TOP

Le vélo cargo Oklö Utiléö: test de ce nouveau cargo compact VAE

Le vélo cargo Oklö Utiléö: test de ce nouveau cargo compact VAE

J’ai testé pour vous le tout nouveau vélo cargo compact Oklö Utiléö. Un nouveau « cargobike » à assistance électrique à découvrir dans cet article.

Pourquoi un vélo cargo à assistance électrique compact? Sans aucun doute parce que le vélo s’impose de plus en plus comme une alternative incontournable à la voiture en ville.

Mais le poids, l’encombrement et la maniabilité peuvent être un frein à l’achat d’un cargobike classique, et c’est là que Oklö veut changer la donne. Parce qu’il est compact. Et à assistance électrique.

Voici pour vous aujourd’hui le détail complet de mon test, sur ce VAE cargo nouveau format commercialisé depuis juin 2018. L’agence de communication Epic m’a confié un vélo flambant neuf, permettant ainsi au MÉDIA ELLES FONT DU VÉLO d’avoir le privilège de l’essayer en premier durant plusieurs jours.

Qu’est-ce qu’un vélo cargo ?

Une bicyclette n’est pas toujours adaptée au transport d’enfants, de courses ou d’autres chargements lourds, les vélos cargos procurent une belle alternative.

Ils se classent en 3 catégories principales:

  • biporteur (vélo cargo à 2 roues)
  • triporteur (vélo cargo à 3 roues)
  • vélo rallongé ou « long-tail » (vélo à 2 roues dont le porte-bagages est rallongé)

Vous en avez certainement déjà vu, voici un biporteur « classique » (comprendre, non compact):

Oklö se positionne donc entre le vélo de ville et le vélo cargo:

Présentation du vélo cargo Oklö Utiléö

Le fabricant a pensé ses vélos pour une utilisation quotidienne immédiate, qui nécessite peu d’entretien grâce aux choix judicieux des composants.

Le cargo Oklö Utiléö existe en plusieurs modèles, avec ou sans assistance électrique. Le modèle Utiléö que j’ai testé, est la version avec assistance électrique de l’Utilö (voir la fiche de l’Utilö):

vélo cargo oklö utiléö

  • Côté composants
    • une fourche en acier Hi-ten et cadre en alliage alu 6061T6,
    • un poids à vide sans accessoires 29,2kg
    • les dimensions : longueur 2000mm, largeur 650mm,hauteur 1100mm,
    • une transmission à moyeu Shimano Nexus 3 vitesses, pignon 18 dents,
    • des freins Shimano Roller Brake C6000,
    • des roues avec jantes double paroi 26”, alliage alu 6063T6, rayons 14G inox 18/8, écrous Mach1,
    • des pneus Schwalbe Marathon 26”, avec renfort anti-crevaison 3mm,
    • une selle Ergotec comfort, forme ergonomique, cuir véritable + gel,
    • des poignées Ergotec Faro, forme ergonomique, liège Dura-Cork,
  • Côté motorisation
    • un moteur au niveau du pédalier Bafang BBS01B, 250W,
    • une batterie : 396Wh Li-Ion 36V 11Ah,
    • un chargeur : Secteur 36V, 2Ah, recharge complète en 6h (batterie 396Wh).
  • Côté équipement
    • un baquet d’un volume de 45L, alu alliage 6060T6, qui est fixé à l’avant du cadre,
      • le baquet peut être équipé en option d’une enveloppe intérieure, de sangles et d’une housse de protection contre la pluie,
    • un équipement qui est complété par un porte-bagages, un éclairage performant Busch&Muller Lumotec Avy 40 Lux, une large béquille (charge maxi 55kg), des garde-boue, un carter de protection de chaîne et un antivol de cadre,

Il y a également les modèles Oklö Familéö (VAE) et Oklö Familö (sans assistance), plus adaptés à l’installation d’un siège bébé dans le baquet.

Les vélos sont tous conçus avec une exigence de confort, de sécurité et de robustesse.

Le design du vélo cargo Oklö Utiléö

Il est joli, car je ne lui trouve pas une ligne massive malgré le baquet.

J’aime la couleur du cadre, ainsi que les poignées en liège Ergotec et le baquet en bois qui lui apportent même une certaine classe:

vélo cargo oklö utiléö

Aperçu de la transmission Nexus 3 vitesses, qui est pratique en ville:

vélo cargo oklö utiléö

J’adore l’emplacement du porte-bidon sur le baquet, c’est un accessoire indispensable à mes yeux sur n’importe quel type de vélo:

vélo cargo oklö utiléö

Beaucoup de soins ont été apportés aux finitions, avec ce passe-câbles notamment:

vélo cargo oklö utiléö

L’assistance du vélo cargo Oklö Utiléö

L’assistance fonctionne dès que les pédales sont actionnées et jusqu’à 25 km/h. Elle se coupe automatiquement dès que vous arrêtez de pédaler et au-delà des 25 km/h (en descente par exemple).

Le moteur

Le moteur Bafang BBS01B étant en position centrale, et non dans le moyeu de la roue arrière (déjà occupé par les vitesses de la transmission Nexus), vous n’avez pas la sensation d’être poussé au démarrage du vélo.

Il est très silencieux et souple, ce qui est agréable au pédalage.

Astuce: il dispose du mode « Walk assistance » , qui permet au moteur d’entrainer le vélo à 5km/h lorsque vous le poussez. Super pour le manier quand il est bien chargé!

Le tableau de bord du vélo cargo oklö utiléö

Il est parfaitement lisible et intuitif.

vélo cargo oklö utiléö

Il dispose des principales informations essentielles : niveau de charge de la batterie (pictogramme avec 10 barrettes), vitesse de l’assistance, etc. Vous pouvez afficher certaines données à votre convenance.

La batterie 396Wh

Son autonomie annoncée entre 45km et 80km. Cela dépend évidemment de la charge et du degré d’utilisation de l’assistance.

Il faut 6 heures en moyenne pour une recharge complète.

Vous disposez du taux de charge également sur la batterie elle-même:

vélo cargo oklö utiléö

Vous pouvez la retirer du vélo si besoin pour la recharger. La clé est la même pour l’antivol de cadre et la batterie.

Notez qu’une batterie de 500Wh est disponible en option si vous avez besoin d’augmenter l’autonomie jusqu’à 100km.

L’autonomie de la batterie 396Wh

Le premier trajet que j’ai fait était de 20km, 215m de D+, 100% urbain, avec pluie et fort vent de face: la batterie indiquait encore 70% de charge (7 barres). C’est donc très prometteur.

J’ai ensuite effectué une recharge pour mieux roder la batterie flambante neuve (il faut plusieurs cycles de charge complète pour qu’une batterie atteigne ses pleines capacités). Cela a pris environ 1h30.

Puis sans recharger, j’ai effectué des petits trajets :

  • A/R pour les courses: 15km
  • aller vélotaf: 12km en utilisant l’éclairage
  • retour à l’agence de communication pour rendre le vélo: 13km

Soit un total de 40km pour 300m D+, il restait 70% d’autonomie indiqués par le tableau de bord (7 barrettes sur le pictogramme) lorsque j’ai rendu le vélo à l’agence Epic.

Ma façon d’utiliser l’assistance, baquet sans charge:

  • 0: rouler au pas,
  • 1 ou 2: sur le plat,
  • 3 ou 4: en légère montée, ou plat avec beaucoup de vent de face,
  • 5: moyenne ou forte pente.

Ma façon d’utiliser l’assistance, baquet chargé:

  • 0: rouler au pas,
  • 3: sur le plat ou en légère montée,
  • 4: moyenne pente,
  • 5: forte pente.

Remarques: en plus du profil d’un parcours, l’autonomie d’un VAE d’une manière générale est différemment sollicitée selon le poids de la cycliste, sa puissance de pédalage, les objets transportés et la température extérieure. Il est évident que plus le VAE entraine de poids, moins la batterie aura d’autonomie à assistance égale.

Le baquet du vélo cargo Oklö Utiléö

Le baquet peut accueillir 15kg de charge, son volume est de 45L. Il ne tourne pas avec le cintre.

L’enveloppe intérieure et les sangles en option sont vraiment bien conçues.

Les filets maintiennent bien en place des affaires.

Les trois sangles velcro élastiques sont longues et permettent plusieurs configurations de sanglages.

vélo cargo oklö utiléö

Il existe aussi la bâche à mettre par dessus le baquet en cas de pluie. Pour l’avoir testée sous un fort vent de face (70km/h) et très grosse averse, elle a parfaitement tenu en place:

vélo cargo oklö utiléö

Il est donc très facile de transporter vos sacs et paquets dans le baquet, qui seront parfaitement bien maintenus:

vélo cargo oklö utiléö

Le porte-bagage du vélo cargo Oklö Utiléö

Le porte-bagage peut accueillir 25kg de charge ou un enfant.

Sa conception est engageante et on sent qu’il est parfaitement robuste. La batterie n’est en aucun cas gênante pour y fixer quelque chose.

vélo cargo oklö utiléö

La transmission du vélo cargo Oklö Utiléö

J’étais un peu inquiète de n’avoir que 3 vitesses, car je vis dans un milieu urbain assez vallonné… Mais avec l’assistance, finalement, les forts dénivelés sont grimpés sans souci avec le système Shimano Nexus, il suffit d’adapter le degré d’assistance en conséquence.

Ce qui est génial avec une transmission dans le moyeu, c’est que vous pouvez changer de vitesse à l’arrêt. C’est donc très pratique en ville avec beaucoup d’intersections qui nécessitent de relancer régulièrement le cargo.

De plus, un capteur monté sur le câble du dérailleur, détecte le changement de vitesse et coupe l’assistance électrique pendant une demi-seconde, le temps que celle-ci soit passée. L’assistance reprend à plein régime immédiatement après cette coupure. C’est une sécurité pour soulager et protéger le moyeu lors des changements de vitesse en charge.

Le comportement du vélo cargo Oklö Utiléö

Ses petites roues en 26 pouces et une géométrie de la direction très spécifique, rendent ce vélo maniable.

Il est relativement dynamique grâce à l’assistance électrique.

Il peut tourner assez court, ce qui est indispensable en ville pour passer certains obstacles.

Il faut savoir que le baquet ne tourne pas, seule la roue avant est en mouvement, il faut donc en tenir compte lors de vos manœuvres.

Retenez que la largeur du baquet correspond à la largeur du cintre. Une fois qu’on a le gabarit bien en tête, on apprécie très facilement les distances, et donc si le guidon passe, alors tout passe.

Il y a un ressenti du guidonnage au démarrage du vélo, mais on s’y habitue rapidement. Dès que le vélo prend un peu de vitesse, cela disparait. Attention, cela peut surprendre une personne qui n’a jamais piloté de vélo cargo.

Le guidonnage vient du poids du baquet vide, additionné à celui de la charge transportée et de la potence articulée qui permet de rabaisser/relever le cintre. Je pense que le système cintre/potence rend le poste de pilotage un peu moins rigide et accentue le ressenti du guidonnage. Mais on n’y fait même plus attention au fil des kilomètres, dès qu’on a pris le coup pour lancer le vélo.

Enfin, le freinage est progressif tout en faisant bien le job. Bien que je sois habituée aux freins à disque plus puissants, j’ai très vite pris en mains les Roller Brake et j’ai adapté mon pilotage en conséquence.

Le confort du vélo cargo Oklö Utiléö

Il est assez confortable, grâce à la selle Ergotec comfort et aux larges pneus. Mon dos fragile n’a pas eu à se plaindre sur les pavés ou sur de courts secteurs au revêtement de mauvaise qualité.

Vous pouvez l’équiper en option d’une tige de selle suspendue (XLC SP-S07 parallélogramme avec amortisseur réglable) pour augmenter encore plus son confort.

vélo cargo oklö utiléö

Aller faire mes courses a été un vrai plaisir, je n’ai pas eu à me soucier du volume et du poids, comme je l’aurais fait avec mon vélo habituel et son panier sur le pote-bagages.

L’éclairage du vélo cargo Oklö Utiléö

J’ai pu tester l’éclairage en allant à mon travail, car je vélotafe dès 6h00 le matin. En cette période hivernale, il fait donc bien nuit, c’est idéal pour mettre à l’épreuve le modèle Busch&Muller 40 Lux lors des 12km de mon trajet matinal.

vélo cargo oklö utiléö

J’ai constaté que la puissance est suffisante sur des routes urbaines plus ou moins bien éclairées. Cependant, si vous traversez des zones vraiment obscures, un modèle encore plus performant peut être un plus.

Le fabricant propose d’ailleurs en option, toujours de chez Busch&Muller, le Cyo Premium 80 Lux, avec capteur automatique de luminosité, et fonction feux de position.

Alors, et le prix du vélo cargo Oklö Utiléö?

Le vélo cargo Oklö Utiléö est proposé à partir de 2330 euros, en étant équipé de série des garde-boue, du phare Busch&Muller de 40 Lux, de l’anti-vol de cadre et de sa large béquille. Un prix vraiment attractif à mon sens et rapidement amorti si vous l’utilisez au quotidien.

Où acheter le vélo cargo Oklö Utiléö?

Vous pouvez d’ores et déjà vous le procurer auprès de certains distributeurs ou via le site internet en utilisant le configurateur en ligne sur le webshop du fabricant.

Mais au fait, qui est derrière le projet Oklö?

L’aventure Oklö est née il y a quelques années quand Bruno Guittard a souhaité ne plus utiliser la voiture pour emmener ses 2 enfants à l’école. Lors de ses recherches, il découvre les encombrants vélos cargos et les remorques à vélo qui placent les enfants à hauteur des pots d’échappement. Mais aucune solution ne lui semble satisfaisante. Il se penche donc sur le problème, quitte même son emploi pour s’y consacrer à plein temps et embarque dans l’aventure Bertrand Casteu, écocitoyen convaincu et un autre Bruno, lui aussi papa de 2 enfants: Bruno Chériaux.

vélo cargo oklö utiléö

Ils sont donc deux Bruno derrière le projet Oklö :
– Bruno Guittard (à droite sur la photo): issu d’une école d’ingénieur, Bruno a forgé son expérience dans l’industrie. Après 8 années à concevoir des pelleteuses, il a décidé de mettre ses compétences au service de la mobilité douce en concevant le vélo Oklö.
– Bruno Chériaux (à gauche sur la photo): issu du monde de la communication digitale, Bruno est, par ailleurs, un vélotafeur engagé depuis de nombreuses années. C’est donc tout naturellement qu’il a rejoint Oklö pour aller au bout de ses convictions écologiques.

Mon avis sur le vélo cargo Oklö Utiléö

On sent que ce vélo à été pensé et conçu par des deux passionnés qui connaissent parfaitement les besoins des cyclistes voulant se passer d’une seconde voiture à l’aide d’un vélo 100% utilitaire.

J’aime:

  • les composants de qualité,
  • sa maniabilité,
  • sa direction qui reste légère même avec du chargement,
  • son look,
  • les accessoires bien pensés pour le baquet,
  • sa praticité et son encombrement réduit,
  • l’entretien limité de la transmission et des freins,
  • le mode d’emploi complet sur papier fourni avec le vélo.

J’aime un peu moins:

  • les pédales XLC PD-M16 en plastiques, les chaussures ont moins de grip quand il pleut.

En conclusion

J’ai énormément apprécié ce vélo cargo compact Oklö Utiléö VAE. Je l’ai trouvé aussi maniable qu’un vélo de ville et très pratique avec ses multiples possibilités de chargement.

Étant compact, il est facile à prendre en main et les inconvénients propres aux vélos cargos classiques sont quasi inexistants ou vite oubliés. On prend rapidement l’habitude de piloter ce cargo compact utilitaire, et l’assistance efface le poids de chargement, les kilomètres et le dénivelé.

Enfin, les accessoires à prix contenus adaptables sur le baquet pour transporter ses affaires, ses courses, ou protéger son contenu de la pluie grâce à sa housse facile à installer, le rendent tellement simple à utiliser pour tous les usages utilitaires.

Alors mesdames, feriez-vous de de l’Utiléö votre vélo de « köurses » ? Pour ma part, si j’avais de la place dans ma cave, j’avoue que je me laisserais bien tenter.

 

Tous les crédits photos, sauf celle des fondateurs: Vélizienne

Tableau comparatif, photo des fondateurs: Oklö

Ajouter un commentaire