mexique à vélo - cyclotourisme - la cyclonomade - guanajuato

J’ai choisi de récidiver en 2018 pour parcourir à nouveau le Mexique à vélo avec mon projet de Véloroute des Monarques. Loin des préjugés, voilà pourquoi je vous recommande le Mexique pour votre prochaine destination vélo, et vous dévoile quelques-uns de mes coups de cœur.

En 2013, j’ai parcouru le Mexique à vélo de Tijuana jusqu’à Cancun. J’ai tellement adoré ce pays, que j’y suis donc retournée une seconde fois, cette année, pour suivre les papillons Monarques à vélo.

Loin des préjugés près du cœur

Le Mexique est comme un pays merveilleux pour les touristes. La variété de ses paysages devrait plaire à chacun d’entre vous. L’ambiance musicale et colorée des rues enchante. Et puis surtout il y a les gens, toujours généreux, avec une identité forte et une culture ancienne.

Faites attention à vous, vous risquez de tomber amoureux du pays ! Car voyager à vélo au Mexique c’est aussi sortir des préjugés de la drogue et des cartels. Ils existent certes, mais ne prédominent pas pour les voyageurs de passage. Alors oui, le Mexique n’est pas sans danger et vous devrez faire attention à vous. Mais bon, à la limite, c’est une règle de base quand on voyage non ?

Et puis, entre nous, je ne me suis jamais autant sentie aussi seule et en insécurité qu’au Kentucky (USA).

Bilan de mon expérience du Mexique à vélo et en solitaire

J’ai pris l’avion pour le Mexique sûre de moi et de ma capacité à effectuer cette expérience en solo. Cependant une fois sur place j’ai été très intimidée. Heureusement mes deux sœurs ont débuté le voyage avec moi pour me donner l’impulsion dont j’avais besoin.

Si les montagnes m’ont épuisée, j’ai savouré chaque paysage. Je me suis rarement sentie en insécurité (sauf la fois ou j’ai rencontré un dragueur trop insistant).

Bon je n’ai pas campé non plus. Les tarifs des hôtels sont assez accessibles pour y aller chaque soir et alterner avec des hôtes Warmshowers.

Et puis l’avantage du Mexique, c’est qu’en plus de ne pas avoir besoin de tente; le réchaud et le transport de nourriture sont inutiles eux aussi. Du coup j’aurai pu voyager léger si je n’avais pas continué ensuite vers les États-Unis.

Les meilleurs itinéraires pour le Mexique à vélo

  •      Boucle sur la Riviera Maya – Classique, dénivelé presque plat, avec accès aux plages à l’eau turquoise, la riviera maya regroupe ce que le Mexique à de plus exotique : les caraïbes, le corail, la foret, les cenote, Chitchen Itza et autres pyramides maya. Cependant la place est très touristique et d’immenses hôtels occupent le bord de mer.
  •      La Baja California – Calme et désertique, la Baja California est chaude mais magnifique. Au nord on a accès aux plages du Pacifique. Guettez l’horizon si c’est la période de migration des baleines grises. Ensuite, on traverse un désert de roche et cactus. Un lieu tout à fait unique et magnifique. Au sud, on rejoint les plages méconnues de la mer de Cortes où l’eau est chaude et on peut nager avec les requins-baleine selon la saison. Et finalement on arrive à Los Cabos, parfois perçu comme trop touristique, mais qui est une ville entre terre et mer.

Attention cependant, car il y aurait des problèmes de guerre de cartel dernièrement.

  •      Les villes coloniales et les sanctuaires monarques – Si vous n’avez pas peur des côtes, vous pouvez préparer une boucle  à travers les belles villes coloniales du Mexique : Querétaro, San Miguel de Allende, Guanajuato, San Luis Potosi, Guadalajara… Chaque ville est unique et possède ses propres trésors qui sauront vous étonner.

Et si c’est la saison (d’octobre à février), incluez une escapade au village d’Angangueo ou Valle de Bravo pour aller rencontrer les papillons monarques durant leur hivernage dans les montagnes mexicaines. L’expérience est unique et peut-être éphémère car les monarques sont en voie de disparition.

  •      Sur les sentiers de la Sierra Madre – Décrit par les voyageurs à vélo comme le plus beau mais aussi le plus difficile au Mexique, si vous aimez la nature et les défis sur route de graviers, ne manquez pas les hauteurs de la Sierra Madre. De la campagne de Querétaro à la Huasteca Potosina, votre route va se résumer à des paysages de nature d’exception, des cascades, des nuits de camping sauvage en toute sérénité, etc.

Cet itinéraire est sur ma liste de voyages vélo à venir pour les prochaines années d’ailleurs !

J’espère que ce trop court article vous aura donné des envies de Mexique. Si vous avez des questions ou que vous avez déjà voyagé au Mexique à vélo, partagez votre expérience en commentaire.

mexique à vélo - cyclotourisme - la cyclonomade - san miguel de allende


2 commentaires à propos de “Oser le Mexique à vélo. Découvrez quelques-uns de mes coups de cœur 2018”

  1. Isabel dit :

    Bonjour Laura.
    Ton premier voyage au Mexique (tu étais venu le présenter à Vel’Osons) nous avait tellement emballé qu’on a suivi tes pas l’année dernière de décembre à Avril. Ce qu’on retiendra surtout, c’est l’accueil et la gentillesse des mexicains. Alors, franchement, allez y!

  2. Laura Pedebas dit :

    Je suis bien heureuse de vous avoir rassurés et que vous ayez pu vivre une belle expérience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.