mais certaines un peu trop petites à mon sens. En effet, je pense que de rouler avec ce simulateur via un écran d’ordinateur portable, doit rendre la lisibilité pénible. Bon, de mon côté, j’ai répliqué l’écran sur ma télé, donc ça va.
Je pédale, accumule les kilomètres et le dénivelé. Bonne surprise, la gestion de la résistance du HT est excellente. Je n’ai pas de sursauts désagréables et ni de latence, ce qui rend agréable ma sortie virtuelle durant les efforts que je fournis. J’ai de temps à autre des pertes de connexions entre mes capteurs et le simulateur, mais elles ne sont pas bloquantes car de très courtes durées (je n’ai pas cela avec mes autres simulateurs en ANT+).
Je vais enchainer plusieurs sessions, sur les trois parcours proposés, et m’amuser sur les segments Strava:

Test du Virtu Go

Fin d’un segment Strava à 300m, sur le col de Soller.


Test du Virtu Go

Classement sur segment Strava, parcours Willunga Hill.


Je remarque des panneaux publicitaires pour deux fabricants:

Pub pour Elite, fabricant de HT.


J’ai croisé peu de cyclistes en mode multi-utilisateurs, et ce n’était que des bots (le simulateur crée des cyclistes purement virtuels). Mais qu’importe, c’était un peu moins monotone de mettre une misère à mon compagnon virtuel dans les grimpettes ou de rouler à ses côtés sur le plat:
Test du Virtu Go
Activité terminée, le logiciel affiche des récapitulatifs détaillés et pointus (cela peut prendre de longues minutes):

La version actuelle de la bêta lors de la rédaction de cet article, a des bugs sur les cumuls des sorties dans mon historique et ne transmet pas certaines données vers Strava (notamment le D+, qui est carrément absent pour Pulseville). Cela sera sans aucun doute corrigé dans les prochaines mises à jour. Je n’ai pas de crash à déplorer qui m’aurait fait perdre une activité sans l’enregistrer, le logiciel est déjà bien stable.
Il n’y a pas de points à accumuler pour décrocher des bonus ou des composants/vêtements. Mais j’ai trouvé des accomplissements, ce n’est pas encore implémenté pour le moment, je ne saurai donc pas vous expliquer comment ça fonctionne. Il y aura donc bien des badges à décrocher un jour, ce qui ajoutera un peu de piment aux objectifs:

Les workouts de Virtu Go

Il y a un choix intéressant d’entrainements, pour perdre du poids, gagner en force ou en endurance, etc.
Approche des vacances oblige, je choisis de commencer par un workout fitness « 1hr 4X5 min Tempo RPM » sur le circuit de Pulseville.
Les informations sont vraiment bien présentées: la durée de la puissance attendue est affichée sur le cadre de droite, tandis que celui de gauche affiche sous forme de jauge la puissance min/max et la cadence min/max. Régulièrement, Virtu Go vous donne des indications au centre de l’écran, comme ne pas oublier de boire par exemple 😉 .
Test du Virtu Go

« Vous roulez depuis plus de 30mn. C’est le bon moment pour boire 2 ou 3 gorgées d’eau fraiche ou de boisson pour le sport »


La seconde bonne surprise, c’est l’excellente gestion du HT, le mode ERG fonctionne à merveille! Autant je déteste ça dans Zwift (je le désactive), mais alors là, avec Virtu GO c’est un vrai bonheur, l’adaptation de la résistance pour que je puisse atteindre la bonne cadence et la puissance requise est souple et tellement appréciable.
Une fois ma session terminée, je peux consulter un résumé de mes statistiques:

Les plus de Virtu GO

  • graphismes très jolis, même si on se sent dans un jeu vidéo,
  • affichage optimisé pour une résolution 1080p,
  • les ordinateurs peu puissants se satisferont d’une qualité graphique minimaliste, qui reste agréable visuellement,
    • Affichage « Fast » (peu de détails dans le paysage, avatar minimaliste):
    • Affichage « Good » (plus de détails pour le paysage et l’avatar):
    • En mode « Beautiful » (encore plus de détails et ombres portées), le max que supporte mon ordinateur juste avant « Fantastic »:
  • interface riche et fonctionnalités déjà proposées nombreuses,
  • plans d’entrainements intéressants, possibilité de créer les siens (non testée),
  • home-trainer bien géré en mode ERG dans les workouts,
  • gestions de segments Strava,
  • transfert automatique des activités sur Strava.

Les moins de Virtu GO

  • interface en Anglais, ce qui compliquera un peu son utilisation pour les non-anglophones,
  • seuls les HT connectés peuvent utiliser la version bêta (mais il est prévu de pouvoir utiliser prochainement capteur de puissance/cadence + HT classique, d’ailleurs l’option est visible mais verrouillée),
  • les capteurs de vitesse ANT+ ne seront pas pris en charge, car Virtu GO ne calculera pas la puissance, il a besoin de recevoir cette information,
  • paysages aux éléments identiques redondants: sensation d’emprunter les mêmes épingles dans le Col de Soller par exemple,
  • l’avatar dont la tête dodeline constamment gâche un peu le réalisme des mouvements,
  • sens unique des parcours, donc pas de demi-tour sur le Col de Soller, ce qui oblige à terminer la session en fin de parcours,
  • dans l’historique, les totaux cumulés erronés (bug, j’ai des activités en double, je l’ai signalé),
  • pas de compatibilité Bluetooth,
  • pas d’application tierce pour smartphone ou tablette afin de contrôler le simulateur plus facilement,
  • très peu de monde (surtout des bots) ce qui donne le sentiment d’endroits fantômes.

Conclusion de Virtu GO

Un simulateur très intéressant et réellement prometteur, avec du potentiel. J’avoue que je l’aime bien et que je vais l’utiliser régulièrement.
Pour le moment, il n’est pas encore assez abouti pour inquiéter Zwift, malgré ses nombreuses fonctionnalités déjà proposées. Il est une alternative intéressante avec ses entrainements très bien conçus.
Restera-t-il gratuit? Je ne sais pas. La présence de panneaux de pubs, laisse supposer qu’il pourrait y avoir une version gratuite de base avec de la publicité, et que d’autres fonctions ou parcours seraient payants (sans pub?)… à voir.
Je pense que Virtu Go, s’il passe le cap de la version bêta et arrive à construire sa communauté, ne pourra que motiver Zwift à développer toujours plus de fonctionnalités pour rester attrayant pour ses abonnés. Et je confirme que sa petite communauté, est déjà très active, car il y a des rides en groupe qui se mettent en place et que je compte essayer prochainement.
Je ne vois pas les zwifteurs.euses partir définitivement vers ces nouvelles plateformes naissantes actuellement gratuites, car d’une part il manque encore à ces dernières cette ambiance captivante que Zwift a réussi à mettre en place, et d’autre part, elles requièrent du matériel plus couteux pour les utiliser (HT connecté indispensable).
Et vous mesdames, avez-vous envie de tester Virtu GO? Vous nous mettez vos impressions en commentaires? Et si vous voulez qu’on roule ensemble, on se cale une date? Bien à vélo!

 


Liste des HT compatibles au 4 juillet 2018 (http://community.virtugo.com/t/smart-trainer-compatible/2056) :
Wahoo

  • KICKR
  • KICKR SNAP

Tacx

  • Flow Smart T2240
  • Flux T2900
  • Genius Smart T2080
  • i-Genius Multiplayer Smart T2010
  • IRONMAN® Smart T2060
  • Neo Smart T2800
  • Vortex Smart T2180
  • Votex Smart T2180 TDF-Edition
  • Bushido Smart T2780

Elite

  • Real wired trainers
  • Direto
  • Drivo
  • Qubo Digital Smart B+
  • Rampa
  • RealAxiom B+
  • RealTour B+ –
  • Real Turbo Muin B+
  • Real E-motion Smart B+ rollers
  • Arion Digital Smart B+ rollers

Bkool

  • Classic
  • Smart Pro

CycleOps

  • Hammer Direct Drive Trainer
  • Magnus
  • Powerbeam Pro
  • PowerSync

Kinetic

  • Rock and Roll | Smart Control
  • Road Machine | Smart Control
  • Smart Control Power Unit

 

Ajouter un commentaire