Summit Cycle, c’est le petit dernier des studios d’indoor cycling à avoir ouvert ses portes à Paris en juin 2018. Je l’ai testé pour vous.

EFDV y était invité par Guillaume de l‘agence Blackboard pour une séance découverte réservée aux journalistes, blogueurs.euses, contributeurs.trices. Je m’y suis donc rendue pour participer à ce challenge Summit Cycle.

J’ai eu chaud, sué à grosses gouttes et je suis allée au-delà de mes forces. Je vous dis tout.

1. Le concept de Summit Cycle

C’est une vision décomplexée de la performance grâce à une approche ludique du cyclisme indoor, dans un lieu où l’on recherche l’exploit sportif tout en se sentant bien.

Chaque séance est basée sur une alternance d’intervalles d’intensité variable suivant un programme spécifique pour atteindre un objectif. Le coach donne les indications à suivre, des conseils techniques, et motive le groupe avec de la musique et des lumières fun.

Les sessions en groupes sont conçues par de vrais experts pour améliorer concrètement les performances, et ceci dans un environnement à taille humaine et un accompagnement individuel.

La réservation et le paiement des séances se font uniquement via le site internet, après création de votre espace personnel.

Il est également possible de commander une collation auprès de leur partenaire, ce qui permet de se restaurer sur place en fin de cours. Pratique!

Les cours proposés:

  • Summit 45 endurance: pour améliorer votre condition physique de fond.
  • Summit 45 cross: pour améliorer votre résistance à l’effort.
  • Summit 45 sprint: pour développer votre capacité de sprint et d’accélération.
  • Summit 45 power: pour améliorer votre puissance maximale.
  • Summit team: tous les participants sont répartis au sein de 2 ou 3 équipes, où il faut pédaler en rythme et donner le meilleur dans les phases de sprints pour engranger un maximum de points.

A Summit Cycle, les femmes représentent actuellement 60% des personnes qui fréquentent les cours. La tranche d’âge s’étale principalement de 35 à 50 ans.

Enfin, sont également proposés des services de coaching personnel, de nutrition sportive et de massages sportifs contribuant à stimuler et accompagner la performance et la motivation pour accomplir les objectifs fixés. Le must!

2. Ma séance Summit Team

Nous sommes donc le jeudi 18 octobre. Il est 18h40. J’arrive avec un peu d’avance, pour cette Summit Battle.

Je n’ai pas l’habitude de participer à ce genre d’entrainement, et malgré mon appréhension à quitter ma zone de confort en indoor cycling sur home-trainer, le défi me tente. Je suis une cycliste tranquille, qui aime l’endurance plutôt que l’explosivité où je ne suis pas à l’aise.

2.1 Découverte des lieux

Summit Cycle

L’entrée du Summit Cycle

Dès que j’arrive, je découvre un immeuble qui est très classe (logique, on est dans le 2ème arrondissement de Paris). Passée l’entrée, je me laisse guider par les panneaux jusqu’au studio qui se trouve au sous-sol.

Je suis accueillie par Régis, un grand Monsieur souriant.

Summit Cycle

Je profite d’être la première des invités arrivée, pour faire des photos un peu partout.

Summit Cycle

L’accueil du Summit Cycle

La déco moderne et chic, les éclairages indirects créant une ambiance feutrée, donnent un standing digne d’un palace. On est loin des studios low-cost.

L’ambiance est vraiment agréable. Tout est fait pour être à l’aise et détendue avant la séance musclée qui nous attend.

Camille, l’une des 2 sœurs fondatrices de Summit Cycling, arrive à son tour. On papote un peu, puis elle me donne mes chaussures de cyclisme avec cales SPD et je file me changer dans les superbes vestiaires.

Summit Cycle

Les autres invités arrivent au fur et à mesure.

Les vestiaires du Summit Cycle

Summit Cycle

Au studio, pas besoin d’emmener vos affaires de douche. Tout est fourni: grande serviette-éponge, shampoing, gel de douche, crème, sèche-cheveux et fer à lisser.

De plus, les grands casiers disposent d’un code personnalisable, donc pas besoin non plus d’avoir un cadenas.

C’est vraiment royal.

La salle de cycling du Summit Cycle

Je me dirige à présent vers la salle de cycling.

Summit Cycle

Cet espace climatisé, où sont installés 40 vélos indoor Keiser, sont tous interconnectés.

Une petite serviette éponge roulée est présente sur chaque vélo. C’est indispensable. Un emplacement dédié permet d’accueillir une bouteille. C’est vital. J’y dépose mon bidon rempli d’eau de coco.

J’ai le vélo numéro 19, Camille l’a rattaché à mon espace personnel que j’ai créé la veille sur leur site. Toutes les mesures de ma séance y seront transférées et conservées. C’est top pour la décortiqueuse de chiffres que je suis.

Régis m’aide à régler mon vélo, c’est à dire la hauteur de selle et le recul du guidon, pour être parfaitement à l’aise durant la séance.

Summit Cycle

Une fois bien installée, je commence à pédaler pour me familiariser avec la console et le changement de résistance qui s’étale de 1 à 24.

Je peux consulter à tout moment mes RPM (Rotations Par Minute: fréquence de pédalage), les watts que je développe, le temps écoulé, ma résistance sélectionnée, la distance parcourue. Si j’avais eu un capteur cardio Polar, j’aurais pu avoir également mes battements par minute.

2.2 La Summit Battle

L’arrivée du coach au Summit Cycle

Les invités s’installent progressivement à leur tour. Puis c’est David, notre coach, qui fait son entrée.

Il nous met à l’aise, et nous explique le déroulement de la séance, qui se déroulera en 9 manches. Chaque manche remportée par l’équipe, lui donne 1 point.

Les deux grands écrans affichent les prénoms/pseudos des participants (s’ils le souhaitent). Différentes informations mises à jour en temps réel seront affichées en cours de séance. Le classement général apparait régulièrement sous forme d’un tableau aux lignes de différentes couleurs, qui reflètent l’effort fourni (gris, vert, jaune, orange ou rouge) par chaque participant.

Summit Cycle

Nous sommes 13 ce soir, répartis en 2 équipes mixtes.  Je suis dans l’équipe des Bleus qui va affronter celle des Rouges.

Le début de la battle

Il est 19h30. C’est parti pour 45 minutes de cardio.

On commence par des mouvements d’échauffement, avant d’entamer la bataille.

Puis, nous allons enchainer successivement des séquences de sprint de différentes durées, assis ou en danseuse, tout en jouant régulièrement sur la résistance.

La musique soigneusement sélectionnée par David, nous permet de pédaler en rythme et de trouver la bonne résistance dans la plage recommandée (par exemple pédaler à 110 RPM avec une résistance entre 10-12).

Ces différentes phases seront suivies par de courtes périodes de récupération.

Tous ces efforts sont répartis sur les 9 manches, dont le top départ est annoncé par notre coach, et où sont cumulés l’ensemble des points de chaque membre de l’équipe. Plus vous avez une fréquence de pédalage élevée couplée à une forte résistance, c’est à dire plus vous développez de watts, et plus vous marquez de points (pondérés par genre pour plus d’équité).

L’éclairage de la salle est même modifié en fonction de l’intensité de l’effort attendu. Par exemple ambiance rouge = effort rouge. Ainsi, il faut viser le rouge de notre jauge affiché à l’écran, tout en restant en rythme avec la musique.

Se dépasser

Je vais très vite apprécier ma petite serviette en éponge, que je vais complètement détremper, tellement je vais suer malgré la fraicheur de la clim.

Au cours de la séance, je vais passer par les différents stades « lavage-essorage-rinçage » du programme de la battle concocté par David. Je scrute régulièrement mon classement, je suis 6ème. Ça me va, je visais le top 10 pour ce défi inhabituel.

Les mots bienveillants de notre coach, ses conseils techniques et ses encouragements, vont tous nous amener à nous dépasser. C’est vraiment un pro et c’est top! J’ai littéralement explosé mon record de fréquence de pédalage: 152 RPM!

Summit Cycle

Parfois une équipe doit pédaler assise, pendant que l’autre fournit le même effort en danseuse. L’éclairage au sol est même modifié en conséquence par David pour faire alterner la position.

Le grand final

Mon équipe est forte, nous remportons systématiquement chaque manche jusqu’à la 8ème. Pour la 9ème, David décide de remettre le compteur à zéro pour donner une chance aux Rouges. Rien à faire, sur le sprint final, tous les Bleus vont se lâcher, pour une fois encore arracher une ultime victoire. C’est l’année de Bleus aussi, ça doit aider…

Summit Cycle

Bon 9-0 ça fait mal pour les Rouges au niveau score, mais ça fait mal aux cuisses pour tout le monde! Donc pas de jaloux…

La Summit Battle va s’achever par quelques minutes de récupération à résistance 1, suivies de plusieurs étirements à côté du vélo.

La séance se clôture avec le nettoyage rapide des vélos par chaque participant, avec le nécessaire mis à disposition. Ce n’est pas du luxe, car certains vélos, dont le mien, sont littéralement détrempés de sueur…

Les données de notre séance sont déjà dans nos boites mails.

2.3 Les récompenses du Summit Cycle

La première, c’est une collation qui nous attend à l’accueil. Jus de fruits bios, petits fours et petits gâteaux redonnent un peu d’énergie. Nous faisons le point et discutons avec Camille et David.

La seconde, c’est dans les somptueux vestiaires, LA douche bien chaude, relaxante, et ses produits agréables Rituals, qui font un bien fou et qui me plongent dans un état de bien-être et apaisé. Je ressors complètement zen et papote encore un peu avec Camille et les derniers visiteurs toujours sur place.

Il est 21h00, je sors et attends mon chéri qui ne va pas tarder à venir me chercher. J’arrive à la maison vers 22h00, je suis rincée, euh non… essorée en fait… Je mange car j’ai une faim de loup et je file au lit… Je sombre dans les bras de Morphée en quelques minutes.

3. Mon avis sur Summit Cycle

3.1 Pas de pression

Il n’y a pas de pression malgré le côté « compétition » de ce cours. Outre le classement individuel (pour ceux qui souhaitent y être affichés), c’est un effort collectif, emmené par les conseils du coach.

La résistance ne vous est jamais imposée, seulement conseillée. Si vous avez un passage à vide (j’en ai eu un sur la fin), il suffit de diminuer la résistance pour se rapprocher de la fréquence de pédalage requise. Il est évident que l’effet de groupe est motivant, et il est plus facile d’outrepasser ses limites: ce ne sont plus les jambes qui pédalent, mais la tête!

3.2 Liberté

Il n’y a pas d’adhésion ou d’abonnement. Vous achetez la séance à l’unité ou par pack avec prix dégressif. Selon votre choix, les séances sont à utiliser librement dans un délai imparti. Vous réservez vos séances via le site internet.

Toutes les mesures de vos séances effectuées sont ensuite stockées dans votre espace personnel, ce qui vous permet de suivre vos progrès.

3.3 Le prix

Une séance coûte entre 20€ et 27€. La séance découverte 10€.

Même si ce n’est pas accessible à toutes les bourses, cela reste vraiment attractif vu les prestations haut de gamme proposées par Summit Cycle.

Il est possible d’acheter des cartes cadeaux, donc pourquoi pas vous faire offrir quelques séances?

Tout a été pensé par Camille et Antoinette, pour que votre séance d’indoor cycling s’intègre dans votre agenda chargé. C’est donc très pratique pour les personnes habitant ou travaillant dans un rayon géographique pas trop éloigné du studio…

4. Conclusion

Les deux sœurs cherchaient à créer un modèle de indoor cycling vraiment orienté sport et performance.

Passer la difficulté de trouver des vélos qui indiquaient la résistance sélectionnée, puis les programmes d’entrainements élaborés par un ancien cycliste pro, elles sont parvenues à monter leur concept dans un bel environnement haut de gamme.

Objectif atteint? Oui sans aucun doute, et je leur souhaite la réussite qu’elles méritent.

Alors mesdames, et notamment nos lectrices parisiennes et de banlieue limitrophe, laissez-vous tenter par une séance découverte, je suis certaine que vous serez conquises. Pour ma part, je le suis!

Étiquettes : ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.