TOP

Un coach sportif personnel pour m’entrainer sereinement

Coach sportif Christine Dugelay

Un coach sportif personnel pour m’entrainer sereinement

Comme beaucoup d’autres triathlètes dans mon entourage, pour progresser sereinement et mener à bien mes objectifs sportifs, j’utilise les services d’un coach sportif personnel à distance.

Interloquée par le nombre de questions que je reçois autour de ce coaching, et l’attitude parfois dubitative dans mon entourage, il m’a semblé intéressant d’expliquer de quoi relève le coaching personnalisé à distance et ce qu’il peut apporter.

Je me suis décidée à faire appel à un coach sportif

J’ai longtemps été loin de m’imaginer « coachée » pour mes activités sportives.

Le coaching dans ma vie professionnelle

J’ai souvent été sollicitée dans ma vie professionnelle pour un accompagnement personnalisé en vue d’accroître ma confiance et mon estime de moi et développer mes résultats mais je n’ai jamais franchi le pas.  J’enviais les stars et les cadres fortunés qui se faisaient accompagner par un coach sportif personnel à leur domicile en vue de garder la forme et leur silhouette.

Les lectures de plans de coaching sportif généraliste des magazines

Afin de progresser ou de préparer une compétition sportive, je lisais les plans des magazines et suivais des préparations ciblées de manière plus ou moins assidue, me conduisant régulièrement à la blessure pour excès de zèle….

Le coaching sportif personnel à distance en plein essor

Petit à petit, le coaching s’est démocratisé, les outils de communication interactive et les réseaux sociaux développés, et le marché du coaching à distance a pris son essor.

Mon Inscription à l’Ironman de Nice en 2017

C’est dans ce contexte qu’un beau jour de mars 2017, alors que je venais de cliquer sur le bouton de mon inscription à l’Ironman de Nice 2017 qui avait lieu 4 mois plus tard, je me suis mise en quête d’un coach sportif personnel. N’ayant commencé le triathlon qu’un an avant, si je voulais rentabiliser mon investissement, il y avait urgence à aborder l’entrainement de manière structurée…

Comment choisir un coach sportif personnel?

A ce moment-là, je ne sais pas à quoi m’attendre, je suis convaincue que ce type d’accompagnement est destiné simplement aux bons, aux athlètes qui font des résultats.

Je découvre pléthore de propositions sur la toile qui inspirent plus ou moins confiance ; je décide de prospecter pour un coach sportif

  • soit en m’appuyant sur des réseaux sportifs qui me paraissaient sérieux,
  • soit par le bouche-à-oreille.

Après quelques échanges avec différents coachs, j’opte pour une solution de proximité en réalisant que l’un des cyclistes de mon groupe de vélo est coach sportif.

Non seulement le fit avec lui est immédiat mais aussi il a un passé de sportif de haut niveau et une formation STAPS doublée d’un diplôme de coaching… c’est plutôt bon signe.

Vérifications élémentaires pour choisir un coach sportif

Je pense que s’assurer que le coach que l’on choisit a une formation dédiée à son métier est un prérequis indispensable.

D’ailleurs je vous recommande de consulter le site de EAPS, le portail public des éducateurs sportifs. Cela vous permettra de savoir si le coach que vous avez ciblé a une carte professionnelle et est habilité à exercer contre rémunération. S’il n’a pas de carte professionnelle, son activité de coaching est illégale !

coach sportif personnel

 

Engagement pour une durée limitée afin de tester la collaboration

Par ailleurs, de mon point de vue,  il est souhaitable de se sentir à l’aise dans la communication avec le coach choisi. En effet, par la suite le travail en équipe nécessite qu’il y ait une vraie transparence, une écoute et une confiance mutuelle.

Comme je suis encore un peu fébrile à l’idée de me faire coacher et que j’accorde assez difficilement ma confiance, je décide de ne m’engager que pour les 4 mois qui me séparent de mon objectif un peu fou pour une débutante en triathlon, l’Ironman de Nice 2017.

Le coach sportif prépare un plan adapté à mes objectifs réalistes

Bilan personnalisé complet

Dans un premier temps Eric, mon coach, m’a proposé un bilan personnalisé complet. C’est une somme importante de travail de sa part et de la mienne. Il me fait remplir un questionnaire détaillé pour déterminer qui je suis et nous échangeons longuement par téléphone.

Nous obtenons un vrai bilan de mon passé sportif et mes blessures, de mes ambitions et de mes capacités mais aussi une prise en compte de mes disponibilités et de mes envies pour les prochains mois.

Proposition de plan d’entrainement

A partir de là le coach peut construire une proposition de plan d’entraînement qui sera discutée dans son ensemble, puis réajustée au fur et à mesure de l’avancement. Basé sur une semaine type d’entrainement, ce planning personnalisé permet de s’adapter aux contraintes professionnelles et familiales et amortit le stress de la logistique et de l’organisation.

Pour mon objectif à 4 mois, IM Nice,  mon coach avait bâti une trame avec 4 cycles d’entrainement.

J’avais donc une vue générale des mois qui m’attendaient et pour chaque cycle une vue sur les 4 prochaines semaines.

Adaptation des séances d’entrainement

J’ai opté pour une formule de coaching avec échange hebdomadaire par téléphone, et à 48h maximum par mail ou texto pour ajuster les séances en fonction de la fatigue perçue et ressentie. Eric a donc pu tout au long de la prépa calibrer précisément mon entrainement.

La coachée fournit un retour d’expérience sportive sur les séances

Outre, un bon coach, il faut être une bonne coachée. On a aussi de travail à fournir de notre côté.

Fournir l’information sur le déroulement des séances

Attention, se faire coacher demande d’être disciplinée pour savoir donner un retour sur le déroulement de chaque séance et ses sensations. Sinon le coach est aveugle et ne peut pas aider.

Personnellement, j’ai vite pris le pli et l’habitude d’écrire un compte rendu à mon coach rapidement après chaque séance de sport, le meilleur moyen de se souvenir de ce qu’on avait envie de partager.

Par ailleurs, cela permet de bâtir une base de données des comptes rendus des différentes séances qui sera une source riche d’informations, utile pour élaborer les futurs entraînements et mesurer les progrès accomplis. Un vrai référentiel qui permet par la suite d’analyser les séances avec du recul, de l’objectivité et de la lucidité.

Accorder une grande confiance à son coach

D’autre part, se faire coacher, demande également d’accorder une grande confiance à son coach. C’est lui qui décide de la teneur de l’entraînement, qui drive le niveau de fatigue du sportif, qui fixe les limites et qui prévoit à l’avance le résultat qui sera atteint si aucun imprévu majeur ne vient se mettre en travers du chemin. Le sportif doit lui avoir la conviction qu’il est entre bonnes mains, se laisser guider et respecter les consignes pour s’en tenir au plus près au plan du coach. C’est seulement à la fin de la période que les deux parties peuvent avoir ensemble la certitude que l’entrainement a été bien mené.

 

Mes objectifs sportifs sont atteints, je prolonge le contrat

À l’issue de cette première expérience très réussie de coaching, après donc avoir franchi la ligne d’arrivée de l’Ironman de Nice, j’avais déjà envie de nouveaux challenges et je ne me voyais pas me passer des services de mon coach. J’ai beaucoup apprécié le côté ludique d’une prépa structurée… un peu comme dans un jeu de piste, chaque jour mon coach me proposait une nouvelle séance à réaliser…  J’ai donc rempilé pour une durée indéterminée et cela fait donc bientôt 2 ans qu’Eric m’accompagne dans ma pratique sportive.

Je suis une IRON(WO)MAN !!Quelle aventure incroyable ! J’ai adoré la nat et le vélo… un peu moins la CAP …Bon je…

Publiée par Christine Dugelay sur Dimanche 23 juillet 2017

 

Du coup, dès l’automne 2017 nous avons travaillé sur un plan pour une saison complète

Ma partie était la plus simple… juste dresser la liste de mes envies de courses, que ce soit du trail, des cyclosportives ou des triathlons. A partir de là Eric m’a aidé à définir des objectifs principaux et des courses intermédiaires de préparation, et à élaguer ma longue liste en fonction des dates et de la pertinence des épreuves par rapport à l’objectif de ma prépa.

Une fois le plan de saison validé il a découpé la prépa en cycles thématiques de travail de 4 à 6 semaines avec la même logique que pour ma préparation Ironman, instaurant des périodes de charge et de décharge nécessaires au développement des capacités et des qualités sportives.

Avec la perspective d’une longue période de développement mon coach a pu plus sereinement travailler sur la hiérarchisation et le timing des axes de développement, identifier des points faibles à améliorer et des points forts à renforcer et orchestrer leur développement tout au long de la saison.

Je me suis entrainée toute l’année 2018 à raison de 6 séances de sport par semaine à réaliser dans l’une des 3 disciplines (CAP, Vélo, Natation) avec beaucoup de plaisir et j’ai réalisé des progrès certains.

 

Qu’est-ce que me faire coacher m’a apporté ?

Depuis que je fais appel à un coach sportif, j’ai découvert une autre façon de m’entraîner qui m’aide à m’épanouir d’un point de vue sportif mais aussi personnel.

C’est à dire;

  • Un cadre d’entrainement structuré et réfléchi qui permet d’anticiper et d’optimiser mes séances.
  • Apprendre à écouter mon corps, à en comprendre les signaux et à le chouchouter : faire des étirements régulièrement, me masser aux huiles essentielles, manger plus sainement, veiller à dormir suffisamment.
  • L’habitude de prendre un jour de repos sportif chaque semaine ; obligatoire et indispensable, même si pour moi cela reste souvent vécu comme une privation.
  • Intégrer systématiquement deux périodes de totale coupure sportive de 10 à 15 jours dans une année en vue de laisser mon corps et mon esprit se régénérer.
  • Aborder sereinement un objectif : me donner les moyens de l’atteindre en cheminant lentement mais sûrement vers le jour de la course, me rassurer sur ma capacité à y arriver, partager mon ressenti avant la course pour évacuer le doute mais aussi m’aider à établir un plan de course et à anticiper les différents scénarios possibles et la conduite à tenir pour apprivoiser les mauvaises surprises.
  • Progresser techniquement et physiquement dans toutes les disciplines.
  • Dépasser mes limites, me surprendre à oser rêver et réussir plus grand, acquérir de la confiance.
  • Prendre plus de plaisir dans le sport en étant plus performante et en réalisant des entraînements plus variés.
  • Me protéger de la blessure en régulant mes entraînements en fonction de la fatigue et de mes capacités et en m’encourageant à commencer toutes mes séances par un échauffement et les finir par un retour au calme.
  • Devenir actrice de mes entraînements grâce à un apprentissage progressif et une meilleure compréhension de l’intention donnée par mon coach dans les séances à réaliser.

Tout ceci m’a permis de me réconcilier avec mon corps, de gagner de la confiance, et même depuis peu de monter sur le podium dans ma catégorie en CAP

 

Quels inconvénients y’a t’il à faire appel à un coach sportif ?

Choisir, c’est renoncer…

Il faut quand même garder à l’esprit que dès l’instant où l’on est coaché, avec des séances qu’il est nécessaire de respecter pour rester dans la dynamique personnalisée construite par le coach, il est assez difficile de s’entraîner en groupe :

Certaines séances de VMA en course à pied sont impartageables avec ses partenaires habituels car tout le monde n’a pas le même niveau.

Parfois, sur une sortie de vélo en club je dois faire demi-tour à mi-parcours car je suis dans une phase de décharge ou de reprise et la sortie entière constituerait une charge trop importante.

Cela surprend souvent et suscite des réactions du l’ordre du « mais quelle importance si tu fais 3h de vélo au lieu de 2h ? »

Il faut alors savoir se réserver des temps d’entrainement en solo mais aussi, de mon point de vue, réfléchir à un aménagement qui permette de conserver la dimension sociale du sport. Cette possibilité de moduler est d’ailleurs un des avantages du coaching personnalisé.

Mon coach l’a bien compris, et même si nous avons conscience que je pourrais progresser plus vite en vélo en ayant un entrainement plus structuré, Eric sait par exemple que le vélo est le sport pendant lequel je partage du temps avec mon conjoint et des amis, et arrange mon planning et ma charge autour des sorties avec mon club le dimanche, au cours desquelles je me mets régulièrement dans le rouge pour suivre les autres cyclistes, essentiellement masculins.

Par ailleurs il faut être prêt à essuyer les remarques désobligeantes de sportifs, de mon point de vue envieux, qui ne conçoivent pas que l’on puisse avoir un coach sportif personnel pour guider sa pratique sportive : les raisons invoquées tournent toutes autour de  : « qu’est-ce que ça doit être contraignant de toujours faire ce que l’on te dit….ta vie sportive manque de spontanéité…Si tu n’as pas envie tu es quand même obligée d’y aller… »

Par ailleurs, j’ai remarqué que plus l’objectif de la préparation en cours parait difficile plus les langues mal intentionnées se délient pour essayer de vous faire dire que s’entraîner est une souffrance génératrice de stress et de désociabilisation…. Dans ce contexte rien de tel que d’avoir un coach pour débriefer et éloigner les mauvaises ondes…

 

Combien coûte un coach sportif personnel?

Se faire accompagner individuellement, ce n’est pas suivre un plan sportif que l’on peut trouver dans un magazine de running, de vélo ou de triathlon.

C’est du sur-mesure avec un accompagnement et des ajustements perpétuels qui garantissent la qualité et la sérénité de l’entrainement.

Cet accompagnement personnalisé, modulable et modifiable à un coût certain qui varie légèrement d’un coach à l’autre mais il faut compter avec :

  • Une somme fixe de prise en charge individuelle
  • Un forfait mensuel qui évolue généralement en fonction du nombre de sports sur lequel on est coaché et de la fréquence et de la durée des contacts téléphoniques.

A cela peuvent s’ajouter des séances où l’athlète et le coach se rencontrent physiquement, test de VMA, séance de piste, de vélo ou de piscine qui sont généralement tarifées à l’heure.

 

Mon coaching sportif personnel

Faire appel à un coach sportif a vraiment changé ma façon de pratiquer le sport, décupler mon envie et mes performances et je serais bien incapable de faire marche arrière aujourd’hui.

Dans ce contexte, la route pour préparer un Ironman n’a rien d’un chemin de croix. C’est plutôt un long chemin jonché de petites récompenses que j’ai la chance d’apprécier au quotidien.

Bien sûr il y a des jours sans, Eric, mon coach sportif, m’a appris à les apprivoiser.

 

J’adore me sentir encouragée, portée, forte, et j’adore quand mon coach sportif parle de moi comme d’un athlète alors que je ne suis qu’une sportive amatrice ! L’investissement financier m’a conduit à faire des arbitrages budgétaires que je n’ai jamais regrettés. Si vous aussi vous êtes tenté.e.s, n’hésitez plus !

pub

Ajouter un commentaire