TOP

Quel niveau faut-il pour participer à la Haute Route ?

Martine à la Haute Route crédit photo Mathilde Lazou

Quel niveau faut-il pour participer à la Haute Route ?

Participer à la Haute Route, vous vous demandez si vous êtes capable ou pas?  Je vous donne quelques conseils.  Bien sûr, il faut un niveau correct au départ mais il ne faut pas être une bête de compétition pour en profiter!

Je rempile sans me poser de questions sur la Haute Route Mont Ventoux

Pour moi, c’est simple, pas trop de doutes quant à mes capacités physiques à participer aux Haute Route de 3 jours.  Par contre, pour la Haute Route des Alpes de 7 jours, c’était moins clair.  Moi aussi, je suis passée par des doutes et des incertitudes avant de m’inscrire à ma première Haute Route et ensuite quand j’ai opté pour la version en 7 jours. Leur slogan, c’est quand même « rouler comme un pro » ! Demain, je pars pour Bédoin où sera le point de départ de la Haute Route Ventoux de 3 jours. J’espère y voir plus de femmes cyclistes, cette fois-ci!

C’est quoi la Haute Route et à qui cela s’adresse?

 

Qu’est que la Haute Route ?

La Haute Route est organisée par OC Sport. Le principe est de proposer des courses à étapes de 3 à 7 jours dans un cadre montagneux. Le slogan de la marque est « rouler comme un pro » !

La Haute Route reste une course de qualité prestige liée au fait que vous allez avoir le même encadrement que des professionnels. Autant vous dire que tous les moyens sont mis en place pour que vous passiez une merveilleuse course.

J’ai été surprise lors de la Haute Route Alpes par la mise en place sécuritaire : Neutralisation des descentes dangereuses, nombre conséquent de motos encadrantes, briefing de course tous les jours, nombre conséquent de bénévoles sur les routes…

Surprise aussi de voir l’assistance Mavic disponible en cas de pépin mécanique. Dans la descente de l’Izoard, j’ai eu un souci avec mon étrier de frein. Le camion Mavic est passé et hop en un tour de clé, j’ai pu descendre en toute sécurité.

Tu aussi reçois dans ton pack coureur :

  • une tenue complète Mavic (cuissard, maillot manche courte, manchettes). Et une tenue fille pour les filles s’il vous plait !
  • un sac à dos (une valise pour les courses de 7 jours pour faciliter l’itinérance).
  • des accessoires de sécurité comme un chasuble fluo et une lumière de sécurité à allumer pour les passages de tunnel sinon tu es amendable
  • le road book et pleins d’autres petits accessoires

participer à la haute route

Quel niveau faut-il pour participer à la Haute Route ?

Et oui les filles, je vous entends vous demander si vous avez le niveau pour participer à la Haute Route… Alors bien sûr, pour être honnête, il va falloir aimer les sorties vélo en montagne. Comme d’où le nom de la course « Haute » est la route. Si vous avez l’habitude de rouler sur des cyclosportives de montagne, vous avez le niveau pour vous faire plaisir. Reste à prévoir un entrainement adéquat qui vous permettra de bien choisir celle que vous souhaitez faire.

Martine, ici mise en avant dans un Tweet de Mathilde L’Azou à la Haute Route Pyrenées est à sa quatrième Haute Route.  Elle est juste terrible!  Un mental d’acier et une motivation sans faille.  C’est aussi là la clé de la réussite d’une Haute Route.

Ou sinon, vous pouvez aussi opter pour les parcours alternatifs. Un circuit plus court et avec moins de dénivelé pour permettre à plus de personnes de se lancer et de bénéficier des mêmes services.

Cette formule va se développer en 2019 sur les courses de 3 jours seulement. Il est impossible pour l’organisation de faire de même sur les courses de 7 jours à cause de l’itinérance.

Les barrières horaires sont assez souples. Elles sont adaptées au jour le jour par le chef de parcours en fonction des conditions climatiques notamment ou d’autres imprévus. Et au pire, vous serez accompagné de la lanterne rouge (personne qui est chargé de motiver les troupes en fin de parcours).

Je peux vous assurer que vous n’êtes pas obligée de jouer un chrono pour prendre le départ sur ce type de course. Mais je vous assure que c’est une expérience à vivre au moins une fois dans votre vie !

participer à la haute route catherine fittipaldi

Mes conseils pour se lancer dans une Haute Route :

  1. Gérer son effort jour par jour. Il est important de se connaitre et de partir dans un rythme de gestion de l’effort. Pour ma part, j’ai tendance à m’économiser de trop, alors je donne un peu de rythme dans les montées et tourne bien mes jambes dans les descentes pour récupérer.
  2. Bien s’alimenter et boire pendant l’effort ! Prendre le temps de s’arrêter au ravito (pas trop quand même). Les ravitos sont très bien fournis. Vous y trouverez du sucré et du salé donc pas besoin de trop se charger les poches en partant. Pensez à boire une boisson isotonique afin que votre organisme puisse l’absorber à l’effort.
  3. Pensez récupération ! On pense à son corps tout de suite après la course, la machine doit être en état de répartir le lendemain. Première chose à faire : s’habiller. Il est important de ne pas prendre froid. Je mange dans l’heure qui suit mon arrivée. Le repas est d’ailleurs prévu par l’organisation. La Haute Route propose le service de massage comme les pros, alors on bichonne ses jambes jusqu’au bout. Je me fais une boisson avec du jus de cassis (ou raisin, ou Cranberry) coupé avec de l’eau gazeuse. Cela me fait boire 1l après l’effort riche en minéraux et antioxydants. Misez sur ce que vous avez l’habitude de faire : chaussettes de compression, compex, Cryo (proposé aussi par l’organisation), repos… c’est le point le plus important à mes yeux.

En tout cas, j’ai pu comprendre que la Haute Route est vraiment là pour te pousser à finir et non exclure. Donc OUI, tu as ta place sur ce type d’épreuve !

La Haute Route veut se détacher de cette image des cyclosportives les plus difficiles au monde et mise aujourd’hui sur l’accessibilité. Que soit pour le niveau avec les parcours alternatifs. Une offre dans tout le monde pour trouver une course aussi bien vers chez toi ou si tu as envie de voyager.

Au niveau financier, il y a l’Infinity Pass. C’est un pass, au prix d’une course de 7 jours, qui te donne droit à accéder à toutes les Hautes Routes du calendrier 2019. Attention cette offre se termine lundi 8 octobre 2018 !

 

Allez les filles, je finis ma valise. J’ai trop hâte d’aller retirer mon dossard pour participer à la Haute Route Mont Ventoux de demain. En plus, Nicolas Roux y sera et Mathilde L’Azou en photographe pro aussi. Ce sera juste extra. Bien à vélo!

Un grand merci à Mathilde L’Azou de nous autoriser à réutiliser la photo de Martine qui participe à sa quatrième Haute Route. Relisez l’intégralité son compte rendu de la Haute Route Pyrénées.

Commentaires (1)

  • Avenati

    Comment avoir accès au calendrier des sorties et épreuves de EFDV

    répondre

Ajouter un commentaire